Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 07:16

Sandra Réviriégo est la conseillère parlementaire de Christiane Taubira

Sandra-Reviriego.jpgDepuis juin 2012, Sandra Réviriégo est la conseillère parlementaire de la garde des Sceaux, Christiane Taubira. Les deux femmes ont en commun un enracinement outre-mer, la Guyane pour la ministre, la Guadeloupe pour sa conseillère. La mère de Sandra Réviriego est une demoiselle Minos, du Baillif. Elle a émigré dans l'Hexagone vers 1968. Infirmière à Paris, elle a rencontré un bel Hidalgo et voilà venue au monde Sandra. La petite Parisienne du 11e arrondissement passe toutes ses grandes vacances en Guadeloupe avec les congés bonifiés. Aujourd'hui, sa mère y a pris sa retraite et occupe une maison à Guery, Anse-Bertrand. "J'y vais deux fois par an, même avec les contraintes de cabinet !" Les deux femmes se sont connues en 2007 pendant la campagne présidentielle de Ségolène Royal quand Sandra milite chez les Jeunes radicaux de gauche. "Beaucoup des Jeunes radicaux de gauche l'avait appelée à se présenter en 2007 et elle leur manifestait sa gratitude en assistant à certains de nos meetings." 10 Mai 2010, pour les dix ans de la loi Taubira, Sandra lui demande d'intervenir sur Tropiques FM et RCI. "Elle était contente que je m'intéresse à ses sujets." Sandra devient présidente des jeunes radicaux de gauche fin 2010 et participe à l'équipe de campagne de François Hollande. "On se s'est pas beaucoup vues pendant la campagne, deux ou trois fois, on se croisait."

Deux jours après la nomination du gouvernement Ayrault, Christiane Taubira appelle Sandra : "Je veux que tu sois dans mon équipe." "J'étais levée, mais je tombais des nues... La plus belle récompense !" Elle démarre comme attachée de presse au cabinet de la nouvelle garde des Sceaux. Joli parcours depuis le lycée Voltaire où elle a passé son bac avec la fille de George Pau-Langevin et son master de communication politique à Paris 1. Elle a fait son premier stage à la mairie de Paris, avec GPL, alors Déléguée générale à l'Outre-mer, et décroché son premier boulot à la Sofres. Quand Taubira l'appelle, elle a quitté la Région Ile de France depuis deux ans. On lui avait confié la communication du groupe Radicaux de gauche, mais les mauvais résultats électoraux de 2010 pour les Radicaux l'empêchent de poursuivre à la Région. En septembre 2012, elle propulsée conseillère parlementaire. Elle sera l'ombre de Christiane Taubira durant ces semaines de débat parlementaire sur le mariage pour tous. "J'ai dormi à l'Assemblée nationale, au Sénat", raconte Sandra qui a été sur tous les textes portés par sa patronne. L'examen du projet de loi pour le mariage pour tous a duré douze ou treize semaines sans discontinuer. "Un dimanche, je suis arrivée à 10 heures au palais Bourbon et j'en suis repartie à 8 heures le lendemain, puis je suis revenue à 17 heures..." Elle a vécu les affres remaniements. "A chaque fois, on ne savait rien. Il y avait bien des doutes, des suspicions, mais tant que le secrétaire général de l'Elysée, sur le perron, n'a pas dit le nom de votre ministre, rien n'est fait." Elle vit la vie de cabinet au plus près de la ministre aux meilleurs comme aux pires moments. Pour tenir le rythme intense du cabinet, Sandra a dû changer son mode de vie. "Je faisais beaucoup de sport, je courais, j'ai arrêté. Je mange beaucoup, j'ai un peu grossi, mais je garde la forme parce que je reste en accord avec toutes les tribunes de la ministre." C'est une expérience sans commune mesure pour cette jeune femme de 33 ans qui ne sort ni de l'ENA ni d'une grande école qui surprend ses interlocuteurs lorsqu'elle révèle son emploi. "Travailler avec une personnalité mise au devant de la scène en bien ou en mal, ça conforte au niveau de ses engagements." Sa patronne n'est pas une personnalité difficile, mais dit-elle "exigeante et c'est normal". Et ça fait plus de deux ans que ça fonctionne entre elles.

 

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents