Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 14:53
La rentrée de La chaîne parlementaire (LCP)
lcp-001.jpgRichard Michel, le président directeur-général, Christophe Mouton, directeur de l’antenne et des programmes, et Pierre Thivolet, directeur de l’information, ont présenté dans le salon Empire de l’Assemblée nationale la nouvelle grille de rentrée de LCP. Elle s’articule autour de 23 rendez-vous dont sept nouveautés. Avec Ca vous regarde, Arnaud Ardouin et Pierre Thivolet proposent une émission d’actualité intégrant des « sentinelles citoyennes », des internautes qui interviennent grâce à leur webcam. Avec 13 assemblée, Myriam Encaoua propose de découvrir la vie parlementaire. Elle anime une autre émission, Dossier urgent, sur l’action du médiateur de la République. Audit public, présentée par Emilie Aubry, est une grande émission mensuelle qui se propose  d’éclairer le téléspectateur sur la mission de contrôle du Parlement. Avec Trait d’Union, Kathia Gilder propose une fois par mois un détour par l’Europarlement, Bruxelles et Strasbourg.
Retour d’Audrey Pulver, départ de Patrick Jean-PierreL---quipe-de-LCP.jpg
LCP continuera bien sûr de diffuser la séance en direct tout comme les questions au gouvernement, mais elles seront expliquées et commentées. Avec A nous la République, Stéphane Thébaut veut mettre la loi à portée de tous. Et, dernière nouveauté, l’émission du boss, Richard Michel, à l’ancienne : Le temps de penser, un face à face avec une personalité qui a pour objectif d’établir les empreintes essentielles de la pensée de l’invité. » Et puis, les grandes figures reviennent comme Bruno Masure avec Impertinences ou Audrey Pulvar avec Parlez-moi d’ailleurs. En revanche, Patrick Jean-Pierre, l’ancien d’ATV, qui présentait en alternance avec Arnaud Ardouin le grand journal de 19 heures la saison précédente, son CDD n’a pas été renouvelé, a-t-on appris, laconiquement, auprès de ses anciens collègues.

 

La chaîne parlementaire
LCP dispose d’un budget pour 2008 en hausse (14 millions contre 12,7 millions en 2007), une hausse qui compense les frais d’accès à la TNT. LCP revendique 4 millions de téléspectateurs chaque jour et emploie 55 personnes. LCP, née en 2000, est diffusée outre-mer depuis novembre 2004. La chaîne est dirigée par un conseil d’administration comprenant, outre son président directeur-général, le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UNP Savoie), le vice-président Marc-Philippe Daubresse (UMP Nord), Jean-Marc Ayrault (PS Nantes), représentant le groupe socialiste, Jean-Pierre Brard (PCF Montreuil), représentant le groupe gauche démocratique et républicaine, Nicolas perruchot (NC Loir-et-Cher), représentant les centristes, et Franck Riester (UMP Seine-et-Marne) pour le groupe UMP.
Trois questions à Audrey PulvarAudrey-Pulvar-3.jpg
« Etre proche de la réalité des Français en leur parlant d’ailleurs »
Comment se présente cette troisième saison de Parlez-moi d’ailleurs ?
Nous allons continuer à aborder les sujets géopolitiques et à avoir une approche transversale pour être proches des réalités des Français tout en leur parlant d’ailleurs. Nous allons consacrer un numéro à l’islam et nous allons aussi revenir sur la situation au Liban en le replaçant dans sa dimension proche-orientale…
Comment arriver à gérer votre travail et sur LCP et sur France3 ?
C’est vrai que ça me fait un surcroît de travail. Je reste en contact permanent avec mon équipe à LCP, même si je suis en majorité à France3. Mais chaque édition de Parlez-moi d’ailleurs me prend quinze jours de préparation, après le 19-20 !
C’est votre troisième saison qui commence à la tête du JT de France3, votre sentiment ?
La deuxième saison a été plus fournie que la première ! Ca va être la troisième et on a la perspective des élections municipales ! Comme nous l’avons fait pour la campagne présidentielle, nous devrions faire plusieurs émissions spéciales sur le sujet.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents