Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 05:46

Elie Domota en tournée nationale contre la répression syndicale

Domota-2.jpgAprès Lyon et Nantes et avant Lille et Limoges, le secrétaire général de l’UGTG et porte-parole du LKP est venu parler à la bourse du travail de Paris « pour l’arrêt de la répression antisyndicale en Guadeloupe, l’arrêt de tous les procès contre des syndicalistes pour des actes relevant de leur mandats syndicaux, la levée de toutes les sanctions et le respect des accords signés en 2009… » Devant un public de quelque 4 à 500 personnes littéralement galvanisées par le charisme d’Elie Domota, le syndicaliste est revenu, trois ans après la grève générale de 2009, sur la lutte en Guadeloupe. « Un pays où les responsables ne répondent pas aux syndicalistes et quand ils répondent, c’est avec les gardes mobiles et la criminalisation de l’action syndicale », résumait un spectateur métropolitain militant du Parti ouvrier internationaliste. Elie Domota a beaucoup marqué les esprits en rappelant qu’après 44 jours de grève générale massive, ils avaient arraché à l’Etat la signature d’un accord officiel avec l’Etat et les collectivités avec une hausse de salaire de 200 €, un blocage des prix des produits de première nécessité, etc... Et tandis que cet accord aurait du, selon l’UGTG, avoir force de loi, l’Etat refuse de l’appliquer et oppose aux syndicalistes guadeloupéens les gendarmes et le tribunal. Il dénonce les poursuites judiciaires, les licenciements, les condamnations à l’encontre des LKPistes comme Charly Lendo, Raymond Gauthiérot. « Il faudrait se taire et ne pas revendiquer ?! Seule la lutte paye. C’est le sens de notre visite, clame Elie Domota. Il faut franchir les frontières de la Guadeloupe pour que l’information soit relayée : Oui, il y a des syndicalistes condamnés, inquiétés et des accords non respectés. »

Projet de société

Domota-1.jpgElie Domota a moqué le projet de société (« attrape-nigaud ») que préparent les élus guadeloupéens en vue d’un nouveau statut. « C’est le projet de développement économique et social qui doit dire les rapports avec la France. Le seul projet de société, c’est ce que nous avons signé en 2009. » Du prix unique de l’eau à l’insertion des cadres guadeloupéens dans les entreprises publiques ou privées, l’UGTG pensait avoir posé à plat toutes les difficultés. « Il n’y a eu que deux Guadeloupéens promus : Mme Penchard et M. Lurel ! » Et Domota a achevé sa prise de parole en évoquant justement la nomination de Victorin Lurel au ministère des Outre-mer : « Il avait dit qu’il refuserait ; il n’a pas eu le choix et personne d’autre n’a voulu prendre ce ministère. C’est un terrain miné. Mais comme Lurel a toujours voulu être ministre, il a été contraint et forcé de l’accepter… » Quant à la nouvelle ministre de la Justice qui avait manifesté à ses côtés à Pointe-à-Pitre en 2009, et qui a été violemment attaquée par la droite et le FN, il a eu ce mot : « Si elle avait été nommée ministre du poulailler, ça n'aurait dérangé personne, mais elle a été nommée à la justice... »

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 16/06/2012 07:30


L'idée du changement institutionnel a été entretenue. Mais si tu lis l'article, tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas une aspiration  à un changement de société et une volonté collective
d'évoluer vers la démocratie ouvrière.


arrête ton travail de sape et mets toi au boulot.


 

thierry 16/06/2012 07:19


précédant...je m'a trompé

thierry 16/06/2012 06:48


Le mouvement Domota s'insérait dans un mouvement qui a touché plus que la Guadeloupe. Il a touché au même moment la Martinique, etc. C'était un mouvement venant de bien plus haut, précédent le
changement de statut de la Guyane et de la Martinique. En gros, Domota a été manipulé. Lorsqu'il n'y a pas de médiatisation les manifestations syndicales ont peu d'impact...

birahima2 15/06/2012 20:24


évidemment, toi  tu  ne trouves pas qu'il y a assez de connards qui ont essayé de saper ce mouvement, faut que tu balances ta musique techno !

thierry 15/06/2012 17:18


http://www.youtube.com/watch?v=iPyvD2ZODp0


du grand art

birahima2 15/06/2012 07:48


60 ans sans décote !


http://www.youtube.com/watch?v=NqktmrKB3ko&feature=relmfu

Articles Récents