Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 14:00

Valls promet à Chalus de venir début octobre

Avec les deux nouvelles victimes du week-end dernier, la question écrite que le députe maire de Baie-Mahault, Ary Chalus, avait adressée la semaine derniere à Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, méritait un traitement en mode urgent. Ary Chalus a donc profité de la réunion du Parlement, hier, sur la question de l’engagement de la France en Syrie, pour court-circuiter les procédures, d’autant plus que cette séance extraordinaire n’a pas laissé de place aux questions orales au gouvernement. Après les débats, le député et le ministre se sont retrouvés dans le salon des élus du Palais-Bourbon. L’entretien n’a pas duré plus de cinq minutes, mais Ary Chalus lui a remis son courrier en mains propres, lui en a détaillé le contenu et a avancé quelques pistes qui lui semblent de bon sens. « Je lui ai demandé qu’il prenne les mêmes mesures qu’il a prises pour Marseille », a relaté le député à France-Antilles. Il lui a aussi  proposé de participer à une rencontre avec les parlementaires guadeloupéens, la Region et les maires ayant pour but de mettre en place une véritable politique pour la jeunesse. « Nous pouvons développer encore le tourisme sur le littoral, mais pour cela il faut modifier la loi littoral. Les jeunes cherchent des formations, il faut une volonté politique. Je ne place pas, contrairement aux gens qui sont en charge de notre région, mon intérêt personnel au-dessus de l’intérêt général de la jeunesse… »

Manuel Valls ne s’est pas prononcé sur ces sujets, il lui a simplement indiqué qu’il réfléchissait à l’organisation d’un déplacement en Guadeloupe. « Début octobre, selon le député Chalus. En attendant, le ministre des Outre-mer doit mobiliser ses collègues du gouvernement. » Et quand Ary Chalus a rappelé la réalité des chiffres, 13 morts à Marseille depuis le début de l’année, 37 en Guadeloupe, Manuel Valls a rétorqué : «  Je sais. » « Il ne s’agit plus seulement de violences intrafamiliales, assure le député, comme ca s’est passé à Petit-Bourg, cette fois ce sont deux jeunes, à Morne-à-l’Eau et aux Abymes, qui sont morts. Ce sont des armes, des vols, c’est crapuleux ! Il faut enrayer cela. Les jeunes ne demandent que de la reconnaissance. Allons à leur rencontre, donnons leur des salles pour qu’ils organisent leurs manifestations. Quelle politique fait-on pour la jeunesse ? Si le LKP se réunit à nouveau, ce n’est pas pour rien… »

Interpellé déjà en juin par le même Ary Chalus, Manuel Valls avait alors évoqué un déplacement sur l’archipel en septembre… « Le probleme de la Syrie a un peu retardé les choses, concède le député. Mais la Guadeloupe commence à avoir peur. » Manuel Valls lui a indiqué qu’il répondrait rapidement à sa question écrite. La Guadeloupe attend donc désormais son ministre de l’Intérieur dans un mois.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 05/09/2013 16:46


La dénutrition provoque la mort de 2,6 millions d’enfants de moins de 5 ans dans les pays en développement (pas seulement en Afrique) chaque année, soit un tiers des décès.


 


(Source: Rapport UNICEF,
Levels and Trends in child mortality

, 2011)


Si les problèmes Syriens sont indiscutablement moralement condamnables, la volonté d'agir promptement est probablement motivée par des questions
de protection d'intérêt(s) économique(s). Quoi qu'il en soit on voit rarement une telle motivation dans la volonté d'améliorer le sort des dénutris ou affamés.


Si la France, comme les USA ont la technologie pour avoir des preuves très fines sur des évênements se produisant sur le territoire Syrien, ils doivent en avoir sur ce qui se passe à Marseilles
ou en Guadeloupe.


Hier, New York célébrait les West Indies, il serait efficace que nos voisins américains aident dans l'éradication de cette violence (internationale). Le trafic de drogues est international.
Encore que l'illusion et le mensonge faits aux petits trafiquants sont plus nuisibles, voire mortels que le trafic en lui-même. Il est une réalité (inavouée) qui est que de plus en plus de
Guadeloupéens, par exemple, ayant de lointains ancêtres (esclaves ou non) en Guadeloupe commencent à regretter les "maudits" béké.


Qu'on le veuille ou non, les religions sont la sève des cultures, lorsque l'argent, sous prétexte de crise, sert à annihiler les religions et les cultures avec leurs valeurs associées, on obtient
des désordres. Un des enjeux pour le peuple Guadeloupéen où qu'il soit est de savoir être multiculturel sans oublier ni ses racines proches, ni celles plus lointaines.


Un des marqueurs de la volonté de détruire la culture guadeloupéenne est le fait que Francky Vincent soit obligé de faire des tournées dans toute la France où il est connu, mais sa maison de
disques, Universal, du groupe Vivendi-Canal+, Rci,etc...ne le diffuse plus sur aucune radio ni télé.


Le Monde change....

Articles Récents