Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 20:12
La contribution de l’UMP aux états généraux« Notre rôle, c’est d’être devant ! » Le député UMP Marc-Philippe Daubresse a réuni, mercredi matin, dans un bureau de l’Assemblée nationale, la mission UMP pour les outre-mers. Une mise au point sur la méthode de travail et le calendrier pour élaborer la contribution de l’UMP aux états généraux de l’outre-mer. Selon M. Daubresse, cette contribution est « hors cadre institutionnel, la contribution d’un parti ». Après deux audioconférences avec les fédérations UMP d’outre-mer, la mission a choisi d’attendre que les militants et les élus élaborent leurs propositions avant de venir en débattre avec eux. Un déplacement était prévu du 14 au 17 avril. Pour ces raisons, mais aussi compte tenu de l’état de santé d’Alfred Almont (qui va mieux et n’est plus hospitalisé), la mission a préféré reporter ce voyage à la fin mai. En métropole, l’UMP réunira des assises des ultramarins de l’Hexagone et amis de l’Outre-mer le 17 avril à la maison de la Mutualité à Paris. Elles seront pilotées par Marie-Dominique Aeschlimann avec la participation de Patrick Karam. Quatre thèmes ont été choisis : l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations, a place des ultramarins dans la sphère politique, la santé publique (drépanocytose…), et les pistes pour recréer du lien entre les outre-mers et la métropole et entre les ultramarins de métropole.
Enfin, le 5 mai, les députés présenteront la contribution de leur parti. Quatre thèmes ont été adoptés. Michel Diefenbacher (Lot) est en charge du développement économique, Jérôme Bignon (Somme), de la biodiversité et l’environnement, Didier Quentin, la gouvernance, et Eric Raoult (Région parisienne), la culture, l’identité et l’école (un ajout fait à la demande du Réunionnais Didier Robert). « On sent une vraie volonté des militants des outre-mers de prendre part à ce débat », souligne Marie-Luce Penchard, conseillère politique chargée de l’outre-mer et tête de la liste l’UMP aux européennes de juin prochain. Elle insiste pour dire que « le parti est là non pour décider, mais pour accompagner et soutenir pour une meilleure prise en compte des projets des territoires ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents