Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 07:02

Chantal Loïal joue double à Avignon

La chorégraphe pointoise n'avait joué que quatre fois son spectacle "On t'appelle Vénus" à Avignon. C'était lors de l'édition 2012. Cette fois, Chantal Loïal a obtenu la case de 12 h 15, celle qui ouvre le marathon théâtral de la chapelle du Verbe incarné. Dans ce solo franc et voluptueux, Chantal Loïal incarne la « Vénus hottentote » pour interroger le regard de l’occident sur la différence. Cette Sud-africaine à la morphologie hors norme, calypige, fut montrée en Europe comme un animal exotique au début du XIXe siècle. Mais pas question pour Chantal de rejouer le drame. Elle danse en hommage à Sara Baartman pour lui offrir une victoire sur l’histoire et continuer à mettre en échec un certain regard européo-centré qui existe encore aujourd’hui. "C'était raide le week-end dernier, confie la chorégraphe et danseuse, et lundi, c'est reparti. La salle de la chapelle a une jauge de 100p laces, mais à partir de 30 personnes, le jeu devient possible. "En)-deça, c'est dur mais il faut y aller !" Les retours de presse sont bons.

Chantal a décroché la Croix avec un portrait d'elle à l'occasion des vingt ans de sa compagnie Difé Kako. Même la presse turque est venue chroniquer son spectacle. A la fin du spectacle, certains spectateurs rentrent en loge pour la voir. "Je touche des gens d'une certaine maturité car mon propos n'est ni dans l'humour, ni dans la frivolité..." C'est exact pour la Vénus hottentote, mais également pour l'autre pièce qu'elle fait jouer par sa compagnie au théâtre Golovine. Sa création 2014 : "Noirs de boue et d'obus". "C'est vrai que la pièce qui est donnée juste avant la nôtre est un spectacle hip hop qui attitre bien plus les jeunes." Le spectacle Noir de boue et d'obus devrait être capté pour entrer dans la collection Multiscénik produit par Axe Sud et France Ô.

FXG, à Avignon

17 spectacles ultramarins

S'il n'y avait le Théâtre des Outre-mer en Avignon (TOMA) de Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet, le présence ultramarine au festival off d'Avignon serait réelle mais bien modeste même si l'agence de promotion et de diffusion des cultures d'Outre-mer se félicite de la présence de 17 spectacles ultramarins à l'affiche du Off. A la chapelle du Verbe incarné, sur huit spectacles programmés chaque jours, l'un est métropolitain, un autre haïtien (Pawol chouchoun), un réunionnais (La diva du pavé), deux guyanais (Emergence et A petites pierres) et trois guadeloupéens (On t'appelle Venus, Mariann' Matthéus et Popul'hair). Au théâtre du Rempart, la compagnie guadeloupéenne Jeu veut donne Attention chute de femmes, de Serge Sandor, mis en scène et joué par Isabelle Kancel. Le théâtre Isle 80 accueille des Calédoniens. Les Guadeloupéens de la compagnie Siyaj sont au théâtre du Balcon (avec Gilbert Laumort dans Rituel théâtral d’avant le coucher du soleil). A la manufacture, Frantz Succab est Bobo 1er, roi de personne et, au théâtre Bô, Winny Kaona, l'héritère de Moune de Rivel, chante le crime du bal nègre de la rue Blomet. La Compagnie Baba Sifon de la Réunion donne Lapin à la Maison du Théâtre pour Enfants (Monclar). Avenue zéro, le spectacle de marionnettes, musical et (presque) sans paroles de la compagnie Théâtre des Alberts de la Réunion est au Fabrik’ théâtre. Enfin, le spectacle de cirque réunionnais, La Pli i Donn de la compagnie Cirquons Flex est joué tous les soirs à 20 h 30 au chapiteau "Midi-Pyrénées fait son cirque sur l’île Piot". Le café théâtre n'est pas en reste avec avec les deux pièces de la compagnie guadeloupéenne 2L Prod, qui propose au théâtre Bô, Ca va décoiffer et Domino. Aucune troupe martiniquaise n'a fait le déplacement cette année. Pour autant, Sourya Adèle et la compagnie Man Lala représente la terre d'Aimé Césaire avec la reprise de la mise en scène d'Alex Descas, Mary Prince, les paroles d'une esclave.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents