Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 08:49

Une semaine anticoloniale européenne

Plumelle-Uribe-Tin-Bicep.jpgAprès le lancement pour faire signer par 378 députés européens sa déclaration écrite visant à la reconnaissance par l’Europe de l’esclavage et de la colonisation, l’eurodéputé Vert, Jean-Jacob Bicep, et le président du CRAN, Louis-Georges Tin, ont annoncé lundi matin à Paris une semaine européenne pour la reconnaissance de la colonisation, de l’esclavage colonial et pour les réparations. Elle se tiendra à Bruxelles du 13 au 17 mai. Le but des organisateurs est « d’amorcer une conscientisation à l’échelle européenne des conséquences toujours actuelles de l’histoire coloniale ». Au programme, tables rondes, marche de la reconnaissance, colonial tour et forum d’organisation de la diaspora noire contre le colonialisme et le droit aux réparations…

« L’histoire a été écrite par les bourreaux », expliquent Peter Lema et Rosa-Amélia Plumelle-Uribe, animateurs de cette semaine européenne.

A l’occasion de cette présentation, le CRAN a fait faire par l’IFOP un sondage qui révèle qu’une majorité de citoyens résidant en Guyane, Guadeloupe, Réunion, Mayotte et Martinique est à 63 % favorable au principe des réparations à apporter en réponse à l’usage de l’esclavage dans les anciennes colonies françaises. Ils sont 60 % aux Antilles, 59 % en Guyane, 61 % à Mayotte et 68 % à la Réunion. On sait que sur ce point des réparations, le CRAN a ouvert un dialogue avec Matignon qui n’y a pas donné suite. Mais le CRAN s’accroche, avec le MIR de Garsin Malsa ou Sortir du colonialisme. Axiom.jpgA tel point d’ailleurs que le rappeur Axiom est venu porter sa contribution en composant une chanson sur l’abolition de l’esclavage en Haïti, Toussaint Louverture et la dette de 150 millions de francs or réclamés par Charles X (« Vos héros sont nos bourreaux »)… Toujours dans le même esprit, un appel aux maires d’Europe a été lancé en faveur de « la clause transparence relative à l’esclavage. Il vise à demander à toutes les entreprises qui veulent soumissionner un marché public dans ces villes, de dire si, dans leur histoire, elles ont eu à faire avec le commerce triangulaire.

Toutes ces initiatives visent à aider le député européen Bicep à gagner ses 378 signatures nécessaires d’ici le 15 juillet. Pour l’heure, la déclaration lancée par onze eurodéputés n’a encore que trente signataires.

FXG, à Paris


Le CM98 : « les souffrances de nos aïeux ne sont pas monnayables »

serge-romana-RDG-.jpgA peine était publié le sondage du CRAN, le Comité marche du 23 mai 1998 (CM98) a fait savoir son opposition au principe des réparations financières : « Le martyre ne doit pas donner lieu à tractations financières ni marchandage. » Le CM98 plaide plutôt pour « la construction de projets mémoriels sociaux et économiques » et pour la réconciliation « avec nous-mêmes, avec les descendants de colons, avec la République, avec l’Afrique… ». Le CM98 qui a obtenu en 2008 la journée du 23 mai pour la mémoire des victimes de l’esclavage colonial estime qu’avec la journée nationale du 10 mai, les Français descendants d’esclaves peuvent enfin « sortir du sentiment victimaire ». L’ancien délégué, Patrick Karam a lui aussi réagi en estimant ce sondage sans valeur : « Si on demande aux gens s’ils veulent de l’argent, on devrait même avoir 100 % de oui ! ». Il estime que Louis-Georges Tin est dans une « logique victimaire et misérabiliste » et ajoute : «  L’Outre-mer ne tend pas la sébile pour mendier. »

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents