Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 06:48

Un projet d’A380 low cost pour les Antilles

Etheve.jpgLa compagnie réunionnaise Air Austral propose à Air Caraïbes un partenariat pour faire voler un A380 low cost entre Paris et les Antilles courant 2014. Les prix des billets pourraient être jusqu’à 25 % moins chers. Air Caraïbes n’en dit encore rien…

Des billets d’avion 25 % moins chers entre les Antilles et Paris ? Air Austral y pense sérieusement. La compagnie réunionnaise a pris contact avec Air Caraïbes pour faire aboutir ce projet. Gérard Ethève, le directeur général d’Air Austral, a dévoilé ses ambitions lors du bilan annuel de sa compagnie à Top Résa, le salon du tourisme professionnel qui se tient à Paris en ce moment.

Air Austral a commandé deux Airbus A380. Le premier sera livré début 2014, le second à la fin de la même année. Air Austral a créé une filiale Outre-mer A380 qu’elle possède à 100 %. Mais, elle est « ouverte à l’entrée d’autres actionnaires », et à la venue d’un partenaire antillais. « Les Antillais ne comprendraient pas que La Réuniondispose d’un A380 avec un coup de production meilleur marché et qu’ils n’aient pas la même chose », lâche le directeur général d'Air Austral, qui ajoute que ce projet pour l’outre-mer « ne peut concerner qu’un trafic haute densité, donc les Antilles et  La Réunion ».

Le coût d’exploitation d’un A380 est inférieur aux autres avions. Pour le faire encore baisser, Air Austral veut optimiser au maximum l’espace. Au point que les ingénieurs du  constructeur européen ont été appelés à adapter la structure de l’A380. « Airbus a dû revoir ses planchers car ils n'étaient pas adaptés pour transporter autant de personnes », souligne Gérard Ethève. La version Air Austral pourra accueillir 826 personnes. La compagnie low-cost réunionnaise pourrait desservir à 70% La Réunion et 30 % la Caraïbe

Rochet-et-Tsygalnitsky.jpgRéserve et prudence d’Air Caraïbes

Le porte-parole d’Air Caraïbes n’a pas souhaité commenter cette information, même si Air Caraïbes a toujours eu pour habitude de regarder ce qui se faisait ailleurs. Air Caraïbes a connu une belle progression pour les 7 premiers mois de l’année, mais annonce pour l’année prochaine, une plus grande prudence… Par ailleurs, interrogé, il y a un an déjà sur le projet low coast d’Air Austral avec des A 380, Marc Rochet, président d’Air Caraïbes s’était montré sceptique, surtout avec une seule classe… Pour l’heure, le seul projet concret d’Air Caraïbes est d’acquérir un 4e Airbus A 330-300 au mois de novembre et d’ouvrir (toujours en novembre) une nouvelle liaison avec le Brésil à Macapa (capitale de l’Etat frontalier de l’Amapa). Air Austral et Air Caraïbes sont par ailleurs associées dans la commercialisation du fret et Marc Rochet siège comme administrateur au conseil d’administration d’Air Austral

La compagnie réunionnaise vient de dégager un bénéfice de 6 millions d’euros et affiche la même bonne santé qu’Air Caraïbes.

DM et FXG (Agence de presse GHM)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents