Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 06:17

Tjenbé red remet son rapport sur les discriminations subies par les homosexuels ultramarins

Remise-du-rapport-LGBT.jpg

A la veille de laisser son fauteuil de délégué interministériel à Claudy Siar, Patrick Karam a reçu David Auerbach Chiffrin, le président de l’association de soutien aux personnes lesbiennes, gaies, bi et transsexuels ultramarines, Tjenbé red, et deux membres de son association, Gwladys Pallas et Fabrice Blanc. Ces derniers ont remis au délégué le rapport qui leur avait été commandé en novembre 2007 « sur les discriminations particulières dont sont victimes certaines personnes originaires des outre-mer vivant en France hexagonale du fait de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre ». Le rapport est intitulé : « Parmi nous, pas ailleurs. » Homosexuel et Ultramarin assumé, et encore « séro-concerné », David Auerbach Chiffrin confie qu’il a eu beaucoup de difficulté, car explique-t-il, « ces trois champs (Ultramarin, homosexuel et séro-concerné) ne veulent pas entendre parler l’un de l’autre  en raison des rapports difficiles liés à l’identité. Le rapport ne fait parler aucun témoin car le simple fait de parler, même à visage caché, crée un sentiment de terreur panique chez les gens qu’accompagne Tjenbé red. Par ailleurs, David Auerbach Chiffrin signale que si les actes homosexuels existent, beaucoup de ces pratiquants ne se reconnaissent pas homosexuels. Gwladis Pallas qui anime beaucoup de soirées caribéennes à Paris confirme cet état de comportement. « On voit des pères de familles, des maris ou des bad boys qui se proclament hétérosexuels et qui, pourtant, apprécient d’avoir des relations avec des hommes pourvu qu’on n’en parle pas. Ce qui n’empêche pas le sida de courir… » Dans ce contexte, le rapport ne veut pas aller contre les codes antillo-guyanais, « an ba fey », ni avec, mais malgré eux. Il note d’ailleurs que depuis trois ans, les propos homophobes ont été plutôt à la baisse. En revanche, les données relatives à l’infection au VIH reste plus forte chez les Ultramarins. En 2008, on comptait 19 contaminations au VIH pour 100 000 habitants en Martinique et en Guadeloupe. En 2001, le chiffre reste le même en Martinique mais progresse à 42 en Guadeloupe. Quant à la Guyane, le taux de contaminés augmente de 1 % chaque année.

Des chiffres du VIH alarmant

Le rapport souligne la difficulté d’agir en matière de prévention ciblée car aucune étude chiffrée n’existe sur les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes chez les Ultramarins. Pourtant, à l’issue des états généraux de l’Outre-mer, Patrick Karam et Richard Samuel avait obtenu au forceps un projet d’étude par l’INSEE. Une décision actée lors du conseil interministériel de l’Outre-mer en novembre 2009. Le rapport préconise une série de mesures destinées à faire bouger les mentalités : une campagne de communication dans les médias communautaires destinée à valoriser les parents qui engagent un dialogue avec leurs enfants, une ligne téléphonique d’écoute et un programme d’accompagnement pour les familles ultramarines qui s’interrogent sur ce thème, avec un volet d’information et un autre de médiation et d’accompagnement des situations d’urgence. Bien sûr, le rapport recommande que soit faite l’étude INSEE promise par le président de la République, mais aussi qu’il favorise des actions en milieu scolaire en partenariat avec les syndicats d’enseignants, les associations de parents d’élèves, celles ultramarines et celles LGBT. Sur la prévention du sida, le rapport estime que l’Etat pourrait favoriser la bonne prise en compte des populations ultramarines LGBT dans l’Hexagone tout comme des états généraux des personnes vivant avec le VIH parmi les Ultramarins de l’Hexagone. Mais il s’agirait aussi de prendre en compte les liens entre les outre-mer et les populations ultramarines de l’Hexagone à travers un rapport symétrique à celui remis par Tjenbé red. Enfin, le rapport préconise la présence de représentants de l’Etat qui sont en charge de l’Outre-mer ou des Français d’outre-mer lors de défilés tels que la marche des fiertés homosexuelles pour afficher leur soutien aux associations LGBT ultramarine et participer ainsi à faire évoluer les mentalités.

FXG (agence de presse GHM)

 


Un rapport pour Claudy Siar

A l’issue de la présentation du rapport, Patrick Karam a estimé que « des choses simples étaient possibles en matière de politique publique ». Prenant conscience que ce que le rapport pointe peut avoir des « effets meurtriers, il a rappelé l’engagement du président de la République pour une étude scientifique, rappelé sa présence deux années de suite à la Gay pride car, a-t-il dit : « Je suis un défenseur de l’égalité des droits. Sur la souffrance humaine, il faut apporter des réponses claires. » Après avoir indiqué qu’il était pour le mariage homosexuel et pour l’adoption d’enfants par des couples homosexuels, il a demandé à son secrétariat de préparer une lettre de sensibilisation au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et un autre exemplaire du rapport à l’attention de Claudy Siar.

Partager cet article

Repost0

commentaires

David Auerbach Chiffrin 30/03/2011 17:10







thierry 29/03/2011 13:11



David, votre intention est démodée, abandonnée, c'est une vision des années 70, la communauté antillaise a ses codes, on n'arrive pas comme cela tombé d'on ne sait zou, auto intronisé défenseur
de la veuve et de l'orphelin. Pourfendeur de ceux qui ne vous ressemblent pas. Vous avez une vision archaïque de la communauté antillaise et souhaitez la changer, bon courage avec vôtre stylo. Le
Sida a fait des ravages mais aujourd'hui cette maladie est contrôlée. Elle débouche parfois surtout vers des cancers ou de multiples maladies dont les traitements sont incompatibles, etc..


Les maladies auto-immunes ou cérébrales sont particulièrement cruelles au même titre que la drépanocytose etc...


Vos capacités devraient vous permettre de ne pas être "la mouche du coche " je n'ai pas lu ce rapport mais je vous note
2/20. mention: peut beaucoup mieux faire.



Articles Récents