Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 07:24

Jean-Sébastien Vialatte coupable d'incitation à la haine raciale

Dalin-Arneton-Ramael.jpg"Le député Jean-Sébastien Vialatte est un délinquant qui a  porté atteinte à la cohésion nationale." C'est par ces mots que Me Eddy Arneton, avocat du Collectifdom, partie civile (avec l'Alliance noire citoyenne), a commenté la condamnation du député maire UMP de Six-Fours -les-Plages (Var) à une amende de 2000 euros. La 17e chambre correctionnelle de Paris l'a déclaré coupable d'incitation et de provocation à la haine et à la discrimination raciale.

C'était le 13 mai 2013, après que la fête des supporters du PSG, place du Trocadéro à Paris, ait dégénéré. Dans le taxi qui le conduisait à l'aéroport, Jean-Sébastien Vialatte apprends les événements par la radio et publie un commentaire dans un twitt : « Les casseurs sont sûrement des descendants d'esclaves ils ont des excuses #Taubira va leur donner des compensations. » La journée nationale de commémoration des abolitions de la traite et de l'esclavage, avait eu lieu l'avant-veille.

A l'audience, le 20 juin dernier, les défenseurs du député ont eu beau se démener, évoquer les colloques et expositions sur l'esclavage donnés depuis par l'auteur du twitt,  aller jusqu'à faire témoigner l'Eurasienne du conseil municipal de Six-Fours, une amie maghrébine engagée dans l'associatif et même le président d'une association de descendants d'esclaves... Ca n'a pas suffi.

"La décision vise clairement les descendants d'esclaves"

La défense a essayé de faire croire que son client voulait parler de l'esclavage germano-byzantin du haut moyen-âge... "Ils n'ont pas insisté, se souvient Me Jules Ramaël, autre avocat du Collectifdom. Ils se sont rendu compte qu'ils étaient sur une pente dangereuse, susceptible de sous-entendus." Outre l'amende, M. Vialatte devra payer 4500 euros de dommages et intérêts et de frais de justice au Collectidom et 3000 à l'Alliance noire citoyenne.

"On sait que celles et ceux qui tiennent des propos discriminatoires envers les originaires d'Outre-mer encourent une condamnation, s'est réjoui Daniel Dalin, président du Collectifdom. L'argent, on s'en fout. C'est la condamnation qui est importante."

Selon Me Arneton, la décision va faire jurisprudence : "C'est la première fois qu'une décision de justice vise clairement les descendants d'esclaves et prend position en disant qu'on ne peut parler n'importe comment d'eux."

Jean-Sébastien Vialatte a dix jours pour interjeter appel. "Qu'il y aille, lance Daniel Dalin ! N'empêche que M. Vialatte aurai été condamné en première instance pour incitation à la haine raciale."

FXG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Not you product 20/09/2014 12:09


Face à cette victoire le Collectifdom doit changer de nom, ce n'est plus le collectif de M. Karam. De même que Netflix aurait dû changer de nom parce qu'il ne correspond pas, mais vraiment pas au
netflix américain. Les filliales françaises des studios américains diffusés sur Netflix auraient dû tout simplement traduire en totalité ou en partie le catalogue d'origine. Ce qui permettrait
une "croissance" de l'offre. La "francisation" de l'offre jusqu'à (presque) la redirection forcée du domaine est entre la limite du plagiat et de l'usurpation d'identité. Voilà pourquoi si cette
façon de faire continue, Netflix.com/fr-FR n'ira pas bien loin.

Articles Récents