Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 07:00

Pflimlin réaffirme la double identité de France Ô : ouverture au monde et outre-mer

Jean-Michel Martial et Patrick Karam, au nom du Conseil représentatif des Français d’Outre-mer (CReFOM), ont rencontré Rémi Pfimlin, président de France-télévision le 24 mars dernier. Le CReFOM lui a ensuite adressé un courrier, le 31 mars, auquel il a répondu le 22 mai. Que dit Rémi Pfimlin ?

Il accepte d’abord de venir dîner le 21 novembre prochain (Hollande y sera aussi). Au CReFOM qui lui parle de « la promotion et la visibilité des Outre-mer sur toutes les antennes du groupe et particulièrement France Ô », il dit oui. France TV, à travers France Ô et les chaînes 1ère, « soutiendra médiatiquement » la fête des Outre-mer à l’automne 2015. Au-delà de ces événements, le CReFOM est venu aborder avec le PDG de la télé publique « la présence et la représentation des Outre-mer dans ses diverses dimensions au sein de FTV comme dans ses programmes (...) sur toutes les antennes du groupe et particulièrement France Ô  ». Si Remi Pfimlin rappelle ses prérogatives sur « les choix d’organisation interne et les choix des programmes diffusés sur ses antennes », il admet l’idée de « groupes éditoriaux de réflexion sur la place des Outre-mer dans le Groupe et sur ses antennes, en particulier celle de France Ô ». Ces groupes, poursuit le président de France TV, doivent prolonger « la dynamique amorcée par l’avenant au contrat d’objectifs et de moyens de novembre 2013 ». Cet avenant réaffirme le versant ultramarin de la chaîne. Il a été rédigé apres un petit coup de sabot du CSA et une lettre de Georges Patient, président de l’intergroupe parlementaire de l’Outre-mer, au chef de l’Etat, en septembre 2013 : « France Ô, écrivait le sénateur devenu entre temps vice-président du CReFOM, continue d’apparaître comme une chaîne de l’ouverture au monde et de la diversité où les Outre-mer ne figurent que de façon marginale. »

Pour preuve de sa bonne foi, Remi Pfimlin se dit « ouvert au developpement d’indicateurs quantitatifs relatifs à la présence des outre-mer sur nos antennes ». De même, il soutient la creation d’un répertoire d’experts pour les émissions de plateaux. Il soutient aussi les actions de formation que propose le CReFOM, car, écrit-il dans sa conclusion, « ces outils sont des leviers pour progresser dans la double direction de l’ouverture au monde et de la valorisation des outre-mer, comme dans le souci partagé de garantir les meilleures conditions d’égalité des chances ». En écrivant cela, il réaffirme l’entièreté de son cahier des charges, même si, comme le rappelle le CReFOM, François Hollande a cité « l’identité ultramarine » de France Ô. Cela n’empêche en rien « une collaboration étroite et inédite entre France Télévisions  et le CReFOM », ainsi que s’en félicite son président Patrick Karam.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents