Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 11:54

France Télévisions joue la diversité pour gagner

Depuis trente ans que la France n’a plus remporté le concours de l’Eurovision, les organisateurs de la sélection française 2007 ont misé sur la diversité. « Et si on gagnait ? » est devenu le gimmick collé au logo de l’opération… Pour cela chaque chaîne du groupe est venu chercher sa perle rare. Avec Valérie Louri et Medhi T, France Ô/RFO est venu apporter sa pierre. Mercredi soir sur la scène du Réservoir, à Paris, les dix artistes sélectionnés sont venus montrer ce à quoi il fallait s’attendre. Nos deux représentants de l’Outre-mer (et du 5e DOM) n’ont pas eu à rougir de leur prestation. Même si le public a été marqué par la prestation délirante de Didier Wampas (Faut voter pour nous !), des Fatal picards (L’amour à la française), des Vedettes (des majorettes qui chantent la mort du père, sur un texte de Philippe Katherine), le Grain de sel du Ministère des affaires populaires où le jeu troublant de Charlotte Bequin dans Je veux tout, c’est sans conteste le duo Medhi T qui a mis le feu à la salle au final.

En revanche, les deux blondes de service Jennifer Chevallier (Mon étoile) et Estelle Lémée (Comme un rêve) auront du fil à retordre avec leur guimauve. Mais sans doute ont-elles été choisies elles aussi au titre de la diversité ! BZR et Hamid, mélange de raï et rap est à surveiller, avec leur mise en scène urbaine du 93… Valérie Louri, desservie par un micro voix sous réglé et une chorégraphie au sol cachée par les premiers rangs aura fort à faire pour défendre sa cause avec une chanson de Marco Prince très belle mais qui, dans ce contexte dépoussiéré de la « nouvelle Eurovision », manque un peu de punch. Medhi et Thierry, le Beur et le Negzagonal de Medhi T, emballés dans un rythme ragga soca, tiennent la corde, red red red !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents