Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:31

Morano crée la polémique avec la couleur de la France

Sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", samedi sur France 2, l'eurodéputée LR Nadine Morano a déclaré que " Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères (...) J'ai envie que la France reste la France et je n'ai pas envie que la France devienne musulmane." Une chroniqueuse de l’émission, Léa Salamé, lui a demandé : "Et les Antilles sont comment au niveau de la race blanche ? Les Antillais qui écoutent l’émission ce soir et qui se disent qu’ils ne sont pas tellement blanc..."

"Ils ne sont pas Blancs, a-t-elle répondu, mais ça n'empêche pas qu'ils sont français puisqu'ils appartiennent aux territoires d'outre-mer. La France est un pays à majorité de race blanche, judéo-chrétien et qui, dans son ouverture universelle, c'est sa grandeur (...) a accueilli des personnes venant d'autres pays."

Les réactions n'ont pas tardé. La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin s'est exprimée hier sur sa page facebook : "On peut, en toute logique, s'insurger contre les propos de Nadine Morano qui comme François Fillon procède à une opposition primaire entre Français et immigrés, voire entre Français et étrangers tout juste arrivés en France. Ils ignorent que depuis des années la France a une population plurielle et métissée. Dans ce type de débat, plus de 3 millions de personnes se sentent régulièrement reniées. Elles ont pourtant toujours été au rendez-vous quand il s'est agi de défendre leur pays en période de guerre ou de paix. Il est temps de réaliser la complexité de sujets trop souvent perçus comme primaires."

Autre réaction, celle du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CReFOM). Son président Patrick karam condamne "un dérapage qui confond nation, pays et race". Il ajoute : " Les propos de Madame Morano constituent une offense à la France, à son histoire et à son identité." Lui aussi rappelle à l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy "qu'un tiers des Français est d'origine étrangère "et qu'elle "oublie tout l'apport successif de populations étrangères à la construction de la nation et à la défense du pays". L'ancien délégué à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer conclut : "Prenons garde à ne pas diviser les Français suivant leur couleur. Et l'outre-mer qui est un formidable laboratoire de vivre-ensemble est un exemple et un modèle, dont devrait s'inspirer Madame Morano." La sortie de Nadine Morano est d'autant plus surprenante qu'elle a beaucoup fréquenté le ministère de l'Outre-mer lorsque son titulaire était un secrétaire d'Etat nommé Christian Estrosi.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

grossoModo de Moldavie 02/10/2015 20:23

Si Nadine Morano était très représentative dans son idée, il n'y aurait ni blanc ni noir ni basané en France et indépendances. (ya pas grand-chose à dépendre) Malheureusement pour elle et tout le monde le sait, ces idées qu'elle rapporte ne sont pas les siennes et tout le monde fait semblant de ne pas comprendre sans en parler pour autant, puisqu'on ne sait d'où viennent vraiment ces idées.

Alex 01/10/2015 21:28

Depuis que Françoise Vergès a sorti cette histoire du vivre-ensemble dans l'outre-mer, on ne cesse de lire cette ineptie confondante : "l'outre-mer serait une laboratoire du vivre-ensemble". Ceux qui vivent aux Antilles savent parfaitement que cette vision tient purement du fantasme. Il y a encore dans nos régions une forte catégorisation autour de la couleur de la peau, de la réussite sociale, de la possession d'une maison que souvent on qualifie de "château" etc. Même dans un mariage l'amour ne pèse pas lourd, viennent avant les critères de la richesse personnelle, de la probité de la famille, du passé sexuel des futurs conjoints, trop de petits amis ou de petites amies et c'est la mauvaise réputation ex : chouval aprè la rékolt (image d'une jument pleine après la coupe de canne pour une épouse trop active dans sa jeunesse). Il est bien dommage que nos prétendus représentants soient si peu au fait des réalités qu'ils veulent défendre ! Mais là, il s'agit surtout d'avancer un concept pour montrer et justifier la place de l'outre-mer au sein de la République. Euh, je ne pense pas que cette argumentaire-là donne envie à beaucoup de monde de voir la France adopter le même modèle. Nadine Morano nous propose d'ailleurs un exemple de réprobation très significatif. CQFD !!!

André Derviche 01/10/2015 16:14

Quel concours d'imbécillité ! et de désinformation ! Allons ! Franchissons la dernière étape, celle qui consiste à déclarer le général de Gaulle coupable de crime contre la France pour avoir dit ce que Nadine Morano n'a fait que citer... Le plus comique dans ce procès de Moscou, c'est que les attaques les plus féroces viennent du RPR - vous savez, l'UMP, les Républicains, ce parti qui se prétend gaulliste ou, à tout le moins l'hériter de de Gaulle. Avec de pareils héritiers, il est vrai, de Gaulle doit se demander s'il a bien fait de résister et d'instituer l'ordre de la Libération. Une chose est certaine, les Français ne sont pas dupes : ils ont entendu ou lu le propos et ils sont en positions de s'apercevoir que "leur" Assemblée nationale" est devenu le temple du mensonge, de la plus basse propagande et de la désinformation. Inutile de se demander après qui fait le lit du Front nationale. Là, la bande des cons patentés est en train de servir le petit déjeuner au lit. Le pire, c'est qu'il n'y en a pas un pour racheter l'autre : c'est comme si se déconsidérer au yeux des Français devenait une sorte de défi initiatique. Le pire, c'est qu'avec le jeu des combines institutionnelles, plus ils sont cons, mieux ils sont installés, plus ils vont durer et plus ils vont se radicaliser. Ah ! cher Montesquieu ! Pourquoi n'avez-vous pas placé le pouvoir laxatif au sommet de tous les autres ?

Articles Récents