Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 06:47

Larcher répond à Fillon

Larcher.jpgLe sénateur martiniquais Serge Larcher est intervenu jeudi au Sénat, en réponse au discours de politique générale de François Fillon : « Si j’insiste sur votre difficulté à comprendre l’Outre-mer, c’est au regard de votre inaptitude à construire une vision et un dessein, à définir avec nous un projet pérenne, en vue du développement de ces territoires (…) Les élus des outre-mer que je représente et au-delà, les populations, ne peuvent accorder leur confiance à un gouvernement dont les orientations et les actes démontrent qu’il n’y a rien, en tout cas pas grand chose, à espérer ! »

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 06:31

Le Concert de M. de Saint-George invité au FESMAN

Saint-George sera la star du Festival mondial des arts nègres qui se tient au Sénégal du 10 au 30 décembre. Le concert de gala qui aura lieu, le 14 décembre, au grand théâtre Daniel-Sorano à Dakar lui sera dédié. Ce concert sera donné en présence du président Abdoulaye Wade et de multiples têtes couronnées (démocratiquement, évidemment...). C’est l’association, Le Concert de Monsieur de Saint-George qui a été choisie pour organiser ce spectacle, ainsi qu'un autre, plus court qui aura lieu le 15 décembre à l'île de Gorée d'où la mère du chevalier de Saint-George est partie pour un long séjour en Guadeloupe dans les années 1730. Un troisième concert sera donné ensuite à Saint-Louis du Sénégal.

Alain-Guede.jpgLe président de l’association du Concert de M. de Saint-George, Alain Guédé (photo) donnera, par ailleurs, quelques conférences sur ce héros antillais qu’on a qualifié de « Mozart noir ».

L'orchestre symphonique sera dirigé par Bertrand Cervera, soliste de l'Orchestre national de France, qui a déjà dirigé l’opéra composé par Saint-George sur un livret d’Alain Guédé. C'est l'un des meilleurs violonistes français. Quatre chanteurs lyriques seront aussi du voyage : une Martiniquaise (Odile Rhino), une française qui a épousé un Africain (Christine Rigaud), un ténor congolais qui vient d'être recruté par l'opéra de Rouen (Patrick Kabongo) et un baryton camerounais qui fait une carrière incroyable en Allemagne et chantait d'ailleurs le 25 novembre dernier à la salle Gaveau (Jacques-Greg Belobo). Le concert de M. de Saint-George se bat pour mettre en avant la musique du compositeur guadeloupéen mais cherche aussi à montrer, à travers de tels castings, qu'il n'y a pas de frontières entre les musiques.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:50

Jenny Hippocrate, une femme formidable

Jenny Hippocrate, a été élue femme formidable 2010, prix du magazine Femme actuelle, avec plus de 200 000 votes. Pour la présidente de l’Association pour la prévention et l’information pour la drépanocytose, cela signifie aussi un chèque de 10 000 euros. Dans la foulée, Jean-Paul Huchon a annoncé qu’il mettait à sa disposition une enveloppe de la Région Ile de France pour la drépanocytose. Son discours de femme doubout et mère en lutte pour son fils Taylor, né drépanocytaire, a ému l’assemblée jusqu’aux larmes. « Avec ces 10 000 euros, les petits malades pourront aller faire une ballade avec les chiens du traineau », déclarait Jenny à l’issue de cette remise de récompense.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:13

