Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 04:29
CReFOM en petite forme

CReFOM, petit dîner pour la 3e edition

Le Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CReFOM) a tenu son troisième dîner annuel jeudi 31 mai dans les salons de l'hôtel de Ville. Alors que les deux premiers dîners s'étaient tenus en présence du Premier ministre Manuel Valls, du président de la République, François Hollande, et même de l'ancien président Sarkozy, cette fois, les Ultramarins ont du se contenter de la présence du porte-parole du gouvernement, Benjamin Grivaux. Le président du CReFOM, Jean-Michel Martial, avait préparé un long discours, mais le président d'Honneur Patrick Karam, venu au bras droit de Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile de France, étant intervenu avant lui, Martial n'a pas voulu être redondant, limitant son intervention pour proposer que se tienne chaque année un mois des mémoires entre le 27 avril et le 23 mai : "Que partout en France, a-t-il déclaré, soit organisé un enseignement, des débats, des échanges autour de ces dates et de ce que la France a vécu et retenu comme enseignement."

Griveaux danse avec GPL

En réponse à Patrick Karam qui ne s'est pas gêné pour allumer le gouvernement, Benjamin Griveaux a répondu sereinement, évoqué le "réflexe outre-mer", repris quelques annonces déjà faites par Emmanuel Macron... La Cité des Outre-mer à Paris ne se fera « pas forcément en tant que lieu physique », a-t-il annoncé. "En marche vers un site Internet ?" se sont interrogés quelques cyniques. En revanche, le porte-parole du gouvernement n'a pas eu un mot sur l'avenir de France Ô et la réforme en gestation de l'audiovisuel public nonobstant la présence dans la salle du directeur du pôle outre-mer de France Télévisions, Walès Kotra.

La présence de M. Grivaux a été appréciée, même si les adhérents auraient souhaité recevoir le président ou le Premier ministre qui ont été pourtant invités... Fin politique, Benjamin Griveaux s'est mis dans l'ambiance, très décontracté, presque comme s'il était déjà chez lui. Il a même dansé avec l'ancienne ministre PS des Outre-mer George Pau-Langevin.

Celle-ci, forte de son expérience aux deux derniers dîners du CReFOM, est arrivée en retard et a ainsi pu parler longuement à un meilleur horaire qui celui initialement prévu !  Pendant ce temps là, Anne Hidalgo, la maire de Paris était ailleurs, retenue par d'autres obligations...

Le dîner du CReFOM a été annulé l'an passé en raison du calendrier électoral au risque de passer pour une soirée annuelle qui a lieu tous les deux ans ! Le CReFOM ne semble pas avoir non plus fait montre de sa force de proposition aux assises des Outre-mer comme il avait su porter auparavant le projet de l'égalité réelle outre-mer. Les adhérents, du reste, étaient peu nombreux à participer à cette soirée qui coûtait 100 euros d'adhésion.

L'absence d'Emmanuel Macron inquiète en fait les adhérents du CReFOM quant à l'intérêt réel qu'il porte aux outre-mer. Beaucoup se demandent si le président Martial est "the right man" pour défendre les Outre-mer sous le quinquennat de Macron... "Peut-il être, a même formulé un adhérent, un interlocuteur crédible de l'Etat pour améliorer le sort des ultramarins ?" Les instances du CReFOM doivent justement être renouvelées mais aucune date n'a encore été communiquée aux adhérents.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents