Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 05:50

ECHOS

 

Ching-Long-Lu.jpgLes Taïwanais dispensés de visa pour l’outre-mer français

 

L’ambassadeur de Taïwan en France, Ching Long Lu (ancien ambassadeur de Taïwan à Port-au-Prince, Haïti et bon connaisseur des Antilles françaises) a indiqué lors de son passage à Bénodet pour le départ de la course transatlantique en solitaire Bénodet-Martinique, que le gouvernement français avait accepté de supprimer la nécessité pour les ressortissants taïwanais d’obtenir un visa pour se rendre dans les outre-mer français.

 


Mancini et Squarcini

 

Ange Mancini, ancien préfet de Guyane et de Martinique, fraîchement nommé coordonnateur national du renseignement, va retrouver son ancien camarade Bernard Squarcini, directeur central du Rénseignement intérieur (fusion des RG et de la DST). Le premier était directeur du SRPJ d’Ajaccio en 1983, le second était au même moment directeur régional des Renseignements généraux de Corse. Au Panthéon où on a croisé Ange Mancini  à l’occasion de l’hommage à Aimé Césaire, quand on lui a rappelé cette connexion, il a eu, tout sourire, cette saillie : « Reconstitution de ligue dissoute ! »

 


L’expression publique anticonstitutionnelle du président de la République

 

Sarko-debout-en-pied.jpgEn faisant référence à plusieurs reprises à la notion de « peuple de la Martinique », à l’occasion de l’hommage national rendu à Aimé Césaire, Nicolas Sarkozy a battu en brèche le texte de la Constitution de la 5e République qui refuse de parler de « peuple » pour préférer le terme de « population » dès lors qu’il s’agit des ressortissants des outre-mer français (« La République reconnaît, au sein du peuple français, les populations d'outre-mer, dans un idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité »). Alors, sauf à être anticonstitutionnel dans son expression publique, le président de la République devait sans doute se référer à la Constitution de la 4e République qui, dans son préambule dispose : « La France forme avec les peuples d'outre-mer une Union fondée sur l'égalité des droits et des devoirs, sans distinction de race ni de religion »…

 

 

 

FXG (agence de presse GHM)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alex 11/04/2011 18:24



Je pense que la mention faite de "peuples" renvoie au fait que la France s'est engagée (sans la signer) dans la charte de la reconnaissance des peuples autochtones, particulièrement pour la
Nouvelle Calédonie. Une récente mission d'un rapporteur de l'ONU, réalisée entre février et mars en Kanakie, a évalué sa mise en application, notamment pour la protection des langues
vernaculaires. Il me semble que l'on devrait s'attendre à une future signature de la charte qui nécessitera la modification de la constitution



thierry 11/04/2011 07:54



Les populations ou les peuples outre mers existaient bien avant les républiques.


C'est là toute la "drôlerie" dans la démarche de ce genre de discours.



Articles Récents