La nuit des autres maires… Outre-merLa-Nuit-des-Autres-Maires.jpg

Tandis que les maires d’outre-mer, en congrès à Paris, faisaient l’objet de toutes les sollicitations des huiles républicaines (présidence du Sénat et de l’Assemblée nationale, ministres de l’Intérieur et de l’Outre-mer…), l’association «  Mon avenir », la mairie du 17e arrondissement, le  club Nosélites, Uniame et C3D, organisaient sous la houlette de Misha Perichon, mercredi soir, une réception alternative à la mairie du 17e, sous le nom de la Nuit des autres maires… Outre-mer. Garcin-MALSA.jpgDeux thématiques principales ont été abordées : la continuité territoriale et l’année des outre-mer en France. Jean-Christophe Lagarde, député maire (Nouveau Centre) de Bondy, est intervenu, de même que Garcin Malsa, le maire indépendantiste de Sainte Anne et vice-président du Conseil Général de la Martinique. Jean-Michel Champredon, maire d’Evreux était là aussi pour marquer « sa présence solidaire » auprès des originaires d’outre-mer, dont pas mal d’élus Calédoniens. Ghaleb Bencheikh physicien franco-algérien et animateur de  l'émission Islam sur France 2, est venu parler de Frantz Fanon. Janine Maurice-Bellay, conseillère régionale (Europe Ecologie) d'Ile de France, a dévoilé les grandes lignes de la fête nautique de l’outre-mer qui aura lieu le 11 septembre 2011 à Torcy en présence des organisateurs de « gommiers et culture Caribéens ». Les Nosélites d’or, remise de trophées pour les sportifs d’outre-mer, organisée par le club Nosélites, aura lieu en décembre 2011.

Agence de presse GHM

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 12:41

Top Dom devient Top outre-mer

Christian-Bidonot.jpgLa troisième édition du guide Top Dom (2011-2012) est en cours de finalisation et sera disponible fin janvier 2011, concomitamment au lancement l’ Année des outre-mer français. Cette fois, adieu Top dom et bienvenu à Top outre-mer. Son président, Christian Bidonot aime rester dans l’air du temps ! Top outre-mer et son Who’s Who Top moun prennent de la bouteille et de l’envergure avec l’entrée de toutes les territoires ultramarins, DOM-ROM, COM et POM. 1500 structures (entreprises, commerces, associations, organismes, collectivités) de l’Hexagone et des territoires d’Outre-mer sont recensées dans le Top outre-mer tandis que le Top moun affiche 1536 personnalités ultramarines dont 320 acteurs culturels, 352 chanteurs et musiciens, 320 sportifs, 192 piliers de la société civile, 192 journalistes, 128 entrepreneurs et 32 « extramarins ». A noter l’entrée du conseiller outre-mer du président de la République, OIivier Biancarelli dans ce guide.

Entièrement relookées, les différentes éditions de Top outre-mer (nationale et régionales) seront consultables sur le nouveau site internet mis en ligne le 1er janvier 2011 (www.topoutre-mer.com)* et mises en prévente dès le mois de décembre, a travers de nombreux sites communautaires dont le site www.paysdoutremer.com.

Les quotidiens France Antilles , les radios Tropiques FM, Espace FM, et Radio Ô, et télés France Ô et ACI TV sont ses principaux partenaires médiatiques.

Le ministère de l’Outre-mer, la délégation à l’Egalité des chances pour les ultramarins et la commission 2011 année des outre-mer français cautionnent l’opération Top Outre-mer.

FXG (agence de presse GHM)

 

Il reste 1 mois aux structures ultramarines de l’Hexagone et des outre-mers pour s’inscrire dans Top outre-mer en contactant Christian Bidonot, ses commerciaux et ses correspondants régionaux.

Régie publicitaire (3/4/5) : Christian  bidonot –01 64 38 39 87/06 69 41 11  52 christianbidonot@free.fr

- Pascal pierre-louis 06 77 30 87 06  pomevppl@gmail.com

- Brice abdebreiman 06 18 62 29 51 briceabde@gmail.com

-  Medhy abdebreiman 06 01 79 39 24 medhy@miacom.fr

Inscriptions structures

Hexagone : Christine emeraud –09 52 00 72 96/ 06 29 55 66 30 c.emeraud@yahoo.fr

Inscriptions structures et souscriptions publicitaires (1 /2 3 /4 /5) :

Guadeloupe : Liliane Loial-06 90 47 66 28-lilianeoutremer@yahoo.fr

St Barth/St Martin :Corinne Picaut:01 42 63 97 62/06 75 21 24 95 corinne.picaut@orange.fr

Martinique : Sony maulois – 05 96 78 47 68/ 06 96 27 30 25 – media-press-kreyol97@orange.fr

Guyane : Christine martiny – 05 94 46 11 84/ 06 94 12 61 06 – christinemartiny@yahoo.fr

Réunion/Mayotte : Jessie trules – 01 64 38 39 87/ 06 45 16 28 67 – jessie.trules@wanadoo.fr

Nouvelle-Caldonie : Christophe robert – 00 687 973091/00687 455 833/christop.robert@gmail.com

Polynésie française /Wallis et Futuna /St-Pierre et Miquelon  :Christian Bidonot

 

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 09:59

 

Gillot et Lurel reçoivent les élus locaux au Méridien Montparnasse

Gillot Rene Noel photo A JOCKSAN« Un repas entre Guadeloupéens ! » La formule a été choisie par le président Gillot, co-invitant avec le président Lurel pour le traditionnel repas des élus de Guadeloupe à Paris pendant la semaine du Congrès des maires. « C’est du transcourant », a encore ajouté le sénateur du Gosier. Et c’’est vrai qu’au milieu de maires de gauche (Bangou, Dona-Erie, Dupont, Desplan, Chalus, Cornano…), on a pu voir aussi les maires UMP de Capesterre-Belle-Eau ou de Sainte-Rose. Au menu de ce dîner, la réforme territoriale « qui nous concerne tous ». « Il faut nous accorder sur ce dossier, a plaidé Jacques Gillot car si on ne l’adapte pas, on ne pourra pas évoluer dans le sens où notre population veut qu’on évolue. » Il a ensuite inviter le président Lurel à s’exprimer : « Toto va parler et s’il dépasse les vingt minutes, je viendrai lui dire qu’il faut qu’il arrête ! » Le-president-remercie-ses-inviites-photo-A--JOCKSAN.jpgVictorin Lurel, qui avait à sa table sa collègue de l’Assemblée, George Pau-Langevin, a d’abord insisté sur la nécessité de faire du lobbying efficace à Paris, et indiqué qu’il allait reprendre langue avec les présidents d’associations d’Antillais de la région parisienne. Il a ensuite rappelé que son groupe politique avait déféré la loi de réforme territoriale devant le Conseil constitutionnel espérant son invalidation. « Si on a tort, la loi sera intégralement appliquée avec une assemblée, deux présidents, deux commissions permanentes et quelque 40 commissions. Une monstruosité institutionnelle ! Si nous sommes divisés (ce que semble croire la ministre de l’Outre-mer qui doute que le Congrès ne parvienne à produire une délibération consensuelle, NDLR), le président de la République et le Premier-ministre décideront pour nous comme ça s’est passé pour la Martinique. » Conversation-a-trois-photo-A--JOCKSAN.jpgLes socialistes attendent la décision du Conseil constitutionnel pour la mi-décembre. « On pourra convoquer le 20 ou pas… » Victorin Lurel a parlé d’une date butoir, le 24 janvier 2011. Puis, revenant sur le sujet des finances communales, le président de Région a indiqué que la crise sociale de 2009 avait coûté 25 millions € aux communes de l’archipel avant de demander où passait l’argent de l’épargne des Guadeloupéens. « Je veux demander une commission d’enquête pour savoir ce que les banques font de notre épargne, pourquoi les banques disent ne pas avoir les moyens d’investir chez nous. » En balance, il a évoqué le projet d’un investisseur privé qui veut mettre 200 millions € dans un parc de loisir qui pourrait être ouvert à Anse-Bertrand ou à Sainte-Rose, du côté de Cluny. Quand on a demandé à un de ses collaborateurs s’il s’agissait du projet de parc de loisir d’Eric L., il a répondu : « Non, c’est un projet sérieux. »

FXG (agence de presse GHM)

 


En imagesBaie-Mahaut-en-force-photo-A--JOCKSAN.jpgL'équipe municipale de Baie-MahaultGILLOT-ET-BEAUGENDRE-photo-A---JOCKSAN---Copie.jpgJacques Gillot et Joël Beaugendre, prêt pour se battre et retrouver son siège de député UMP perdu en 2007...Marie-Paule-Romana-et-les-stars-de-la-politique-photo-A--JO.jpgJacques Gillot, président du conseil général et sénateur, Jean-Pierre Dupont,  maire du Gosier, Amélius Hernandez, président du SIEAEG, Marie-Paule Romana...Presentation-photo-A--JOCKSAN.jpgAry chalus, Victorin Lurel et Edwina Chalmus, la fille du premier Le-maire-du-Gosier-et-son-conseil-photo--A--JOCKSAN.jpgUne partie de l'équipe municipale du Gosierles-attaches-parlementaires-photo-A--JOCKSAN.jpgLes assistants parlementaires de Jacques Gillot et de Victorin Lurel

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 08:00

 

1.jpgSoirées des maires d’outre-mer au ministère de l’Outre-mer

Brice Hortefeux, Marie-Luce Penchard et Philippe Richert, les trois piliers du ministère de l’Intérieur, des Collectivités territoriales, de l’Outre-mer et de l’Immigration, accueillaient lundi soir, après la journée des maires d’outre-mer à la mairie de Paris, les élus de Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte, Saint-Pierre et Miquelon et Polynésie. Reportage en images.

 alain-Selbonne-MarieHelene-Ilmany-Marie-Theres-Selbonne-r.jpg

Alain Selbonne (pièce rapportée de Marie-Galante), Marie-Helene Ilmany, conseillère municipale de Matoury, déléguée à la petite enfance, Marie-Thérèse Selbonne, guyanaise de Paris, employée à la Ville, Robertine Stanislas, autre Guyanaise émigrée et elle aussi employée à la mairie de Paris, Jean-Emmanuel Hosifat, délégié aux sports au conseil municipal de Matoury et son collègue, Paul Bellony, délégué à la culture.

Yacou-MLP-ML-Dormoy.jpg

Richard Yacou, le maire de Sainte-Rose, MLP et Marie-Line Dormoy (de Jean-Claude Decaux Martinique).

JM-Cadet-Marthe-Raymo-d-Occolier-Marie-Andree-Vaste.jpg

Jean-Michel Cadet-Marthe, responsable du service environnement à la mairie du Vauclin en Martinique, le président de l’association des maires de la Martinique, Raymond Occolier, et Marie-Andrée Vasté,  agent administratif au service de l’environnement du Vauclin.

Bejot-Bolot-Maryvonne-Hardouin-Robin-theallier.jpg

Matthieu Bejot, conseiller communication de Marie-Luce Penchard, Pascal Bolot, directeur de cabinet adjoint au ministère de l’Outre-mer, Maryvonne Hardouin, chef du bureau du cabinet du ministre, Denis Robin, directeur de cabinet de Marie-Luce Penchard, et Monique Théalier, responsable du service presse du ministère de l’Outre-mer.

MLP-et-Lucien-Josephine-de-Goyave.jpg

MLP et Lucien Josephine, conseiller municipal de Goyave.

Rotsen-Jean-Baptiste-Edwing-Laupen.jpg

Jean-Baptiste Rotsen, le Martiniquais, chef de cabinet de Marie-Luce Penchard, Juliette Jean-Baptiste, vice-présidente de l’AMEDOM et conseillère municipale de Maison-Alfort (94), et le Deshaisien Edwing Laupen, chargé de mission outre-mer des Jeunes populaires.

MLP-Molinie-Venutolo.jpg

MLP avec Louis Molinié, maire de Terre-de-Haut et Pierre Vénutolo, conseiller municipal de Baie-Mahault.

bernier-Fleming-Philippe-Richert-Robin.jpg

Laurent Bernier, le maire de Saint-François, Louis-Constant Fleming, sénateur de Saint-Martin, Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales, et le dircab, Denis Robin.

Brice-Richert-MLP-arrivent.jpg

Brice Hortefeux, Philippe Richert et MLP arrivent dans les salons Delgrès du ministère de l’Outre-mer.

edwige-Cornano-MLP-Jacques-Zigault-Jacques-Cornano.jpg

Edwige Cornano, conseiller municipal de Saint-Louis de Marie-Galante, MLP, Jacques Cornano, le maire de Saint-Louis et le conseiller municipal Thimoté Zigault.

David-Cheminel-Patrick-Armede-Saint-Laurent-du-Maroni.jpg

David Cheminel et Patrick Armede, conseillers municipaux de Saint Laurent-du-Maroni.

Bernier-Rene-Hira-Jean-Luc-Edom-anatole-Bellon-Yvanne-Losb.jpg

Avec le maire de Saint-François, René Hira, adjoint au maire, Jean Luc Edom, directeur général adjoint des services, Anatole Bellon, conseiller municipal, et Yvanne Losbar, adjointe au maire.

Linda-Samuel-Roland-Plantier-Sophie-Bourgeois.jpg

Les conseillères municipales de Vieux-Fort, Linda Samuel et Sophie Bourgeois autour de l’adjoint au maire, Roland Plantier.

 

FXG et MLP.

Fleming-Veau-Lombriere.jpg

Avec le sénateur Fleming, Frédéric Veau et Benoît Lombriere, les conseillers outre-mer de Matignon et de l’Elysée.41.jpg

Fin de party.

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:26

Des billets Karam pour Saint-Martin

Patrick Karam, Délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer signe une charte avec Pascal de Izaguirre, Directeur Général de Corsairfly afin de faciliter les déplacements entre la métropole et Saint-Martin.

Patrick Karam, délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, a signé une nouvelle charte d'engagement volontaire avec Corsairfly. En 2009, Corsairfly s'était déjà engagée à faciliter les déplacements entre la métropole et les départements d'outre-mer.Corsairfly mettra à disposition de ses passagers, 15% de sa capacité globale en classe Horizon, tous segments confondus, sur la haute saison du 15 juin au 15 septembre, au tarif le plus bas généralement accessible à cette période, applicable hors promotions. Parallèlement et par le biais de la charte, Corsairfly facilitera les déplacements des familles endeuillées en proposant un tarif spécial de 500 euros TTC disponible directement auprès de la compagnie. Ce dispositif bénéficie aux ascendants et descendants du défunt, dans la limite de 4 personnes. Par ailleurs, Corsairfly autorisera d'autres facilités, détaillées dans la charte, telle que le changement de date de transport sans frais  et dans la même catégorie tarifaire avant départ ou la mise en place de facilités de paiement.

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:00

Bernier-Penchard.jpgBernier fait le même rêve que Bojic

Depuis que la transat des Figaro (ex-BPE) a été perdue par Marie-Galante et manquée par Saint-François, Laurent Bernier cherche à accueillir un événement nautique. Pour cela, il sait qu’il doit désensabler la passe de la marina qui n’offre que 2,5 m de tirant d’eau alors que la fosse de la marina est à 3.5 m. « Ce sera fait fin 2011 », promet le maire de la station balnéaire qui se dit prêt à accueillir les classes 40 et « pourquoi pas les Ti’rhums », confie Laurent Bernier qui avoue avoir fait le même rêve que le directeur de la Route du rhum, Pierre Bojic.

 


Jalton-MLP.jpgEric Jalton soutiendra les deux Jacques

 

En vue des sénatoriales qui auront lieu fin 2011, le député maire des Abymes (qui n’est pas candidat mais qui dispose du plus gros réservoir de voix) se dit prêt à soutenir les candidatures de Jacques Gillot et de Jacques Bangou. « C’est acquis », lâchait-il lors d’une réception des élus d’outre-mer chez Marie-Luce Penchard, lundi, 22 novembre. Quant au troisième sénateur putatif, il a affirmé que tout restait ouvert. « Félix Desplan est mon ami », a-t-il dit, avant de préciser qu’il serait aussi prêt à défendre une candidature abymienne.

 


Hortefeux-Penchard.jpgRéforme territoriale

 

« Ce qui gène les Guadeloupéens dans la réforme territoriale que vient d’adopter le Parlement, expliquait Marie-Luce Penchard au cours de la réception des maires d’outre-mer, c’est le nombre d’élus (à la baisse, NDLR) et le mode de scrutin. » Selon la ministre, le mode de scrutin choisi serait plus favorable à Jacques Gillot qu’à Victorin Lurel. Ce dernier, selon Marie-Luce Penchard, lui aurait déclaré : « Tu devrais me soutenir parce que toi aussi, tu vas avoir besoin de te trouver un canton… » Marie-Luce Penchard indique ne pas avoir donné suite, arguant du fait qu’elle « ne présageait pas de ce qu’elle ferait en 2014. Même si elle soutient qu’elle fera quelque chose !


Un PPP à Marie-Galante

Jacques Cornano veut lancer sur le site de Ménard à Saint-Louis, un partenariat public privé pour un projet de serres photovoltaïques, axé autour de l’agriculture sur 50 hectares de terrain. A la clé, il escompte créer 42 emplois.

 


Le MIR au MOM

 

Présence symboliquement provocatrice, lundi soir dans les salons du ministère de l’Outre-mer lors de la réception des maires ultramarins, d’un des porte-paroles dans l’Hexagone du Mouvement international pour les réparations (MIR) dont l’un des chefs de file est le maire de Sainte-Anne (Martinique), Garsin Malsa. Commentaire du conseiller communication de la ministre : « la République accueille toutes les sensibilités »

 


L’année de l’Outre-mer en France se fait attendre

 

Interpellée par Théo Lubin sur le programme de l’année de l’Outre-mer en France, la ministre de l’Outre-mer lui a indiqué qu’il serait annoncé au début du mois de janvier. Comme 2011 sera aussi l’année du Mexique en France, l’impertinent lui a rétorqué que ce programme-là était déjà prêt…

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 07:17

Marie-Luce Penchard installe les commissaires au développement endogèneCouteaux-Claudon-Cauquil-Penchard.jpg

Ils étaient une des promesses du président de la République lors du conseil interministériel de l’Outre-mer du 6 novembre 2009,  voici désormais les commissaires au développement endogène incarnés. Ils sont Bertrand Coûteaux (pour l’océan Indien), Christian Claudon (pour le plateau des Guyanes) et Jean-Rémi Cauquil (pour les Antilles). Trois profils bien loin de celui des énarques ou des administratifs de la préfectorale puisque ce sont des cadres issus du privé ou habitués aux relations public/privé. « ils ont tous un profil sénior du privé pour apporter un plus, un regard nouveau et leurs expériences », a souligné la ministre de l’Outre-mer qui assurera leur tutelle directement. commissaires-endogenes-002.jpgCes commissaires auront deux objectifs principaux : soutenir et développer les productions locales, et développer des flux commerciaux dans les bassins régionaux des territoires concernés. MM. Claudon et Coûteaux ont pris leur fonction lundi dernier, M. Cauquil prendra les siennes le 1er janvier, et ce pour trois ans. Pour accomplir leur mission, les trois commissaires rappellent qu’il y a beaucoup d’outils mais qui sont mal ou peu utilisés en termes de marché à l’export. « Il s’agit d’un travail d’ingénierie et de pédagogie », a déclaré M. Cauquil. Ces trois seniors qui ont été recrutés par un cabinet de chasseur de têtes seront jugés sur leurs résultats. « ils viennent du monde de l’entreprise, a rappelé Mme Penchard, et ils travaillent avec cette exigence. » Quant à savoir pourquoi ces commissaires au développement endogène n’étaient pas des « endogènes », la ministre a répondu : « Ce sont les meilleurs ! » Les trois commissaires auront leur bureau dans les préfectures de Saint-Denis, Basse-Terre et Cayenne.

FXG (agence de presse GHM)


Jean-Rémi CauquilJean-Remi-Cauquil-antilles.jpg, 51 ans et père de 3 enfants était jusqu’alors conseiller du Commerce Extérieur français. Depuis 2006, il était aussi employé de Véolia environnement pour qui il était directeur international et directeur Région Parisienne, tout en cumulant les fonctions d’administrateur de Citelum Iberica, Citeluz Brasil, Architecture Lumière Conseil, Citelum Turkey, Citelum USA. C’est un spécialiste de l’énergie. En Mai 2005, il était directeur des projets corporatifs de Light SA, à Rio de Janeiro. Auparavant, il est passé par EDF Péninsule Ibérique à Madrid, par Graninge AB à Stockholm et Helsinki. Il est diplômé de l’INSEAD Executive Education – Advanced Management Program (Mars 2006) etde l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse (1980). Il parle couramment le portugais, l’anglais et l’espagnol.


Bertrand CoûteauxCouteaux.jpg, 60 ans, est un ingénieur agronome, marié et père de 2 enfants. Il a débuté sa carrière en 1976 dans l’orbite du Centre National pour l’Exploitation des Océans, ex-IFREMER. En 1983 il part au Sénégal mettre en oeuvre un projet de développement, avant d’être nommé, au titre de la coopération française, conseiller technique du Ministre de la Mer au Sénégal où il participe activement à la mise aux normes sanitaires du secteur pour l’entrée dans le marché européen, et à la restructuration de filières industrielles. En 1996, il rejoint l’Agence française de développement pour mettre en place une politique de filière responsable et durable au plan de la gestion des ressources naturelles et des exportations. Il rejoint en 2004 un groupe agro-alimentaire franco-malgache de 4 000 personnes, leader sur son marché. Au cours de sa carrière, en tant que consultant ou en affectation, il a travaillé dans 34 pays, notamment pour des institutions publiques, ou la Banque Mondiale, la Société Financière Internationale (SFI), l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, ou des investisseurs privés. Il a été récemment et ce, jusqu’à sa nomination, Conseiller du Commerce Extérieur de la France.


Christian ClaudonClaudon guyane, 62 ans, est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques, et d’un DEA Sciences des organisations et stratégie commerciale des entreprises. Son expérience professionnelle a presque intégralement été consacrée au développement des entreprises et plus globalement à la mise en place de programmes d'appui au secteur privé. Pendant plus de 20 ans, il a été expert « secteur privé » auprès des grandes organisations internationales (Banque Mondiale, Union Européenne, Banque africaine de développement, Banque inter-américaine de développement, Banque asiatique de développement ainsi que de nombreuses banques et organisations régionales. Ces programmes ont étés conduits dans prés de 40 pays. Pendant 5 ans, il a été directeur d'une agence d'information sur les programmes, les activités opérationnelles et les marchés financés par ces mêmes institutions ainsi que ceux financés par les agences des Nations Unies et les 10 principales agences bilatérales de développement telles que l'US-aid (États-Unis) ACDI (Canada), DFID ( Royaume-Uni), JICA (Japon)… Enfin, ces cinq dernières années il était dirigeant du Centre pour le Développement des Entreprises, organisation internationale financée par l'Union Européenne destinée à concevoir et conduire des programmes d'appui au secteur privé dans les 78 pays de la zone «ACP» (Afrique-Caraïbes-Pacifique).

 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents