Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 07:11

Le 11e tour de la Guadeloupe à la voile traditionnelle aura lieu du 7 au 15 juillet 2012

Georges-Santtalikan.jpgITW Georges Santtalikan, Tour de la Guadeloupe à la voile traditionnelle (TGVT)

« On attend deux canots des côtes françaises »

Une présentation du TGVT au salon nautique, c’est important ?

Nous sommes venus la première en 2009 présenter cette course et ça a été un succès. La Guadeloupe est un paradis pour la voile et nous avons l’ambition d’avoir une cinquantaine de canots au départ, mais surtout d’avoir des compétiteurs de la Caraïbe et de l’Hexagone.

Vous avez affiché l’objectif : deux équipage de chacune de ces régions. Où en êtes-vous au niveau des inscriptions ?

Il y aura les îles Grenadines, Anguilla et Saint-Barthélemy. Les Grenadines auraient du être présentes cette année mais il y a eu un petit problème. Nous avons aussi quelques pistes sur les côtes françaises…

On vous a vu ces dernières années battre le pavé à La Rochelle, à Saint-Malo…

On a laissé une embarcation au musée maritime de La Rochelle et nous avons un travail en cours avec les Côtes d’Armor, mais aussi dans d’autres petits coins en Bretagne et nous développons des relations avec Brest 2012. Tout ceci nous amène à rencontrer des marins qui sont chevronnés.

Y a-t-il des inscriptions de ce côté-là ?

Les inscriptions ne sont pas encore ouvertes ! Mais nous suscitons de l’intérêt d’autant que notre canot ressemble un petit peu à certaines embarcations bretonnes… On attend deux canots des côtes françaises parce qu’il y a un certain travail à faire que ce soit au niveau financier ou sur la sélection des équipages. La course dure neuf jours et ce n’est pas toujours facile d’avoir une dynamique de groupe avec 7 ou 8 personnes.

Comment avez-vous été perçus au salon nautique ?

On a beaucoup de relations qui s’établissent maintenant depuis deux ans. C’est vrai que le TGVT commence à drainer beaucoup de monde. Cette année, on a eu pas mal de catamarans qui sont venus suivre le tour et les sponsors commencent à gonfler et viennent de plus en plus sur les canots. Ca veut dire que le Tour prend une autre dimension. Il y a déjà eu beaucoup de nouveautés en 2011 dont le suivi grâce au GPS ou encore l’hélicoptère qui a permis de suivre la course pendant quatre manches. Mais, surtout, il y a eu les îles du sud avec une étape aux Saintes, une autre à Marie-Galante… On essaie de faire des circuits pour que les gens puissent louer des bateaux et ne pas rester spectateurs sur les côtes.

Et les nouveautés en 2012 ?

Mis à part l’arrivée des équipages de tous bords, on va essayer de mettre beaucoup plus d’animations à terre avec tout ce qui est traditionnel comme le gwoka ou les jouets antan lontan pour que le peuple puisse s’accaparer la mer. On va le faire venir petit à petit comme à la pêche quand on attrape un petit peu de fraie et que le reste vient après !

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents