Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 06:08

Stéphane Bellemare et Arnaud Alexis, talent des cités de la Guyane

Les Cayennais Stéphane Bellemare (28 ans) et Arnaud Alexis (34 ans) ont recu, samedi matin au Sénat en présence du ministre de la Ville, le prix régional des talents de cités dans les catégories création et émergence. Le premier a reçu une aide de 1000 € ; le second 2000.

stephane BellemareSon bac professionnel électrotechnique en poche, Stéphane Bellemare a étudié le portugais à l’université avant de se lancer dans la vie active dans la sécurité, secteur dans lequel il a effectué des missions d’agent de sécurité et d’agent technique au sein de différentes entreprises. Salarié au sein d’une société de sécurité électronique, Stéphane a pu se rendre compte des perspectives d’évolution de ce marché. Il a décidé de mettre à profit son expérience et ses compétences dans ce domaine pour se mettre à son compte et créer sa société, Sécutech en juin 2012. Il installe des alarmes anti-intrusion ou anti-incendie, des systèmes de vidéosurveillance ou de contrôle à Cayenne et dans ses environs. Sécutech est implantée dans la zone artisanale Galmot et propose un service sur‐mesure, qui comprend les outils les plus récents en matière de sécurité des biens et des personnes. « Je me plais de pouvoir sécuriser les habitations et que les gens soient bien chez eux », a-t-il déclaré lorsqu’il a reçu son prix.

Un policier artiste

ARNAUD_ALEXIS-copie-1.jpgSon compatriote Arnaud Alexis, après un BEP en comptabilité, est devenu manager dans une enseigne de restauration rapide avant d’intégrer l’École nationale de la Police de Fos-sur-Mer. Gardien de la paix à Cayenne depuis 4 ans, il a créé une association qui propose des formations professionnelles et artistiques à la peinture. Lui-même s’est formé à la peinture en autodidacte. Il expose ses toiles et crée des décors en amateur depuis de nombreuses années. Désireux de transmettre son savoir-faire artistique, Arnaud a lancé son association A2 Design en septembre dernier. Elle offre de former aux métiers et techniques de la peinture d’art et de la peinture décor en ouvrant des chantiers d’insertion à destination de jeunes en formation professionnelle, des ateliers de perfectionnement pour les artistes, et encore des stages de formation à destination des animateurs périscolaires…

Arnaud s’est également donné pour mission de revaloriser les savoirs locaux artisanaux dans les domaines de la vannerie et de la poterie.

FXG, à Paris


Amélie Tintin et Sylvia Fleurival, talents des cités de la Guadeloupe

Deux Guadeloupéennes ont aussi été récompensées samedi matin au Sénat.

AMELIE_TINTIN.jpgAmélie Tintin (33 ans) revenait du Mexique quand elle est allée chercher son prix à Paris. La jeune femme, déjà lauréate en 2008 dans la catégorie émergence, a été formée aux métiers de la communication d’entreprise et du management culturel, et est, par ailleurs, artiste. Elle connaît bien le milieu associatif et culturel de Lapwent (elle est originaire du quartier de Fouillole). Son association Urban Ambition, vise à promouvoir l’insertion professionnelle par la culture urbaine. Son objet est de conseiller, accompagner et former des artistes guadeloupéens et organiser des événements afin de mettre en valeur leur travail et leurs créations. Mais c’est son action à la tête de l’entreprise FWI Mind, lancée depuis septembre 2010, qui a été saluée par ce prix. C’est une agence de conseil et formation en communication SYLVIA_FLEURIVAL.jpgmulticanal (visuelle, audiovisuelle, événementielle et interactive) et de marketing artistique. L’entreprise, qui est la seule de la région à proposer un accompagnement des artistes, s’adresse aussi aux collectivités, aux entreprises ainsi qu’aux particuliers.

Sa compatriote, la Mornalienne Sylvia Fleurival (38 ans), est récompensée pour la création de son entreprise Elleetganceantillaise et l’ouverture d’un espace au Raizet dédié à l’apprentissage de la couture et des loisirs créatifs. Elle propose aux passionnés de mode et de créations manuelles des achats d’articles de mercerie, la location de machines à coudre, des cours de couture… Sylvia entend favoriser la transmission d’un savoir-faire local.


Le Martiniquais Jacob Cénesca pour la region Nord-Pas-de-Calais

JACOB_CENESCA.jpgJacob Cénesca, Martiniquais installé à Tourcoing dans le Nord a été nommé lauréat des Talents des cités pour la Région Nord-Pas-de-Calais dans la catégorie création. Diplômé d’un brevet professionnel, Jacob est aussi titulaire d’un CAP et d’un BEP cuisine obtenus à l’école hôtelière de Martinique. Egalement formé au métier de la pâtisserie, le jeune homme a plus de douze ans d’expérience professionnelle acquise au sein d’hôtels, de restaurants et chez des traiteurs en Martinique et dans l’Hexagone. Son idée de proposer une restauration rapide et saine, préparée à partir de produits frais, inspirée de la cuisine créole a pris corps en mai 2012 quand il a ouvert à Tourcoing son restaurant, Dousskréoline. Accras, colombos, flans coco, jus de fruits exotiques frais… A consommer sur place ou à emporter. Il offre aussi un service traiteur. Ce Tourquennois d’adoption propose aussi depuis quelques semaines des cours de cuisine créole.

Dousskreoline se situe 172 rue de Roubaix, une rue tres commerçante de Tourcoing dans le quartier de l’Union.

contact@dousskreoline.com

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents