Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 07:10

Les fonctionnaires réunionnais du ministère de l’Intérieur rejoints par les Antillais

Le collectif de fonctionnaires ultramarins et le collectif GPX 974 regroupent des agents du ministère de l’Intérieur, originaires de la Réunion et en poste dans l’Hexagone. Depuis plusieurs mois, ils se battent pour obtenir l’amélioration des conditions de mutation pour retourner travailler au pays. En novembre déjà, ils avaient été reçus par la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu et, le 24 février dernier, ils avaient organisé, dans le même but, une manifestation à La Plaine-Saint-Denis (93). Ils avaient alors recu le soutien de la plupart des parlementaires de la Réunion qui s’étaient déplacés ou s’étaient fait représenter et celui de deux importantes centrales syndicales, Alliance, et Unité SGP. Cette fois, les deux collectifs sont allés quérir le soutien de leurs collègues antillo-guyanais et celui de leurs élus. Ils ont ainsi rencontré la députée (SRC) de la Guadeloupe, Hélène Vainqueur-Christophe, et le député et président de la Région Martinique, Serge Letchimy (app. SRC). Ce dernier a indiqué qu’il viendrait les soutenir lors de leur prochain rassemblement, prévu le 19 mai prochain, au parc parisien de la Villette. Autre soutien qui a annoncé sa venue ce jour-la, Patrick Lebreton, député SRC, chargé par le gouvernement d’une mission pour favoriser l’emploi local des ultramarins. Outre ces soutiens politiques, les fonctionnaires réunionnais ont été enfin rejoints par leurs collègues de Martinique et de la Guadeloupe qui ont créé cette semaine les collectifs GPX 971 et GPX 972 avec leurs pages facebook. La principale revendication de ces fonctionnaires exilés est que l’administration tienne non seulement compte de l’ancienneté de l’agent, mais également de celle de sa demande de mutation. Idriss Rangassamy, l’un des porte-parole de ces collectifs rappelle que « les conditions actuelles n’ont permis la mutation que d’un seul fonctionnaire vers la Réunion selon la procédure normale ».

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents