Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 07:48

Il publie sur Facebook la liste de Guadeloupéens condamnés

Yannis Malahël joue au justicier sur Facebook. Il rend public une liste de personnes condamnées en Guadeloupe. Pour ce geste, il encoure trois ans de prison. Le procureur de la République a ouvert une enquête.

L’ancien présentateur de l’émission « Info justice » sur Canal 10 crée le buzz sur Facebook. Yannis Olivier Leborgne Malahël a décidé de faire sa propre justice en publiant sur son profil, totalement libre d’accès, une liste de personnes condamnées en Guadeloupe. Tout le monde y passe : des condamnés pour une conduite sous l’empire d’un état alcoolique, à ceux sanctionnés pour agression sexuelle sur mineur, en passant par l’élu condamné dans le cadre de sa responsabilité de maire au chef d’entreprise sanctionné pour entrave à la participation à l’assemblée générale des actionnaires d’une entreprise… La liste est intitulée « Escroc Voyou & Délinquant Sexuel ». Sur le site communautaire, le justicier solitaire affirme qu’il veut « servir le Bien et protéger les êtres qui acceptent de respecter la Loi (…) ce qui lui impose de rester strict, sans haine, mais sans pitié ».

Le procureur participait à « Info justice »

Par deux fois dans ses commentaires, il explique agir avec l’accord du procureur de la République Jean-Michel Prêtre. Pas de chance pour lui, ce dernier a rapidement réagi : « C’est un fichier nominatif totalement illégal constitutif de délit ». Le procureur, qui n’a pas souhaité faire de plus amples commentaires, a donc chargé la direction interrégionale de la police judiciaire d’une enquête.

« Tout fichier nominatif doit faire l’objet d’une déclaration à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Les personnes ne se conformant pas à cette disposition encourent une peine d’emprisonnement de trois ans », explique le procureur. Jean-Michel Prêtre connaît bien celui sur qui il a ouvert une enquête. Le procureur participait chaque semaine à l’émission « Info justice » que Yannis Malahël présentait. Pendant une quinzaine de minutes, il répondait à ses questions.

Cet homme, qui jette en pâture des noms de personnes ayant déjà eu à répondre de leurs actes devant la justice, a publié sur le site de nombreuses photos de lui, arme à la main, dans des dossiers intitulés « Tir sportif à l’AS Police Guadeloupe » ou « L’homme au révolver et santiags ». Il se présente comme « homme poisson, psy, secouriste, journaliste, légionnaire ».

D’ici peu, Yannis Malahël pourrait finalement intégrer la liste des « forces du mal » qu’il s’empresse de dénoncer.

DM (Agence de presse GHM)


Viré de Canal 10 en 2009

La directrice de la chaîne locale Canal 10, Lisa Rodriguez a mis fin à l’émission de Yannis Malahël en 2009, quand elle a pris la relève de son père à la tête de la chaîne. « Je n’aimais pas vraiment les questions qu’il posait. Il était bizarre », se rappelle-t-elle. Yannis Malahël avait alors très mal réagi. Déjà, « sur Facebook, il avait sali le nom de mon père et Canal 10. Nous l’avions menacé de le poursuivre en diffamation et il avait tout retiré », explique Lisa Rodriguez.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 17/03/2011 12:14



Le vilain ne sera pas puni sur un texte de loi, s'il l'est. Les lois informatique et libertés définissent ce qu'est un traitement automatique des données nominatives, mais ne donne pas une
définition de ce qu'est un fichier (ni au sens général et encore moins au sens informatique du terme) c'est bas...."low". 



Articles Récents