Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 07:34

Un opérateur low cost se lance à l’assaut des Antilles

Bereni-Magnin-Besnard.jpgXL Airways France inaugurera le 15 décembre la ligne tri-hebdomadaire Roissy-Pointe-à-Pitre et, le 18 décembre, la ligne tri-hebdomadaire Roissy Fort-de-France. Luc Bereni, directeur commercial, Laurent Magnin, pdg, et Olivier Besnard, chargé de mission, ont présenté hier, à Paris, l’arrivée d’une compagnie low cost sur les Antilles. Prix d’appel annoncé : 399 euros l’aller-retour.

Ces anciens de Corsair qui ont repris Star Airways en 2006 pour la transformer en XL Airways France estiment que les trois compagnies qui opèrent sur les Antilles se battent sur des positionnements qualitatifs et plus du tout sur les prix alors que c’est là que les Antillais demandent un effort aux compagnies. « D’autant que Corsair et Air Caraïbes ont signé un codeshare, explique Laurent Magnin, ce qui signifie un rétrécissement de la concurrence. »

Les deux nouvelles liaisons seront assurées par des Airbus A330-200 et un A 330-300 de 408 places éco qui sera livré en novembre. « Grâce à cinquante sièges de plus, nous faisons chuter nos coûts (155 contre 178 € par passagers) », se félicite M. Magnin. Il estime que ce challenge est un « pari sympathique », car les lignes Paris Antilles sont des lignes millionnaires comme New-York (en termes de passagers). « Notre arrivée ne va pas faire extrêmement plaisir… », ajoute-t-il. Dans sa ligne de mire, essentiellement Corsair et Air France et, un traitement particulier pour Air Caraïbes : « Air Caraïbes est l’une des compagnies les plus vertueuses dans la desserte des DOM qui s’est positionnée comme une société antillaise sans aucune subvention. »

Que seront les prestations à bord ? D’abord la franchise bagage. Selon Olivier Besnard, elle sera différente, sans doute moins importante que chez la concurrence et plus chère en cas de dépassement. Quant aux prestations à bord, elles seront payantes avec des services différenciés. Mais, assure Laurent Magnin, « il est hors de question sur les low cost qui assurent des vols de 8 ou 9 heures, il n’y ait pas une prestation de base pour le repas qui soit correcte. » Et ceux qui voudront manger plus auront à leur disposition un service de « snacking » tarifé.

Les vols opérés depuis Roissy bénéficieront des acheminements par train de la gare TGV de Roissy et le  terminal d’embarquement sera le 2A, en face de celui d’Easy Jet. 220 000 sièges devraient être mis à disposition dès la première année et 10 000 billets AR seront proposés au tarif de 399 €, le même prix que pour un vol New York Paris.

A-330-XLF5.jpgXL Airways justifie sa stratégie en rappelant qu’elle la le 3e opérateur mondial en termes d’utilisation de ses A-330 qu’elle fait voler 6000 heures par an et par avion. La compagnie affiche un chiffre d’affaires en 2010/2011 de 304 M€ et un résultat net de 1.1 M€. Elle a transporté 1.12 millions de passagers l’an passé. En avril dernier, le figaro indiquait que la banque islandaise straumur avait réactivé le processus de vente de la compagnie aérienne. Air Caraïbes avait bien regardé le dossier mais ne s’était pas montrée intéressée. Jeudi, à Marseille, le staff de XL Airways France devrait annoncer depuis Marseille, le lancement de vols low cost en direction de la Réunion et de Mayotte.

FXG (agence de presse GHM)


Réaction chez Air Caraïbes

« Air Caraibes, déclare Eric Fohlen-Weill, son directeur clientèle, prend acte de l’arrivée d’un nouvel et 4e opérateur sur l’axe Métropole Antilles. Dans un marché totalement libéralisé, Air Caraïbes entend maintenir  ses positions 2e acteur national sur ces routes qui traduisent la qualité et l’originalité de son offre globale, de l’ensemble des produits  ainsi que de sa gamme de prix. La compagnie entend donc défendre et développer ses parts de marché dans un nouvel environnement fortement concurrentiel et continuer à proposer une expérience de voyage antillaise au meilleur prix. A noter également que nous partons d'Orly et non de Roissy.Le prix proposé par XL Airways est un prix d’appel, « à partir de » pratiqué par tous en fonction des politiques de marketing respectives. Pour les clients le plus important reste la cohérence des prix disponibles, selon les dates et le niveau de service attendu. »


Silence radio chez Air France et Corsair

Air France n’a pas souhaité réagir et Corsair, sollicité, n’a pas donné suite. A noter que cette dernière présente le 16 juillet prochain à Orly la toute nouvelle cabine de son A330-200.


Patrick Karam, ex délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer : « Les prix d’appel sont intéressants mais il faut savoir quels seront les prix proposés pendant les grandes vacances. Il faut saluer toutefois l’arrivée de concurrents, surtout depuis Roissy, où ils pourront drainer une clientèle européenne. Mais si la concurrence est intéressante pour le consommateur, ça va contraindre les compagnies à revoir leur modèle économique car il y a déjà trois opérateurs en surcapacité. Il y aura sans doute de la casse chez les plus fragiles. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents