Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 07:30

Thierry Robert au Grand Journal de Canal +

Thierry-Robert-Grand-Journal.jpg« Un député nous dira pourquoi il est tenté de tout abandonner… » Pour parler de « la France, l’argent, les riches, les impôts et l’exil fiscal », Michel Denisot a invité dans l’édition du Grand journal de vendredi (enregistrée la veille), le lunetier français Alain Afflelou, Agnès Verdie-Molinié, présidente de l’Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP), et le député UDI, Thierry Robert. Si Alain Aflelou était là parce qu’il est un riche entrepreneur et qu’il vit a Londres depuis quatre mois pour y développer une chaîne d’opticiens (même s’il assure qu’il n’a pas quitte la France), Thierry Robert était là pour témoigner de son état de citoyen fortuné qui l’assume (il a révélé ses 90 000 € de revenus et son patrimoine) et qui a menacé de quitter la France… « Vous êtes en pétard », l’a lancé Denisot. « En France, on ne veut pas reconnaître ceux qui réussissent… Si ça continue, j’irai peut-être voir ailleurs. » Et pour justifier cette saillie qui lui a valu cette invitation de Canal +, Thierry Robert a ajouté : « C’est surtout pour créer un électrochoc car il y a nécessité de réagir… » Jean-Michel Apathie l’interrompt pour lui rappeler qu’être élu, c’est s’exposer. « Je considère la politique non comme un métier, mais une vocation, rétorque le maire de Saint-Leu qui ajoute : « Je fais aujourd’hui de la politique pour servir les autres, pas pour me servir. » « C’est formidable qu’un député français arrive a briser un tabou, reprend Agnès Verdier-Molinié, et met le nez sur l’exil fiscal et le probleme de la creation de richesses… » Thierry Robert tient son moment : « Meme les classes moyennes se sentent tondues… Il n’y a pas que les tres riches… Si on veut relancer la consommation, ce ne sera pas avec plus d’impots. » Il rappelle que l’exil fiscal existe et represente 60 milliards d’euros et évoque la fraude à la securite sociale. Après cette derniere sortie, on ne l’entendra plus jusqu'à ce que Denisot remercie ses invités avant d’annoncer l’arrivée de Jacques Higelin.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents