Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 18:51

Nouveautés sur RFO

Nouvelles vies, Anabase et Ô rendez-vous sont les nouvelles émissions que propose RFO/France Ô. Rencontre avec le directeur des antennes, Luc Laventure, pour une explication de grille.

Thierry Bruant, Eddy Murte, Luc Laventure, Caroline Candille et Charly Nestor (photo FXG)

« Chaîne agora », c’est le concept qui mobilise les têtes pensantes de RFO/France Ô qui présentait la semaine dernière les dernières nées des émissions de la grille de programme. « La télé n’est pas un lieu clos où l’on débat, avance Luc Laventure. L’idée de chaîne agora est de faire circuler la parole. » Son concept c’est le « voumlélé », le brassage. « RFO doit doit se faire l’écho de nos populations et de nos pays où règne d’abord l’oralité. Nous devons être au diapason des pays et la vie, ce sont les neurones, le flux, les réseaux… » Il y a donc trois émissions nouvelles pour illustrer ce voumlélé : Nouvelles vies, une sorte d’émission de télé réalité qui revendique l’intelligence, Ô Rendez-vous qui a succédé à Ô quotidien et qui quitte le studio pour les lieux de brassage (bar, galerie, rues…), et Anabase (en référence à Saint-John Perse), une émission musicale mensuelle avec Charly Nestor (ancien de M6 et actuel patron d’une télévision musicale aux Etats-Unis), Doc Gyneco (depuis le temps qu’on en parlait…) et Serge Arias qui dressera un portrait karmique de l’invité à partir d’arts divinatoires. « Il faut qu’on ressente que l’autre a des cosmogonies aussi existentielles que celles de la religion du Livre », justifie Luc Laventure. Pape Diouf inaugure cette mensuelle qui débute en décembre, et part en balade dans des lieux de brassage, de paroles : le métro, les Halles, des salles de spectacle… Pour nous entraîner à la découverte des musiques du Sud que prise l’invité. Avec Ô Rendez-vous, quotidienne de 52 minutes, Samira et Claude Wislon Balda déclinent trois thématiques. Une première politico-sociétale avec un invité (on a vu Clémentine Autain, Pierre Assouline…), une deuxième culturelle (« avec un K comme Kanak » précise Luc Laventure). Tournée dans un théâtre, une galerie, la séquence donne la parole à des « artistes liés à la notion du foisonnement ». Enfin, une troisième thématique aborde la question du métissage dans les tendances. L’émission est ponctuée d’intervfention de nouveaux talents, qu’ils soirent performers, humoristes, slamers ou graphistes, avec en commun qu’ils viennent du Net.

Dans tous ces programmes, il s’agit d’évoquer pour le patron des programmes de RFO « les vies telles qu’elles sont vécues, avec l’ADN créole du métissage, du tout monde, ce monde dont on ne sait jamais sur quel monde il va basculer . C’est l’évolution culturelle de la chaîne… » Nouvelles vies est arrivée à l’antenne le 14 novembre, Ô Rendez-vous y est depuis le 12 octobre et il faudra attendre Noël pour la première d’anabase avec en invité vedette, Pape Diouf.

FXG, agence de presse GHM


Nouvelles vies

Ca ressemble à de la télé réalité, mais c’et de l’anti Secret Story. Ici, pas de populisme ni de vulgarité, mais des parcours humains au vrai sens du terme. Sans présentateur, l’émission suit pendant dix semaines huit jeunes adultes, à la veille d’une étape importante de leur vie. Ils s’apprêtent à faire des choix déterminants. L’émission est en lien avec la réalité, restant fidèle à des personnages bien réels et donnant une véritable image de la diversité dont ils sont issus.

Avec ce feuilleton documentaire, les téléspectateurs de RFO en Outre-mer et de France Ô en métropole, pourront via le site de Nouvelles Vies (www.nouvelles-vies.rfo.fr), à l’instar des réseaux sociaux comme facebook, contacter les héros de cette série documentaire, leur laisser des messages, leur proposer de l’aide et des conseils dans leur aventure personnelle.

Dans un deuxième temps, l’aventure se poursuit à la télé. Dès qu’ils auront été choisis par les héros de cette aventure, les téléspectateurs vont rentrer dans la série pour devenir eux-mêmes acteurs de ce feuilleton du réel. Les téléspectateurs auront la possibilité d’apporter un savoir, une expérience et de partager un moment de vie sans contrepartie, par simple esprit de citoyenneté… « Ce programme est sur Internet, explique Luc Laventure, pour développer la notion de solidarité et d’entraide. »

Chaque jour, il y aura 15 à 20 minutes de ces tranches de vie et vles radio pays participeront en ouvrant leur antenne à des interventions des auditeurs. « On joue le global média », se satisfait Luc Laventure.


Les huit vies

Audrey, 31 ans, d’origine martiniquaise, a lâché son poste de juriste il y a quelques semaines pour se lancer dans une nouvelle carrière : productrice de long-métrages. Un rêve qu’elle caresse depuis plusieurs années, encouragée par son petit-ami comédien. Si le dossier est monté et la boîte de prod baptisée, reste à rencontrer les réalisateurs, trouver des scénarii et se faire conseiller par d’autres producteurs avisés… Le chemin vers le cinéma est parsemé d’embuches.

 

Tiya gagne sa vie comme costumière de théâtre mais compte bien enregistrer un album et faire carrière dans la chanson. Si pour le moment, la jeune Guadeloupéenne de 30 ans jongle entre deux activités, elle consacre son temps libre à enregistrer des maquettes soul/jazz et à rencontrer des producteurs. Elle a déjà tourné un premier clip et cherche à se faire un nom.

 



Dominique est une trentenaire qui a vécu toute sa jeunesse en région parisienne. Cette Guadeloupéenne a décidé de tout plaquer : ses amis, son travail de conseillère financière et son appartement pour partir vivre en Guadeloupe dont elle est originaire. Si elle a passé quelques années là bas à l’adolescence, et si sa mère y vit toujours, elle repart de zéro dans cette île où il va lui falloir trouver logement, job, amis et même l’homme de sa vie… Ne va-t-elle pas regretter la métropole ?

 

Nathalie est une future maman de jumeaux et pour elle la vie n’est pas simple. Cette Martiniquaise de 33 ans va devenir mère célibataire ; seule, il lui faut trouver un nouveau logement, faire réparer sa voiture et organiser sa vie pour ne pas être dépassée. Pour cela, elle compte beaucoup sur les réseaux d’entraide. De la préparation à l’accouchement, à sa nouvelle vie de mère, nous suivons ce changement de vie.

 


Fabrice est chef d’atelier dans un garage la semaine et skipper le week-end : son rêve cette année, participer au Round Créolia, le tour de la Réunion à la voile. Il lui faut s’entraîner et trouver un coéquipier, mais parallèlement à sa préparation, il se voit hériter d’un terrain sur lequel il projette de monter des gîtes. Arrivera-t-il à tout mener de front ? Pourra-t-il participer à la course ?

 



Samuel habite la Réunion. A 31 ans il pratique l’agriculture biologique et voudrait faire partager ses convictions aux autres agriculteurs de la région. S’il vient de monter une structure de conseil, aujourd’hui il tente un gros coup : organiser le premier éco festival de la Réunion. Sa femme en profitera pour lancer des cours de cuisine bio. Nous verrons si ce couple réussit à transmettre ce nouveau mode de vie.

Gwénaelle, 18 ans, débarque de Fort-de-France et entre à la prestigieuse école de Sciences-Po Paris ! Un vrai changement de vie pour cette jeune fille qui a quitté sa famille, ses amis, et s’apprête à entamer un cursus des plus difficiles. L’émission suit son parcours et ses premières semaines d’adaptation dans la capitale.

 

Corinne, d’origine martiniquaise, est danseuse professionnelle ; sa spécialité, le limbo. Mère de 3 garçons, elle partage son temps entre des spectacles qu’elle donne aux quatre coins de la France et des cours qu’elle dispense dans une association ; mais à 40 ans elle rêve de se poser et de monter une école de danse. Nouvelles Vies propose de l’accompagner dans les démarches qu’elle entreprend, soutenue par ses proches.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

lechertier luc 26/11/2009 19:07


Bonjours
Je veux monté formation de peinture VITRAIL cherche contacte
Je vous invite a découvrir mes peintures Vitrail sur feuille de verre et dit moi se que vous en pensez, ou laissez moi un commentaire Merci. Guidance !!!
http://www.facebook.com/album.php?aid=2025427&id=1588520043


Articles Récents