Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 11:04
Didier Laguerre au comité des finances locales

Interview. Didier Laguerre, maire de Fort-de-France.

"85 % des collectivités d'outre-mer ont des difficultés budgétaires"

Le Comité des finances locales (CFL) a réuni mardi matin à Paris un groupe de travail les finances des collectivités d'Outre-mer. Des parlementaires, des représentants de collectivités locales et d'EPCI de l'ensemble du territoire dont le maire de Fort-de-France, élu en 2018 au CFL.

Que faites-vous au sein de ce groupe de travail ?

Nous avons tenu la première réunion de ce groupe de travail. On a fait un état des lieux, une analyse prospective de l'état des ressources des communes d'Outre-mer. J'ai pu faire valoir la particularité de ces ressources, notamment l'octroi de mer qui est souvent pensé comme étant une ressource supplémentaire mais qui, en réalité, masque mal des problématiques de sous-financement de nos collectivités. Donc on va travailler sur ces questions, remettre à plat les choses, faire des simulations et voir quelles propositions le CFL peut faire pour régler le problèmes des ressources financières de nos communes.

De quels dispositifs auriez-vous besoin à la mairie de Fort-de-France ?

Ce qu'il nous faudrait, c'est un système de ressources qui prenne en compte la réalité de nos charges. C'est fondamental... Les recettes sont calculées par rapport au potentiel fiscal et à la population. Or, les charges ne sont pas les mêmes que pour les communes en France hexagonale, donc nous avons un décalage de ressources qui fait que 85 % des collectivités d'outre-mer ont des difficultés budgétaires.

Comment pensez-vous y parvenir ?

Il y a à retravailler sur les systèmes de péréquation et donc de répartition des fonds entre les communes. Le CFL a passé commande pour des simulations afin d'identifier les marges de manoeuvre.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Sur la procédure de révocation eng

Le président de la République estime que les péréquations ne sont pas défavorables à l'Outre-mer...

Je me souviens très bien... Sur certaines, on considère que nous sommes avantagés, sur d'autres, nous sommes désavantagés et, au final, on a une réalité de difficultés budgétaires chroniques qui se traduisent dans un rapport de la Cour des comptes de 2017. Il faut maintenant trouver les solutions qui régleront le problème structurel.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Sur le maire de Pointe-à-Pitre menacé de révocation

Cette réunion du CFL se passe au moment où l'on apprend que Jacques Bangou, le maire de Pointe-à-Pitre dont la commune accuse un déficit de 54 millions d'euros, fait l'objet d'une procédure de révocation. Pour autant, il n'en a pas été question hier lors de la réunion à Paris. Pour le maire de Fort-de-France, la procédure de révocation engagée contre son homologue de Pointe-à-Pitre est "surprenante" et rarissime : "C'est la première en Outre-mer." Selon lui, il faut plus que de l'insincérité budgétaire pour faire l'objet d'une telle décision. Il pense qu'il faudrait qu'il y ait au moins des malversations pour en arriver là, "mais; observe-t-il, il y a des procédures pénales pour cela..."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents