Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 05:32

EFFLUVES DE RHUM A VINEXPO

10-juin-2011-1147.jpgDeux stands ont défendu les rhums de Guadeloupe parmi les 40 000 m² réservés aux exposants de Vinexpo, le premier salon mondial des vins et spiritueux (du 19 au 23 juin à Bordeaux). A près de 1000 euros le m² (espace et création du stand compris, en moyenne), on comprend que la participation soit modeste.

flacons-rhum.jpgDamoiseau fait figure  d’habitué dans les travées du parc des expositions de Bordeaux. Le rhum du Moule, qui en est à sa 5e participation, partage son espace avec les martiniquais Clément et JM (les trois compagnies ont créé une société commune de promotion basée à Paris). Les bouteilles de Damoiseau ont fait peau neuve pour Vinexpo avec un « Virgin Cane Ron » titré à 40° et destiné à séduire les anglophones. Deux autres productions ont été présentées sur le salon : des bruts de fûts 1989 et 1991, baptisés Full Proof.

Stand-Guadeloupe-Vinexpo.jpgA une encablure de là, les « Rhums et punchs des Iles de la Guadeloupe » attirent l’œil. La distillerie Bielle, le rhum Karukéra (marque réactivée il y a 6 ans), le Domaine de Séverin et le liquoriste Madras font stand commun. Après le succès de l’opération menée à Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum, les producteurs locaux semblent avoir compris que l’union fait la force.

Clement-JM-Damoiseau.jpgLes 130 000 euros consacrés à Vinexpo ont été financés par la CCI de la Région des Iles de Guadeloupe, à l’origine du projet, (20 000 euros) et les entreprises (5 000 euros chacune). La Région Guadeloupe et les fonds européens ont financé le gros du budget.

Le marché asiatique fait figure de nouvelle terre promise pour les viticulteurs comme pour les rhumiers antillais. L’Asie est le premier consommateur mondial de spiritueux. Une étude financée par Vinexpo prévoit une hausse de la consommation sur le continent de 4,76 % entre 2010 et 2014. Il est donc important de se mettre en ordre de bataille pour conquérir de nouvelles parts de marchés. Cette même étude révèle que la consommation de rhum a augmenté de 16,3% dans le monde ces cinq dernières années et que les perspectives jusqu’en 2014 sont de +14.04 %.

Les producteurs antillais misent essentiellement sur le rhum vieux, produit de luxe, pour faire la différence face à leurs concurrents.

Guillaume Decaix


Vinexpo fête sa 16e édition

Sortie-Vinexpo.jpgLe salon bordelais, est réservé aux professionnels ; il accueille 2400 exposants de 47 pays producteurs. 45000 à 50000 visiteurs sont attendus venant de 135 pays.

Les sociétés de spiritueux, dont les rhums, occupent 12 % de la surface totale du salon.


Damoiseau-et-Tresor.jpgMarius Trésor, ambassadeur de la Guadeloupe à Bordeaux depuis 30 ans.

 

Le Saintannais n’a pas manqué de venir déguster quelques ti-punchs sur les stands de la Guadeloupe (ici, avec Hervé Damoiseau). L’ancien international (65 sélections) s’occupe de la détection de jeunes talents pour les Girondins de Bordeaux, où il a joué 4 saisons. Le joueur, formé à la Juventus de Sainte-Anne, effectue tous les ans un voyage sur son île natale pour dénicher de nouveaux talents.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents