Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 06:00

Le général Dumas, nouvelle prise de guerre du FN ?

« Il me vient des informations, indiquant l’intention de Marine Le Pen d’annoncer, lors de sa conférence de presse sur l’Outre-mer, qu’elle décernerait sans hésiter la légion d’Honneur au général Dumas si elle était élue... » C’est par une lettre au conseiller Outre-mer du président de la République, Olivier Biancarelli, que l’écrivain Claude Ribbe a choisi de faire pression sur l’Elysée quant à la réhabilitation qu’il exige depuis dix ans pour le général Alexandre Dumas. Selon Claude Ribbe, le père du romancier a « reçu un sabre de Bonaparte en juillet 1798 en récompense de sa bravoure », et cela « lui ouvrait, de facto, les portes de l’ordre de la légion d’Honneur ». Ce n’est pas le point de vue du chef de cabinet du Président qui rappelle la position de la chancellerie : « La remise de sabres d’honneur n’aurait été codifiée qu’après la remise de cette arme au général Dumas et, donc, ce ne serait qu’un sabre de récompense qui ne lui donnerait aucun droit. » Le 1er février dernier lors de sa présentation de son programme pour l’Outre-mer, Marine Le Pen n’a eu aucun mot pour le général Dumas. Mais Claude Ribbe persiste auprès du conseiller élyséen sur le risque de récupération de ce héros noir par le FN : « La commémoration du 250e anniversaire de la naissance du général Dumas (dimanche 25 mars prochain) n’a pas été retenue dans la liste officielle des célébrations nationales, ce qui me paraît une erreur extrêmement regrettable car Marine Le Pen va probablement s’en servir… » Claude Ribbe se bat depuis dix ans  pour que « le Président, sans rien changer au code de la légion d’Honneur, rappelle solennellement l’appartenance de principe du général Dumas à cet ordre, dont on lui a refusé l’accès en 1802 - au moment du rétablissement de l’esclavage - du seul fait de ses origines et de sa couleur ». Ce serait donc pour « ne pas laisser ce héros français emblématique à l’extrême droite », que Claude Ribbe prendrait la peine d’informer l’Elysée sur les intentions du FN : « Je rappelle que Villers-Cotterêts (lieu de résidence du général, NDLR) est la ville de France où le vote FN est le plus élevé et que la pétition demandant de réparer cette injustice rassemble à ce jour 6398 signataires. »

Comme il nous l’a déjà signalé, Claude Ribbe réfute toute proximité avec le parti de Marine Le Pen, mais il n’hésite pas à s’en servir… pour sa cause.

FXG (agence de presse GHM)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents