Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 04:49
Alexandre, la veille à l'Elysée (pas de presse admise à Matignon mardi 27 juin)

Alexandre, la veille à l'Elysée (pas de presse admise à Matignon mardi 27 juin)

L'avenir de la Guyane se construit à Matignon

Après l'Elysée lundi, Rodolphe Alexandre était à Matignon hier soir. Edouard Philippe et sa ministre des Outre-mer l'ont reçu une heure pour poursuivre la discussion engagée la veille. "Très bon accueil, bonne connaissance des dossiers", a commenté le président de la CTG qui a reçu des assurances sur la pérennisation des accords de Guyane Le Premier ministre a ainsi confirmé les 53 millions de subventions, les 3 fois 50 millions pour le RSA, les 5 fois 50 millions pour les lycées et les collèges, plus les 5 millions pour les écoles. La part de l'octroi de mer des communes et de la CTG a été aussi confirmée, même chose pour les 20 millions de l'hôpital de Cayenne... Pour les hydrocarbures et Guyane maritime, tout semble convenir à Total et respecter les acquis pour la CTG. "Le gouvernement se charge, explique Rodolphe Alexandre, de traiter directement avec Total pour assurer les 6 millions de subventions nécessaires pour conforter, capitaliser notre société capital-risque Alyse Guyane, avec la Caisse des dépôts... Ce sera une très bonne chose car cette société va s'orienter d'un côté vers les pêcheurs, de l'autre vers toutes les sociétés guyanaises pour le portage des dossiers et les fonds européens. Ce sera une sorte de banque capital investisseur pour la CTG."

Et les 3 milliards...

Quant aux 3 milliards promis, le président a eu l'assurance encore que ce serait les assises de l'Outre-mer qui mettront en place les plans de convergence...

 Tout cela devrait être développé par Annick Girardin lors de la réunion qu'elle tiendra rue Oudinot avec les élus et deux membres du Collectif de Guyane le 11 juillet prochain. Rodolphe Alexandre a trouvé la nouvelle ministre des Outre-mer "vachement informée" : "Il y a un intérêt manifeste pour la Guyane", poursuit le président Alexandre qui refuse d'y voir un simple tropisme du président de la République pour le spatial. "Le Premier ministre comme le président de la République ont parfaitement compris la problématique de la Guyane, son immensité, sa croissance démographique, la précarité, le chômage, les absences de centre de formation et les potentialités ! Le gouvernement et l'Elysée sont unanimes qu'il s'agisse du pétrole ou de la Montagne d'or, nos ressources minérales..." Il ajoute : "Il ne peut pas y avoir ça sans retour fiscal pour la CTG..."

FXG, à Paris

La "gangrène" du RSA

Au delà des 3 fis 50 millions pour le RSA, le Premier ministre est revenu sur ce que Rodolphe Alexandre appelle la "gangrène" du RSA : "C'est 70 % de la population, 43 % de la population hors Europe... Sans parler des détournements..." Le gouvernement a indiqué son intention de s'emparer du dossier : "Le cabinet va organiser des réunions prochainement avec des spécialistes", explique le président Alexandre, heureux que cette problématique ait été bien exposée et bien comprise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents