Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 11:48

Indiscrétions parisiennes

La Première étoile à Montréal

La Première étoile, le film du Martiniquais Lucien Jean-Baptiste avec Firmine Richard, Michel Jonas et Bernadette Laffont a fait l’ouverture du festival du Film black de Montréal, le 23 septembre dernier.

 


Claude Ribbe renvoyé devant le tribunal correctionnel

L’écrivain creuso-marie-galantais, Claude Ribbe, mis en examen depuis mars 2009 des chefs d’injures publiques envers un dépositaire de l’autorité publique a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris par le juge d’instruction Brigitte Jolivet. La date n’a pas été fixé. En octobre 2008, faisant suite à une plainte de Patrick Karam, le parquet de Paris ordonnait l’ouverture d’une information judiciaire suite à des écrits de Claude Ribbe publiés en mai 2008 sur son blog.

 


CTR d’athlétisme

La fédération française d’athlétisme a décidé que les conseillers techniques régionaux dans les DOM seraient désormais des enfants du pays. Ainsi Ketty Cham (photo) devrait être nommée en Guadeloupe et Cathy Bens en Guyane. Le nom de la martiniquaise n’est pas encore connu.

 


Consultations populaires

Le président de la République annoncera dans les 48 heures qui suivront le rendez-vous du 7 octobre avec les présidents Marie-Jeanne, Lise, Karam et Tien Liong, la date des consultations populaires en vue de l’évolution institutionnelles des départements de Guyane et de Martinique. Mais d’ores et déjà, on sait que les deux consultations se feront le même jour dans les deux territoires.

 


Un ministre lénifiant

Un haut fonctionnaire de la Guyane a eu ces mots à propos de la SA d’HLM de Guyane et de la secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard : « Le ministre est un peu trop lénifiant. » Explication d’un parlementaire guyanais : « C’est un homme jeune et dynamique qui veut que ça bouge ! » Au risque de se faire « bouger » !

 


L’avenir de Patrick Karam

Après l’annonce par l’intéressé de son départ dans les prochaines semaines de la délégation interministérielle à l’Egalité des chances des Français d’Outre-mer, deux questions se posent : Patrick Karam a-t-il annoncé cela de son plein gré (autrement dit a-t-il été poussé au départ par Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée) ? Et que fera-t-il après ? L’entouraghe de président de la République a répondu « n’importe quoi » à la première question. Sur le deuxième point, la réponse a été celle-ci : « Nous avons une idée très précise de ce qu’il pourra faire, mais il faudra attendre la tenue du conseil interministériel de l’outre-mer pour le savoir. » Pour autant, Patrick Karam ne saurait être nommé responsable du comité de suivi des états généraux (un rôle qui incomberait plutôt au secrétaire d’Etat). Ce qui est sûr, c’est que l’Elysée n’a pas envie de laisser Patrick Karam dans la nature avec la bride sur le cou !

 


LMC n’est pas à jour de ses cotisations à l’UMP

La sénatrice UMP de Guadeloupe, Lucette Michaux-Chevry n’a pu prendre part au vote du président de la fédération départementale de l'UMP, en Guadeloupe le mois dernier. Elle avait bien envoyé sa procuration mais le vote lui a été refusé car elle n’était pas à jour de ses cotisations.

 


Les EGOM chez L’Harmattan

L’éditeur L’Harmattan a accepté de publier l’ensemble des travaux des ultramarins de l’Hexagone pour les états généraux de l’Outre-mer. Ce sera dans la collection Documents pour l’histoire.

 


Mancini recasé en décembre

Le préfet de la Martinique, Ange Mancini, devrait réintégrer la résidence préfectorale de Fort-de-France en décembre prochain. Après son déménagement forcé en raison des dégâts causés lors du passage du cyclone Dean en août 2008, sur sa résidence, le préfet a connu bien des pérégrinations puisqu’il avait été obligé de quitter, en février 2009, la villa que lui louait Alain Huygues-Despointes… Celui qui avait tenu des propos politiquement incorrects dans le documentaire de Romain Bolzinger, Les derniers maîtres de la Martinique.

 


Un bidonnage lourd de sens

Le film de Romain Bolzinger, Les derniers maîtres de la Martinique, diffusé sur Canal + en février 2009, avait enflammé les consciences et a laissé des traces. A tel point que l’avocat Vert, Harry Durimel, rappelait encore le mois dernier, lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale, comment les békés sont admis à l’Elysée sans avoir à présenter leurs papiers. Vérifications faites, il s’avère que le tournage de l’entrée d’Eric de Lucy au Château avait été manquée. C’est une deuxième prise qui a été mise à l’antenne et pour laquelle le réalisateur avait demandé à Eric de Lucy de ressortir. Sa carte d’identité était alors encore aux mains des gendarmes qui gardent l’entrée…

 


Vrai faux cambriolage chez Flosse

Une secrétaire du Parquet de Paris n’a pas réussi à tenir sa langue sur le supposé cambriolage de l’hôtel particulier de Gaston Flosse, rue Ranelagh à Paris, mi-juillet. Quand nous lui avons indiqué l’objet de notre appel elle a répondu : « Ah oui ! Celui pour lequel on n’a jamais rien trouvé », avant se raviser rapidement, s’étant aperçu qu’elle aurait peut-être dû garder ce commentaire pour elle…

 


Six plaintes contre des agences immobilières

A l’initiative du Délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer, Patrick Karam, SOS Racisme effectue actuellement des testings auprès des agences immobilières en métropole. Six plaintes ont déjà été déposées.

 


Christian Lara est sorti de l’hôpital

Le cinéaste Christian Lara est sorti de l’hôpital Floréal de Montfermeil le week-end dernier. Il avait dû être hospitalisé en urgence après un grave malaise survenu dans l’avion qui le ramenait à Paris. Il rentrait de Martinique où il avait tourné les dernières scènes de son long métrage intitulé L’homme qui voulait être président.

 


Gabriele Louis-Carabin dans la majorité

Invitée à la restitution des états généraux au ministère de l'Outre-mer, la député maire du Moule a eu la surprise de découvrir sur la plaquette pentionnant sa présence qu'on lui avait accolé le sigle de l'UMP. Mme Carabin a rayé le sigle pour porter à la place le mot "majorité".

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents