Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Diffamation et écoutes téléphoniques en procès à Paris

Le procès en diffamation intentée par le juge d’instruction Céline Charloux vient aujourd’hui (15 mai) devant la 17e chambre correctionnelle de Paris. Doivent comparaître les avocats du barreau de Guadeloupe, Sarah Aristide et Patrice Tacita, le journaliste de la radio Guadeloupe 1ère, Jacky Massicot, et celui qui était alors le directeur de la publication de RFO, Patrick de Carolis L’affaire remonte à octobre 2008, en marge d’un dossier d’instruction concernant le comédien Philippe Calodat, poursuivi pour homicide involontaire à l’occasion d’un accident automobile survenu en juillet 2005. Après une conférence de presse, RFO télé et Radio Guadeloupe avaient relayé les accusations des avocats de Philippe Calodat contre le juge d’instruction à qui il reprochait d’avoir utilisé des écoutes de conversations téléphoniques entre eux et leur client. L’affaire a été dépaysée à Paris. Aujourd’hui, rien ne devrait être plaidé puisqu’il ne s’agit que d’une audience de fixation. C’est-à-dire que le tribunal et les parties vont convenir d’une date pour juger l’affaire, pas avant six mois au moins. Les avocats et le journaliste sont défendus par Mes Démocrite, Ezelin et Ursulet.

FXG (agence de presse GHM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucette 15/05/2012 16:43


Quant je pense que Nathalie Fanfan fait un café politique avec Peltier d'extreme droite ! c'est grave. JC BEAUJOUR qu elle critique a tout va n'aurait jamais commis cette erreur, lui. Mais il
avai des neurones, lui !