Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 08:43

Valls et Taubira confirment Kourou, Pointe-à-Pitre et Fort-de-France en ZSP

Parmi les 49 nouvelles zones prioritaires de sécurité (ZSP) annoncées jeudi par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls et la ministre de la Justice Christiane Taubira, figurent la ville de Kourou, l’agglomération pointoise avec les Abymes, et l’agglomération foyalaise avec les quartiers Centre, Terres-Sainville, Sainte-Thérèse, Dillon et Volga. « La zone de sécurité prioritaire déployée aura pour objectif de lutter contre les phénomènes de délinquance et d’incivilités qui y sont enracinés », indique le communiqué conjoint des deux ministères. La richesse induite par l’économie du centre spatial contraste très fortement avec la typologie de la population, au sein de laquelle des situations de très grande pauvreté peuvent être constatées dans les îlots d’habitations de la ville. « Le nez dans les étoiles, les pieds dans le marigot », disait naguère la députée Taubira… A Kourou, « les homicides et tentatives d’homicides ont doublé en 2012, passant de 8 à 16. » Les atteintes aux biens suivent cette tendance. Les faits de délinquance urbaine sont en très forte augmentation alors qu’ils étaient inexistants jusqu’à présent. Enfin, la part des mineurs dans la délinquance est plus forte à Kourou que dans le reste de la Guyane. Jean-Etienne Antoinette, le maire de Kourou s’est félicité d’avoir arraché cette décision, un mois après que sa ville ne devienne déjà bénéficiaire des brigades de prévention de la délinquance juvénile.

A Fort-de-France, « la concentration d’habitants et d’activités économiques et commerciales, combinée aux caractéristiques de l’île, génèrent une délinquance générale élevée, particulièrement marquée dans le centre-ville et ces quartiers ». Le taux d’atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes y est très nettement supérieur à la moyenne nationale. Les vols avec violences, les vols à main armée, les vols à la roulotte sont également importants. Fort de France subit également une forte pression en matière de trafic de stupéfiants.

En Guadeloupe où le député maire des Abymes Eric Jalton aurait aimé que Le Gosier et Baie-Mahault soient englobés dans la zone, 88% de la délinquance de la zone police se déroule dans la circonscription de Pointe-à-Pitre. « Le nombre de vols à main armée a doublé depuis le début de l’année, détaille l’Intérieur, les formes de violences sont de forte intensité, spontanées, avec des passages à l’acte immédiats et souvent pour des motifs futiles. Les atteintes aux forces de police semblent se banaliser. »

Les moyens affectés ne sont pas encore connus, mais on sait que 500 postes annuels supplémentaires de policiers et de gendarmes doivent être prioritairement affectés à l’ensemble des ZSP qui sont à l’heure actuelle au nombre de 64 au niveau national. A ceux-là s’ajouteront les unités de force mobile non engagées dans des actions de maintien de l'ordre pour y assurer des missions de sécurisation. Enfin, une partie des crédits du fonds interministériel de prévention de la délinquance sera réservée pour les ZSP. Les moyens de la justice doivent compléter ces dispositifs. « Nous avons jusqu’au 31 décembre, explique le sénateur maire de Kourou Jean-Etienne Antoinette, pour définir les contours du dispositif qui ne s’appliquera sans doute que sur quelques parties de la ville, et définir le nombre de gendarmes supplémentaires dont on aura besoin. »

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents