Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 03:02

Nicolas Sarkozy annonce ses premières mesures concrètes pour l’Outre-mer

Le ministre de l’Intérieur a reçu, hier, place Beauvau, les élus d’Outre-mer et a annoncé la fin de l’obligation de service public pour les compagnies aériennes à compter de mars 2007.

Il a confirmé que l’aéroport du Lamentin porterait le nom Martinique-Aimé Césaire dès le 16 janvier.

« Ce n’est pas une tradition que le ministre de l’Intérieur vous reçoive », a déclaré, hier midi, Nicolas Sarkozy aux élus d’outre-mer qu’il avait invité place Beauvau, siège de son ministère. « « Mais ce n’est pas sûr que je le reste… » Très en forme, le candidat naturel de l’UMP à la présidentielle s’est adressé « aux 210 maires qui administrent 2,5 millions de personnes dans les neuf territoires d’outre-mer ». Fidèle à ses promesses tenues lors de son voyage de mars 2006 aux Antilles, il est d’abord revenu sur son projet de zone franche globale qui doit permettre aux ultra-marin de « vivre debout ». Ces zones franches permettront  de prendre en compte « le phénomène de double insularité en Guadeloupe ou la situation très particulière de la Guyane ». Un de ses proches a ajouté que ce dispositif sera un atout pour le tourisme martiniquais, comme pour la canne et la banane. Pour justifier son projet, Nicolas Sarkozy a dit : « C’est normal de faire plus pour vous, de faire plus pour ceux qui cumulent plus de handicaps », c’est son concept de « la discrimination positive à la française ». Très applaudi. Ainsi, l ‘effort de l’Etat, selon les mandats qu’il a remis aux préfets en juillet, se mesure à 343 euros par habitant outre-mer contre une moyenne nationale de 158 euros. Ce projet, selon l’un de ses proches, sera à l’ordre du jour du budget 2007. « Ce sera l’équivalent de la LOPOM. »

Dérégulation aériennePhotos : Régis Durand de Girard

Mais Sarkozy aime à dire à l’avance ce qu’il fait. Il a donc abattu ses cartes en fin de discours pour annoncer  les résultats de son combat « sur la desserte aérienne et numérique des collectivités d’outre-mer ». « Je suis en mesure de vous annoncer qu’à compter de mars 2007, les règles restreignant la concurrence auront été modifiées. » Saluant par deux fois Patrick Karam et « sa pression amicale », le ministre a révélé qu’il serait mis fin à cette date à l’obligation de service public des compagnies aériennes, « faisant ainsi sauter la barrière sur le marché », selon un de ses proches qui soulignait que Nicolas Sarkoey « bosse à fond depuis un an sur l’Outre-mer ». Cela veut dire qu’à plartir du mois de mars, Air France, Air Caraïbes et Corsair ne seraient plus tenus d’offrir en période creuse un quart des sièges qu’elles offrent en période pleine et que les charters comme des compagnies concurrentes pourraient s’emparer du marché de la transatlantique. Cerise sur le gâteau, le ministre d’Etat a annoncé que le 16 janvier, l’aéroport du Lamentin prendrait le nom d’Aimé Césaire. «  Lorsque la France a des hommes dont la dimension dépasse de loin ses frontières, elle peut et elle doit les honorer de leur vivant. » N’en déplaise à Alfred Marie-Jeanne.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents