Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 07:00

Cooked by Suzy Palatin

Suzy-palatin-2.JPGLa cuisinière guadeloupéenne, Suzy Palatin, sort deux plats cuisinés frais pour la marque Cooked by. Son colombo de poisson et son yassa de poulet sont distribués depuis le 15 septembre dans le Monoprix, les épiceries fines et certains Carrefour.

Suzy Palatin n’est pas un chef de cuisine (« Je n’ai pas de brigade derrière moi », lance-t-elle goguenarde), elle est simplement cuisinière. Et si les téléspectateurs de Master chef et autres émissions culinaires ne la connaissent qu’à travers une seule émission « Ma cuisine antillaise », sur Cuisine +, elle est désormais une personnalité reconnue dans le landerneau de la gastronomie française. En témoignent la dizaine d’ouvrages de cuisine qu’elle a publiés et  un prix, « le gras d’honneur », que lui a décerné le Club du gras (une confrérie de grands chefs) pour le plat fétiche de son grand-père : le porc demi-sel cuit dans un bouillon avec une carotte, un oignon, des grains de poivre et, à la fin, un piment antillais entier.  Elle le sert avec ses frites réputées pour être croustillantes à l’extérieur et purée à l’intérieur ;  Hélène Darroze, la chef étoilée au guide Michelin et nouvelle jurée de Top chef sur M6, a mis ces deux recettes de Suzy dans son dernier livre !

Si de son enfance à Pointe-à-Pitre, Suzy garde le souvenir du défilé des cuisinières devant le domicile familial, rien ne la prédestinait à un tel parcours. Après le collège Michelet, celui du Raizet et un bac économie à Baimbridge, Suzy devient mannequin. Elle défile d’abord au pays pour Denis Devaed avant de s’envoler pour Paris où elle débute avec Guy Laroche. « J’ai commencé à marcher comme un mannequin, mais il m’a demandé de marcher comme j’étais arrivée, nature. » Son dernier défilé sera pour Hermès et son créateur Martin Margiella.

Des recettes inratables !

Colombo-3D.jpgSa carrière de cuisinière, elle la prépare pendant ce temps-là, sans même le savoir, dans sa cuisine. « La cuisine de ma mère me manquait terriblement… » Alors elle essaye de la reproduire et en fait profiter ses amis. C’est alors qu’elle rencontre la comédienne Frédérique Gasser-Hermé, la femme du pâtissier Pierre Hermé. « Elle adore la cuisine et elle a aimé la mienne. » Frédérique la présente à un éditeur de chez Hachette et c’est le premier livre de recettes : « Gourmande et créole ». Le truc de Suzy, c’est de proposer de recettes inratables, « parce que j’étais nulle au début en cuisine ! » Un succès qui va être suivi par « Le meilleur des Antilles » (Larousse), « Ne dîtes jamais que c’est régime… c’est léger ! » et « Régime en fête » (Minerva), « Les pommes frites, dix façons de les préparer » et « le cochon, dix façon de le préparer » (L’épure), « Cuisinière créole » (Stéphane Bachès), « Mon poids idéal pour la vie » (la Martinière), « Petit Dictionnaire Insolite des cultures et des langues Créoles » (Larousse) qui lui a valu des félicitations de Christiane Taubira et Maryse Condé, jusqu’au dernier né cette année, « Le fait maison, cuisine créole » (Hachette). Cooked-by--colombo--suzy-palatin.jpgC’est forte de cette réputation parmi les maître-queux que Dorothée Dereux, créatrice de la société « Cooked by » est venue lui commander deux plats. Cooked by a lancé une série de plats cuisinés frais élaborés par de grandes signatures. Ainsi après le chef du Costes, Laura Zavan, Beena Paradin et Heloisa Bacellar, Suzy Palatin a élaboré un colombo de poisson au lait de coco, épices et patates douces, et un yassa de poulet avec compotée d’oignons et citrons. Et Cooked by de promettre : « Ca va faire swinguer vos papilles ! »

FXG, à Paris


Une cuisine événementielle

cooked-by---yassa---suzy-palatin.jpgSuzy n’a pas très envie d’ouvrir un restaurant. Sa prédilection, c’est l’événementiel. Alors, elle cuisine chez les gens pour des cocktails, mariages, réceptions, ou simplement des repas… D’autres fois, elle devient « chef d’un soir » dans un grand restaurant où elle propose ses croustillants d’épinard au coco ou le plat d’Hélène, sa maman, un colombo de porc avec un massalé fait maison.  Ainsi, récemment, elle faisait ses fameuses frites au Meurice, le grand palace parisien. Elle a aussi rejoint les tenants du « Fooding », un événement créé par Alexandre Cammas en 1999 pour démocratiser « la super bonne bouffe ». Ces pique-niques urbains organisés par de grands chefs qui cuisinent au barbecue des recettes spécialement conçues, s’exportent désormais dans le monde entier !


Son dernier ouvrage : « Cuisine creole : les meilleures recettes »

Fait-maison-cuisine-creole.jpgExotique et parfumée, la cuisine créole se décline ici à travers 80 recettes : acras de morue, bokit au poulet, féroce d'avocat, colombo de poisson, dombrés aux crevettes, gâteau mangue-passion, tarte Tatin à la banane...


Des pages techniques délivrent tous les secrets pour fabriquer chutneys, pâte à bokits ou dombrés, riz créole ou sauce chien. Des astuces et des conseils qui aideront le praticien à annoncer fièrement : « C'est moi qui l'ai fait ! »

Ce nouvel ouvrage de la série « Fait maison » est là pour rappeler que cuisiner permet de partager de bons repas en famille ou entre amis et de consommer des aliments sains et équilibrés.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents