Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 10:14

Semaine française et journée mondiale de la lutte contre la drépanocytose

Une journée portes-ouvertes à l’École Nationale Supérieure des Télécommunications et un colloque clôturent ce samedi à Paris la semaine de sensibilisation à la drépanocytose. Le 19 juin est depuis 2009 la « Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose ». Pour Jenny Hipocrate, la présidente de l'association pour l'information et la prévention de la drépanocytose (APIPD), c'est l'occasion d'être solidaires de ceux qui souffrent de cette maladie génétique. L'APIPD se bat pour une meilleure prise en charge des patients, contre "toute forme de discrimination et d’exclusion par rapport à cette affection", mais surtout pour "trouver le médicament de la guérison". Par conséquent, pour faire avancer la recherche médicale, l'APIPD multiplie ses actions. Elle a ainsi récemment soutenu le combat contre l'Etat du laboratoire Addmédica qui fournit le Siklos, seul traitement pour les drépanocytaires graves, dont le prix a fini par être réévalué de 70 %. "Sans cela, le laboratoire estimait ne pas être en mesure d’atteindre un seuil de rentabilité suffisant pour poursuivre son exploitation", s'inquiétait alors Mme Hipocrate.

Samedi, deux éminents professeurs de médecine, Frédéric Galacteros et Robert Girot aborderont la maladie sur tous ses aspects. La Dr. Marie-Antoinette Sejean l'abordera sous l'angle de sa spécialité nutritionniste, la psychologue Valérie Noiran évoquera la psychologie des malades avant que ces derniers, leur famille et des bénévoles viennent témoigner. L'après-midi sera ponctuées par la diffusion de films courts et des prestations artistiques musicales.

FXG, à Paris

Le 18 juin 2016 à partir de 14 heures à l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, Paris 13

Partager cet article

Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 06:10
Mérite

André Santini décore Dominique de La Guigneraye

Lundi soir à Paris, le député maire d'Issy-Les-Moulineaux, André Santini, a remis les insignes de l'ordre national du mérite au nouveau chevalier Dominique de la Guigneraye. Ce dernier, cadre commercial des Rhums Clément et neveu de Bernard Hayot, a été élevé à cette distinction par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron le 15 mai dernier.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 06:29
Loi égalité et citoyenneté

Les amendements "LKPistes" de Lurel à la loi égalité citoyenneté

En voulant renforcer l'aspect répressif de la loi Taubira et abroger la loi d'indemnisation des anciens propriétaires d'esclaves et l'ordonnance royale reconnaissant contre paiement l'indépendance d'Haïti, Victorin Lurel marche sur les platebandes du LKP.

Victorin Lurel, secrétaire national du PS à l'Outre-mer, républicain et départementaliste, vient d'énerver sérieusement le porte-parole du LKP en déposant une série d'amendements à la loi égalité et citoyenneté qui vient en débat jeudi à l'Assemblée nationale. L'un de ces amendements vise à renforcer l'aspect répressif de la loi Taubira. Sa démarche est soutenue par les députés ultramarins Berthelot, Létchimy, Naillet, Fruteau, Jalton, Carabin et Aboubacar ainsi qu'une cinquantaine de députés de l'Hexagone. "Lurel serait devenu brusquement LKPiste ? s'étrangle Elie Domota. Il reprend allègrement des combats tels que l'impossible condamnation de l’apologie de l’esclavage au travers de la loi Taubira ou la remise en cause des textes de 1848 et 1849 qui ont indemnisé les bourreaux esclavagistes. Lurel se présente comme le défenseur de la dignité et de la mémoire des Afro-descendants. Ay kwè sa !" Le leader du LKP estime que Victorin Lurel essaie de couper l'herbe sous les pieds de plusieurs organisations (LKP, COSE, Fondation Frantz Fanon et UGTG) qui demandent la reconnaissance de l’inconstitutionnalité des textes de 1848 et 1849 qui ont indemnisé les propriétaires d'esclaves. Victorin Lurel justifie sa démarche en soulignant que de tels textes ne peuvent coexister avec le reste du corpus législatif français...

Mais, le LKP n'entend pas se satisfaire d'une "abrogation symbolique", lui qui "exige la remise en état, la restitution des terres notamment, selon le principe qu'un criminel ne peut tirer profit de son crime". Une telle abrogation ne saurait remettre en cause "le modèle social colonial qui repose sur l’exclusion, le racisme et les discriminations, validés par la République française au regard des textes de 1848 et 1849". Mais Victorin Lurel n'a pas l'intention de laisser le monopole de ces sujets au LKP et pour enfoncer le clou, il demande aussi l'abrogation de l'ordonnance de 1825 reconnaissant l'indépendance d'Haïti moyennant le versement d'une indemnité de 150 millions de francs or (ramenée peu après à 90 millions).

"En pleine préparation des élections de 2017, dénonce le LKP, tout est bon pour attraper le vote des Afrodescendants y compris par des opérations mensonges-manipulation-séduction."

Victorin Lurel justifie là aussi sa démarche : "Dans un discours pour l'inauguration du Mémorial ACTe, le 10 mai 2015, en Guadeloupe, le président de la République affirmait vouloir à son tour s’acquitter de cette dette morale à l’égard d’Haïti." Jean-Philippe Marthély, alors président d'Haïti avait alors demandé à François Hollande de ne pas employer de tels mots lorsqu'ils seraient à Port-au-Prince... Voilà pourquoi, fait valoir le député Lurel, "sans prétendre à une quelconque réparation financière de cette décolonisation honteuse, cet amendement propose d’abroger symboliquement l’ordonnance du 17 avril 1825." Ce qui fait écrire au LKP que "Lurel est en service commandé".

FXG, à Paris

Des quotas pour la musique créole

Une dizaine de députés socialistes au premier rang desquels Lurel, Berthelot, Louis-Carabin, Fruteau, Letchimy et Naillet, proposent par amendement au projet de loi, égalité et citoyenneté de renforcer la diffusion par les radios privés des oeuvres musicales en langues d'expression régionale, dont il fait préciser "ou des départements d'Outre-mer", pour le créole bien sûr. Le CSA impose déjà à ces radios des quotas de 40% de chansons d'expression française. L'amendement propose de fixer "une proportion de 10 % de ces 40% d’oeuvres musicales en langues régionales ou des départements et territoires d'outre-mer".

S'agissant des quotas radiophoniques, la loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine institue d'ores et déjà un seuil de référence mensuel - 50 % des diffusions francophones concentrés sur les dix oeuvres musicales d’expression françaises les plus programmées - pour juger du respect des quotas radiophoniques de chansons francophones.

Partager cet article

Repost0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 05:59
Euro 2016

Les jeunes ultramarins à l'Euro 2016

La ministre des Outre-mer a reçu, hier à Paris, 250 des 1000 jeunes ultramarins sélectionnés pour participer à l’Euro 2016.

Agés de 12 à 20 ans, ils sont venus de la Nouvelle Calédonie, de la Guadeloupe, de la Polynésie Française et de La Réunion. Une équipe de foot féminin a également fait le déplacement depuis La Réunion. Les autres territoires sont déjà sur les terrains ou dans les transports, en route vers les villes où ils pourront voir les matchs. Au ministère, hier, à leur arrivée dans l'Hexagone, tous les jeunes ont multiplié les gestes de remerciement et les attentions pour marquer leur gratitude. C’était un moment important pour eux ; les accompagnants, souvent des professeurs, étaient très émus. Avec George Pau-Langevin, pour les accueillir, des champions parmi lesquels Christian Karembeu, Bernard Diomède, Gregory Alcan, mais également le délégué interministériel Jean-Marc Mormeck. Ils ont partagé avec les jeunes leur belle vision du sport de haut niveau et des valeurs qu’il véhicule : "excellence, performance, exigence et réussite". "C’était très aspirationnel", a glissé, inspiré, un proche de la ministre.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 06:59

Le parquet poursuit les supporters racistes du Chelsea FC

Le 17 février dernier, un homme se faisait sortir d'une rame du métro parisien manu militari par des supporters du club de football Chelsea FC au seul prétexte de la couleur de sa peau. Relayée par les réseaux sociaux, l'affaire avait alors fait grand bruit. L'homme agressé, Souleymane Sylla, avait bien entendu porté plainte et confié la défense de ses intérêts à l'avocat guadeloupéen Jim Michel-Gabriel. Celui-ci nous informe que le parquet de Paris a décidé d’engager des poursuites par voie de citation directe à l’encontre de quatre protagonistes de cette affaire.

Ces derniers sont poursuivis des chefs de violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours avec les circonstances aggravantes que ces faits ont été commis en réunion, dans un moyen de transport collectif de voyageurs et constituent un acte raciste.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 06:55
De Camopi au château

Les élèves de Taluen et Camopi lauréats à l'Elysée

Les quatre représentants des élèves de Taluen et Camopi sont arrivés hier matin à l'Elysée parmi quinze équipes finalistes du prix de l’Audace artistique et culturelle et en sont repartis lauréats après avoir gravi la deuxième marche du podium. 

Au nom de la fondation Culture et diversité, organisatrice du concours, Géorge Pau-Langevin, ministre des Outre-mer a remis aux jeunes guyanais leur prix devant le président de la République, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et le comédien Denis Podalydès. Peu après la photo de famille, côté jardin de l'Elysée, les enfants ont remis en main propre au président deux courriers demandant la création d’un collège dans leur village. Le premier courrier est signé par Aiku Alemin, porte-parole Wayana, le second par Chantal Berthelot.

 

Partager cet article

Repost0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 06:30

Lurel dans le Canard enchaîné

Avec une dizaine d'autres députés, tous anciens ministres, Victorin Lurel est épinglé par le Canard enchaîné du 8 juin.. Le trésorier du groupe PS à l'Assemblée nationale leur réclame à chacun une ardoise de cotisations "considérable", selon le député de la Guadeloupe. Victorin Lurel se défend de toute faute : "J'ai toujours été à jour des mes cotisations avec le PS depuis trente ans, mais là, j'ai un vrai conflit avec le groupe." Le groupe PS réclame aux anciens ministres leurs cotisations de députés alors qu'ils étaient au gouvernement et que leurs suppléants acquittaient déjà les leurs. A compter de ce moment, Victorin Lurel a gelé ses versements au groupe et maintenant, ce dernier lui présente l'addition. Toto n'était pas très content de voir ça étalé dans le Canard, mais il est persuadé qu'un compromis saura vite être trouvé et qu'il inversera la courbe de sa dette avant 2017 !

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 06:09

Un deuxième trophée pour le CTIG

Pour la deuxième année consécutive, le CTIG a reçu les Victoires du tourisme de la meilleure collectivité territoriale. La cérémonie a eu lieu hier soir dans un palace parisen en présence du ministre des Affaires étrangères et son secrétaire d'Etat au oiurisme. L'archipel guadeloupéen était finaliste avec le Finistère et l'île de la Réunion. Avec ces deux prix qui saluent le travail de l'équipe de Willy Rozier, directeur du CTIG,, la motivation est grande pour la nouvelle équipe du nouveau président Louis Molinié d'aller plus loin. "Nous allons créer une véritable marque encore plus forte, plus cohérente pour se différencier des autres... Une marque qui a vocation à devenir une marque internationale."

Alors le slogan "cinq îles en elles", c'était bien, mais il fait aller plus loin que l'image. "Avec le président Chalus, avance Louis Molinié, nous sommes en train de préparer une nouvelle stratégie de fond avec une plateforme que devra fédérer le CTIG... Ca se prépare, car avec la nouvelle gouvernance, nous avons de très belles ambitions pour le tourisme en Guadeloupe."

"Une marque, explique Willy Rozier, ça implique d'être cohérent, de rassembler tous les acteurs et d'être partout présents sur le terrain... Une marque, c'est l'identité de la Guadeloupe, c'est ce qui relie chacune des îles... Ce travail ne signifiera pas seulement une politique de promotion, mais également des poloitiques d'investissement et d'aménagement basées sur l'identité de la Guadeloupe."

Ppur l'heure, ce qui a distingué la destination par ce prix, c'est une image, celle des îles et c'est cette image qui a été plebiscitée par les lecteurs du Quotidien du Tourisme, les agents de voyages, les tour opérateurs, les transporteurs, ceux qui font le business.

Car ces Victoires du tourisme ne sont pas que des paillettes, elles sont un prescripteur de voyages, car elles sont attribuées par des professionnels du tourisme qui reconnaissent que la Guadeloupe, malgré certaines difficultés, reste une destination fiable. "Ce prix, poursuit M. Molinié, c'est le fruit du travail des Guadeloupéens, celui du CTIG, des socioprofessionnels, des hôteliers qui ont réagi, qui ont innové. C'est un ensemble, la population guadeloupéenne qui se sent plus concernée par le développement touristique." Et c'est vrai, souligne Willy Rozier, que beaucoup de Guadeloupéens ont pris part au vote pour soutenir le CTIG ! "

L'année 2016 a bien démarré avec plus 10 % sur les trois premiers mois, répartis pour moitié sur le marché France et l'autre moitié le marché Amérique du Nord. "Ce sont des moteurs de développement efficaces", conclut Willy Rozier, paré pour revenir l'an prochain avec Louis Molinié aux Victoires du Tourisme.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 05:13

AFD

Rémi Rioux a pris ses fonctions à l'AFED jeudi 2 juin

Rémi Rioux a pris ses fonctions à l'AFED jeudi 2 juin

Rémi Rioux, nouveau directeur général de l'AFD

L'ancien secrétaire général adjoint du quai d'Orsay, Rémi Rioux, qui avait été chargé de préfigurer la fusion avortée depuis de l'Agence française de développement (AFD) et de la Caisse des dépôts (CDC), a succédé jeudi dernier à Anne Paugham qui avait été nommée en 2013 à la tête de l'AFD.

La fusion AFD/CDC a été enterrée, mais Rémi Rioux et Pierre-René Lemas (CDC) doivent ce voir cette semaine pour préparer la convention qui doit lier leurs deux groupes.

Si Rémi Rioux a l'air de savoir où va l'AFD en matière de développement international en multipliant par deux d'ici 2010 son enveloppe, tout reste imprécis concernant l'outre-mer. Pas question pour autant de s'y désengager (elle y a investi 1,5 milliards l'an passé), Rémi Rioux a même parlé de "renforcement financier et institutionnel", avant de préciser : "Il faut arriver à un meilleur financement des outre-mer. On se sent responsable et le domaine ultramarin doit être pris en compte et amélioré. Ces territoires ont une valeur, une capacité, on peut s'en servir, mais aujourd'hui dans l'agenda de l'AFD, nous aurons une feuille de route fin 2016." Il la promet "très dynamique" et dans le cadre élaboré avec la CDC.

Concernant les parts que l'AFD détient aux côtés de l'Etat dans les sociétés immobilières d'outre-mer (SIDOM) et dont la SNI pourrait être le repreneur, Rémi Rioux renvoie au débat parlementaire de la loi Sapin 2 qui vient en juin ou juillet à l'Assemblée nationale.

Rémi Rioux a d'ores et déjà un agenda de déplacements chargé avec le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Cameroun. Pour autant, il n'oublie pas l'Outre-mer puisqu'il a annoncé qu'il s'y rendrait également "rapidement". Ce sera la Réunion.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 04:32
Festival de Gwo ka de Paris Marne-la-Vallée

Gwo ka à Pontault-Combault

Le 2e Festival de gwoka de Paris Marne La Vallée a lieu ce week-end à Pontault-Combault. A l'affiche, Erick Cosaque, Teddy Pelissier, Somnanbil, Ka Fraternité, Afro Kreol Mouv, Choukaj, Bel Ka Press côté tanbouyés, et CMKF Couture, Gerty Creation et Force Antillaise pour les danses traditionnelles et les tenues créoles.

Pour cette deuxième édition, les associations culturelles qui participent à ce festival attendent 3000 visiteurs.

107 avenue de la République 77340 Pontault Combault les 11 et 12 Juin 2016. Entrée libre et gratuite pour tous à partir de 10 heures jusqu'à minuit le samedi et jusqu'à 20 heure le dimanche.

Partager cet article

Repost0

Articles Récents