Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 07:31

France Ô affirme son caractère ultramarin sur sa grille de rentrée

Bruno-Patino-Gilles-Camouilly.jpg« L’outre-mer, l’ouverture sur le monde et le métissage culturel sont, selon Bruno Patino, directeur général de toutes les chaînes de France Télévisions les trois composantes de France Ô, les trois interagissant ensemble. »  Tant Gilles Camouilly, directeur des programmes, que Bruno Patino pensent que ces composantes ne s’oppose pas mais se nourrissent l’un l’autre. Lors de la présentation de la grille de rentrée, le 10 juillet dernier, le directeur des programmes de  la chaîne a réaffirmé « l ‘identité ultramarine de France Ô ». Beaucoup d’Ultramarins de l’Hexagone reprochent depuis deux ans une réorientation de la chaîne au détriment des Outre-mer. Cette protestation avait été relayée par des parlementaires et par le ministre des Outre-mer lui-même. Ce fut le fameux lapsus de Lurel en septembre 2012 qui nomma « Escarlatine » le patron de France Ô, Claude Esclatine. Depuis ce dernier a été rappelé auprès du président de France Télévisions. Lurel et Rémy Pfimlin se sont longuement vus en début d’année et le ton a été vif. « Pfimlin sait très bien qu’on n’est pas satisfait du tout de l’orientation, du contenu, des programmes et du sort réservé à la diversité, et la culture de nos territoires, on n’est pas contents. Il le sait », confiait le ministre Lurel, en mai dernier. Il a demandé, entre autres, un « meilleur mix entre les programmes de flux et ceux de stock, c’est-à-dire entre ce qui est l’achat de programmes type telenovelas et la production locale ». Dans sa lettre de réponse aux ministres Lurel et Filipetti (Culture), Rémy Pfimlin, réaffirme cette spécificité de France Ô. « On lui demandait juste de ne pas oublier ses racines ultramarines, précise Bruno Patino. Non seulement, on ne les oublie pas, mais on les réaffirme cette année, y compris en alourdissant l’exposition à un moment ou un autre. » Il y a eu depuis du va-et-vient entre Gilles Camouilly et Michel Kops, directeur du réseau des Outre-mer 1ere, mais tout est resté longtemps suspendu à la négociation du  contrat d’objectifs et de moyens 2013-2015 de France Télévisions (il sera signé à l’automne 2013). « La direction répondrait à la commande, indiquait le ministre, avec une passerelle qui n’existe plus entre les Outre-mer 1ere et France Ô, de la coordination tres souple. »

Si la « caractéristique ultramarine de France Ô n’est pas allégée selon Bruno Patino, et même renforcée cette année, ses autres caractéristiques aussi ». Gilles Camouilly ne dit pas autre chose quand il dit : « L’outre-mer est un marqueur fort de la chaîne, mais ne doit pas être un facteur d’exclusion des autres cultures. »

La direction n’a pas communiqué sur son coût de grille et a simplement indiqué que ses investissements dans les séries s’élèvent à 2 millions d’euros. France Ô qui réalise des scores de 7 à 10 % de part d’audience dans les DOM, n’est pas mesuré au niveau national par Mediametrie. ‘C’est un investissement qui represente 10 % de notre coût de grille », révèle Gilles Camouilly.

FXG, à Paris


Les programmes de la rentrée

siar-camouilly.jpgSont annoncés des la rentrée une série quotidienne à 18h30, Cut, (tournée a la Réunion), le Claudy Show, un « late show », animé par Claudy Siar le jeudi en 2e partie de soirée,  des coproductions de fiction (Paradis amer, Kanaks, Eugène Bullard, Rouge Brésil), des films (Orpailleur, Coup de foudre a Bollywood), des telenovelas et des novelas de nouvelles génération comme El capo, Avenida Brasil (pendant la coupe du monde de foot) ou cette série tournée en Guadeloupe, Meurtre au paradis tous les jeudi soir. Un programme court, Les îles d’en face, inspiré des Voisins d’en face, sera décliné tous les jours, du lundi au vendredi à 20 h 40. 50 épisodes tournés dans les cinq DOM avec entre autres, Firmine Richard.

Côté info, Gilles Camouilly promet de l’outre-mer avec les municipales, les européennes et peut-être un referendum en Nouvelle-Calédonie. Un magazine d’information pour cela : 7 Outre-mer. En sport,  aux côtés de Couleurs sport et Riding zone, l’offre sera événemetielle avec 3 océans sport qui diffusera les Jeux de la Francophonie à Nice du 7 au 15 septembre et tous les programmes d’athlétisme et de natation de France télévisions. Les émissions de Marijosée Alie et Laure Adler reviennent à un rythme hebdomadaire comme Sébastien Folin et Babette de Rozière en quotidienne. Dans les émissions de société, Daniel Picouly animera un talk show politique chaque semaine. On retrouvera tous les mercredi soir Investigation et Sabrina Ibrahim et tous les mardis soir Archipels et Elyas Akhoun. Le dimanche, de 14 à 17 heures sera consacré à la case Outremer en doc.

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 21/08/2013 19:29


Un chaîne nationale exclusivement consacrée à l'Outremer "français" serait "TROP", un peu comme si c'était l'Outremer qui colonisait la Métropole


La démarche de Mr Lurel est normalement politique, mais lui-même sait qu'il n'obtiendra pas à terme satisfaction. En Guadeloupe actuellement GTV a cessé d'émettre et le Conseil Général ne l'a pas
financée, il n'a pas fait grand-chose...Il ne reste que Canal 10 !!!!


Sur les cartes électroniques d'Air France que je consultais durant le vol sur l'écran face à moi, parti de Paris, j'ai vu s'afficher les noms de Tlemcen, Rabat, Oujda, Marrakech pratiquement
jusqu'à l'atterrissage à Pointe-à-Pitre.  ce qui n'existait pas assez récemment.


Ce qui se joue, c'est une reconsidération de l'Outremer qui ré-inclut le Maghreb et l'Afrique coloniale subsaharienne auxquels on a donné l'indépendance pour des raisons surtout monétaires
et un peu aussi culturelles et religieuses, à l'époque. Mais en séjour au Maroc j'y avais découvert une télé bien "française", comme les panneaux de signalisation, sens interdits pareils qu'en
France, etc.


Le pire c'est que même aux Antilles la création d'inspiration Créole est vouée à s'éteindre puisque les médias locaux les plus écoutés ou vus (RFO et RCI) sont conçus et dirigés de France
par des gens qui ont une vision de gouvernance coloniale, telle qu'elle se pratiquait ou se pratique encore en Afrique, mais qui n'existait pas aux Antilles ou plus largement dans les colonies
Royales.


On peut donc s'attendre à ce que les programmes de France Ô fassent dans le colonial post révolutionnaire, avec tous les clichés associés....Le Maghrébin dans le rôle de l' Intellectuel et/ou du
Politique qui essaie de mettre en exergue l'existence séculaire d'une France musulmane, l'Africain dans le rôle du beau parleur poête rêveur francophone, l'Antillais dans celui du serviteur mi
figue (pom) mi raisin (et avec le sourire)etc,etc...Et les ROMs dans tout cela ???


RFO c'était la France d'Hier, France Ô incarne l'époque actuelle, avec les jalousies, les complexes et les utopies de ses dirigeants qui transpirent au(x) traver(s) (pas de porcs) dans les
programmes.


 


 


 


 

Articles Récents