Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 17:40
Les héritiers d’Aimé Césaire contre l’utilisation du nom de leur père pour « les Césaire de la musique »
Jacques Césaire, au nom des héritiers d’Aimé, a confirmé auprès de France-Antilles, avoir écrit, il y a environ un mois, à Franck Anretar, créateur et co-organisateur des Césaire de la musique, pour lui signifier leur opposition à ce que cette cérémonie continue de faire référence à leur père. « Pas de zouk ni de dance hall associé au nom d’Aimé Césaire, ni aucun ajout qui justifierait l’emprunt du nom de Césaire », a confié Jacques Césaire. Franck Anretar de son côté, a indiqué ne pas avoir reçu de courrier….  Les fils Césaire se sont aussi tournés vers la mairie de Paris par le biais de leur avocat qui s’occupe de cette question-là. Ils ont encore confié être entrés en contact avec Jean-Claude Cadenet de la délégation générale à l’Outre-mer de la mairie de Paris qui a décidé de parrainer cette troisième édition en apportant une subvention de 100 000 euros et qui a demandé au CRAN d’en être coorganisateur. Selon nos informations, Jacques Césaire, ancien collègue de Jean-Claude Cadenet à RFO, lui a bien signifié son refus net de voir toute opération, même enrichie de séquences littéraire et cinématographique, prendre le nom de Césaire. Jean-Claude Cadenet n’a pas confirmé cette information. Il a simplement indiqué que les seuls contacts qu’il avait eus avec Jacques Césaire l’avaient été au titre de leur vieille amitié. Il a toutefois admis qu’ils devaient se voir mardi à Paris… Quoiqu’il soit dit, une note a été rédigée et diffusée en interne à ce sujet à la mairie de Paris. Ni Jean-Claude Cadenet, ni Franck Anretar n’ont déclaré pour l’instant envisager l’annulation ou le débaptême des Césaire… Franck Anretar y voit une opération de déstabilisation à son encontre visant à l’évacuer de l’opération qu’il a créée, mais il assure avoir une lettre mentionnant l’autorisation du chantre de la négritude.
(Avec Adams Kwateh à Fort-de-France)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aline 08/07/2008 08:11

Césaire ,c'est l'universalité,l'excellence, cette manifestation est médiocre. Les héritiers de notre grand Aimé Césaire ont raison ,il n'ont pas à se laisser impressionner par l'argent de la mairie de Paris. Ouf ,où est la  grande équipe de la mairie de Paris  mesdames Pau Langevin, Anita Gaza,Firmine Richard etc. Ce Cadenet qui est-il? Est -il la pour distribuer l'argent de la mairie à des futilités?

moulen 06/07/2008 23:03

La critique "élitiste" est vraiment mal placée. Oui, nous avons besoin d'élites qui se respectent et qu'il faut respecter. Il faut stopper la médiocrité qui rêgne en "maitresse" chez nous. Oui, pour "zouké" on est fort. Il y a quand même un monde entre la variété, même si elle excellente (ce qui n'est pas souvent le cas), et Aimé Césaire. Ne pas le comprendre, c'est vraiment n'avoir aucune hauteur de vue. Comme le disait H. Guédon, "l'Antillais ne comprend pas encore ce qu'est le grandiose". Mais cela viendra, j'en suis persuadé. En attendant, j'espère que les héritiers Césaire tiendront fermement sur leur position pour préserver la mémoire de leur père.

moulen 06/07/2008 21:38

Heureusement que la famille est présente pour faire valoir ce que de droit.

james 06/07/2008 10:52

oui moulen, mais Aimé Césaire en tant que maire à crée le SERMAC ainsi que le festival de fort de france donc il connait l'importance de la musique pour le peuple en plus de ça il a acté l'initiative voir www.lescesaire.comVa dire à kassav et aux adeptent de reggae que leurs musiques ne vallent rien, les propos « Pas de zouk ni de dance hall associé au nom d’Aimé Césaire»,  un peu sectaire et élitiste je trouve, comme disait aimé Césaire "on fait passer l'intérêt général au détriment de l'intéêt personnel"Prétendre que la musique n'a rien a voir avec la poésie est une frénésiecette année en plus des prix musiques il y a la littérature et le cinémaJe pense que cet événement est porteur!NEG KONTE NEG O

moulen 06/07/2008 10:36

Oui, ce qui fait que le Nègre des Antilles n'avance pas, c'est qu'il ignore ce qu'est le RESPECT ET LE SYMBOLISME. Ou avez vous vu le nom d'Eli WIESEL associé à du Rock ou autre musique. Un peu d'effort d'intelligence ne vous ferait pas de mal 

james 06/07/2008 09:39

Pas de zouk ni de dance hall associé au nom d’Aimé Césaireelle est bonne celle là, comme si ces musiques ne faisaient pas parti du patrimoine musicale noire. Le nègre n'avancera jamais

moulen 05/07/2008 18:45

Enfin, un peu de dignité ! Cela me faisait mal de voir Monsieur Césaire utilisé de la sorte par des personnes vraiment peu profonde dans leur engagement pour le mieux de notre groupe humain et si peu sérieuse pour ce qui concerne la mémoire d'Aimé Césaire. Bravo à la famille Césaire. Et puis, Cadenet, qu'est qu'il vient faire dans tout cela. Comment peux t-on donner autant d'argent dans ce genre d'opéraiton. L'outre mer, danse et carnaval. Volia l'image qui est promotionné par nos élites. Bravo !

princess gwada 05/07/2008 01:26

Et si on lançait les Anretaire de la musique ! Et même les ChristopheGiraire !

ajax 05/07/2008 01:24

On n'a qu'à fair les Oscaire !

Articles Récents