Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 00:00

Tintamarre, le secret de Saint-Martinplage tintamarre

L’île Tintamarre que les locaux appellent Flat Island est une île inhabitée, située à 3 km à l'Est de la collectivité française de Saint-Martin dont elle fait partie. Autour de son littoral, l'intégralité des 50 pas géométriques fait partie du domaine terrestre de la Réserve naturelle Marine de Saint-Martin. À ce titre, l'espace et la nature y sont protégés par une réglementation.

LezardsTintamarre est un plateau calcaire de sédiments marins basculé en pente allant du Nord vers le Sud-Ouest. Le littoral Nord-Nord-Est est en falaises d'environ 30 m de haut, le Sud et l'Ouest étant au niveau de la mer. Au Sud, une barrière de corail (les cayes) crée un lagon peu profond. À l'Ouest, faisant face à Saint-Martin, s'étend une jolie plage très prisée des excursions touristiques. LPlage est tintamarre'île est recouverte aux deux tiers par une forêt xérophile, le reste est en savane d'herbes courtes ou de taillis assez impénétrables sauf pour les chèvres, les lézards, les crabes et les tortues de terre (Geochelone carbonaria). Parmi les oiseaux de mer qui viennent y nicher, on observe le superbe Paille-en-queue.

L’île a été la propriété de Diederik Christian Van Romondt (1871-1948) qui se fît surnommer le roi de Tintamarre de 1910 à 1932. Il y vivait avec une soixantaine de personnes…

Ses terres ont été vendues au père de l’actuel sénateur, Louis-Constant Fleming.

épave de CessnaDerrière la plage, restent encore les vestiges du terrain d'aviation créé (comme ceux de Saba et Saint-Barth) par le pilote et aventurier Rémy de Haenen, puis utilisé par une petite compagnie faisant des transports de courriers et de colis. Suite à la création de la piste de Grand-Case (à Saint-Martin) en 1976 par le SMA, celle de Tintamarre n'avait plus lieu d'être et a été abandonnée. Entre 1975 et 1978, trois avions dont un Cessna se seraient crashés sur l’île (abattus par la police). Ils étaient soupçonnés de se livrer au trafic de stupéfiants entre la Colombie et Saint-Martin. Des restes d’un Cessna sont encore visibles. Des arbres ont par la suite été plantés sur la piste pour en interdire l’usage.

Plusieurs chemins pédestres parcourent l'île. Ils permettent de découvrir les bâtiments d'une ancienne ferme (restaurée récemment) ayant exploité le coton au XIXe siècle, les restes d'une petite voie ferrée (exploitation de gypse ou de guano ?) et un bain de boue naturel, interdit à la baignade pour cause de risque de staphylocoque doré…Bains de boue interdit

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents