Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Relaxe et appel dans un dossier de discrimination à l’embaucheDomergue-Beaujour.jpg

Le délibéré était attendu le 24 juin, mais un mouvement de grève des fonctionnaires avait retardé la publication du jugement de Thierry Cauchois, ex directeur de l’Association régionale du conservatoire national des arts et métiers, par la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris. Dans cette affaire de  discrimination à l’embauche en raison d’une origine ethnique, qui oppose Elie Domergue, un cadre antillais, à Thierry Cauchois, le parquet avait requis deux mois de prison lors des débats du 20 mai dernier. Contre toute attente, le tribunal a relaxé Thierry Cauchois au motif qu’il n’y avait pas assez de preuve contre lui. Un argument qui scandalise Elie Domergue : « Cette  décision est d’autant plus révoltante que le parquet avait considéré qu’il s’agissait d’un excellent dossier et que, fait exceptionnel dans ce cas d’espèce, nous avions des témoins. » Le tribunal disposait de surcroît de la fiche de recrutement d’Elie Domergue sur laquelle M. Cauchois avait annoté « Antillais » à côté d’un triangle renferment un point d’exclamation. « Une pièce centrale », avait même souligné le ministère public dans son réquisitoire. Le tribunal en a jugé autrement. Elie Domergue et son avocat Jean-Claude Beaujour ont interjeté appel.

FXG (agence de presse GHM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

POUCET 21/07/2010 16:46



Qu' attendons nous pour nous faire respecter de tous, il serait temps de rappeller à la justice qu'elle est constituée d'hommes et nom de "demi-dieux"; n'est-ce pas suffisant pour soutenir une
vraie révolte et une vraie solidarité au sein du peuple antillais? De quel déclic, plus important que celui-ci, avons nous besoin pour créer un mouvement fédérateur? L'enjeu est tellement
important!