Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 06:54

90 bateaux inscrits à la Route du rhum- Destination GuadeloupeClass40 la moitie

Parmi les skippers qui partiront à l'assaut de l'Atlantique, le 2 novembre prochain, six Guadeloupéens, douze Malouins, un Martiniquais, une Sud-Africaine et... Un Sir anglais.

Ils seront 90 marins sur la ligne de départ de la 10e Route du rhum-Destination Guadeloupe, le 2 novembre prochain à Saint-Malo. Ils concourrent dans cinq catégories : huit en Ultime, autant en classe IMOCA (monocoque de plus de 60 pieds) et une dizaine en classe Multi50. Ce sont les bateaux de ces catégories qui arriveront les premières. Elles affichent un plateau de fameux skippers dont le recordman de la Route du Rhum, Lionel Lemonchois (7 jours et 17 heures en 2006) qui sera à bord d'un monstre de 24 mètres. Face à lui, Francis Joyon, Loïk Peyron, Thomas Coville ou Yann Eliès. Vincent Riou, Armel Tripon ou Marc Guillemot se battront avec leurs grands monocoques (IMOCA), et Gilles Lamiré, Lalou Roucayrol ou Erwann Le Roux en Multi50.

Class40

La grande classe (en nombre), ce sont les Class40. Ils seront une quarantaine ! C'est parmi ceux-là que l'on trouve le plus de compétiteurs guadeloupéens. Sepho-Fiston-Bissainte.jpgPhilippe Fiston revient avec son "Ville de Sainte-Anne" qui connaît déjà le chemin ! Il a fini 24e en 2010 après avoir terminé 10e en 2006 dans la catégorie IMOCA. Les trois autres sont nouveau sur l'axe Saint-Malo-Lapwent. Le Saintois Nicolas Thomas est l'heureux élu de Guadeloupe Grand large, la structure régionale de formation à la course au large. Son bateau s'appelle "G2L Mille et une batteries". Rodolphe Sépho, l'ancien préparateur de Jimmy Dreux (37e en 2010) vient prendre sa suite pour Voile 44. Dominique Rivard, le kiné de Capesterre, est le franc-tireur avec son bateau nommé "Marie-Galante". Damien-Seguin.jpgA ceux-là, s'ajoutent les Guadeloupéens de coeur comme Damien Seguin. Né sans main gauche, ce champion para-olympique en 2.4m a découvert la Route du rhum alors qu'il avait 11 ans, à l’occasion d’un voyage en Guadeloupe. En 2010, il finit 10e de sa catégorie.

Dominique Rivard Marie Galante Class 40Et puis c'est la surprise du chef, le bateau sponsorisé par une entreprise guadeloupéenne, Matouba 79. Il devait être skippé par Bertrand Guillonneau, un des meilleurs spécialistes mondiaux du cancer de la prostate, finalement ce sera Pierre Brasseur, un marin au physique plus sportif !

Catégorie Rhum

Bissainte-cazeneuve-Coquelin-classe-Rhum.jpgEnfin, ils sont une petite vingtaine dans la catégorie Rhum, celle qui, selon le président de Penduick Roland Tresca, retrouve l'esprit d'origine de la course en mêlant des professionnels et des amateurs. Luc Coquelin, le doyen des coureurs locaux revient avec son ketch "Guadeloupe dynamique". Son palmarès parle pour lui : 2e en1998 et en 2002, 3e en 2006 et 2e en 2010... Willy Bissainte, l'ingénieur-coordinateur en bâtiment de Baie-Mahault repart sur le même bon vieux Class40 qu’en 2010, mais cette fois dans la catégorie Rhum. Il avait fini 36e en 2010. Dans cette catégorie court aussi le skipper martiniquais Daniel Ecalart (voir encadré) etcelle qui fut un temps saintoise, Anne Cazeneuve, qui compte quatre participations à la Route du Rhum dont une 3e place en 1998.

Parmi ces 90 marins, il y a les meilleurs de chaque classe. Ca promet encore une sacrée belle course et surtout une très belle mini-saison touristique au mois de novembre.

FXG à Paris

 


Doyen et Benjamin

Le plus jeune marin de toute l'histoire du Rhum est un Maloin et a 19 ans. Il s'appelle Paul Hignard. Le doyen est un aristocrate britannique de 75 ans : Sir Robin Knox-Johnston est le seul marin britannique a avoir remporté trois fois le titre de « Yachtman of the year ». Cet ancien de la Marine Marchande et de la Royal Navy est le premier et le seul marin à avoir réalisé le tour du monde en solo en course lors du Golden Globe Challenge de 1978. Il a fini 14e de la Route du rhum 1982 sur le catamaran Olympus 3.

 


Le remake de 1978

Froc-Hardouin.jpgBenjamin Hardouin, skipper de 24 ans, se lance sur la Route du rhum à bord de l'ex Kriter V, le bateau avec lequel Michel Malinovski a perdu sa première place pour 98 malheureuses secondes face à Mike Birch et son trimaran Olympus en 1978. Benjamin pourra espérer venger Malinovski puisque le sistership du trimaran de Mike Birch sera également sur la ligne de départ avec le Cancalais Jean-Paul Froc qui a terminé 6e en 2010. La présence de ces deux monstres de l'histoire du Rhum promet une vraie course dans la course.

 


Eco power Martinique en course

Capitaine de la marine marchande depuis plus de 22 ans, Daniel Ecalard est installé en Martinique depuis des années et préside l’Association Martinique Course au Large. Sa participation à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe s’inscrit dans un projet plus vaste puisqu’il est à l’origine de la promotion d’un cargo à voile d'environ quinze mètres pour le fret maritime entre les îles antillaises : propulsion par voile et énergie renouvelable. Le projet Eco Power Martinique s’appuie sur ce challenge de traverser l’Atlantique en course sur un 50 pieds hi-tech en utilisant des produits recyclables et/ou biodégradables. Les voiles sont ainsi en Titanium Bleu, un film polymère à base de cellulose et le bateau est équipé de panneaux photovoltaïques, d’une pile à hydrogène et d’hydro-générateurs…

Partager cet article

Repost0

commentaires

herve 09/10/2014 07:45


Pas de philippe Quere?

fxg 09/10/2014 09:51



Et non !



Articles Récents