Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 05:30

Le Parti radical enverra des candidats aux législatives en Guadeloupe
Christine-Houblon.jpg« Allez la Guadeloupe ! » Jean-Louis Borloo a ainsi interrompu, hier en marge de ses vœux au siège parisien du Parti radical, la Martiniquaise Mariz Lechesne et la Guadeloupéenne Christine Houblon (photo) alors qu’elles s’entretenaient avec France-Antilles. C’est vrai que celles-ci expliquaient l’implantation récente du Parti radical en Guadeloupe (et à venir en Martinique). Une première réunion de préparation a eu lieu fin décembre en présence de M. Yacou, maire de Sainte-Rose, et la fédération locale verra le jour le 22 janvier prochain. « Nous aurons des candidats dans chaque circonscription à l’exception de celle des Abymes car elle ne veut pas mettre de bâtons dans les roues de Daniel Marsin (qui se présenterait sous l’étiquette de Guadeloupe en marche). Christine Houblon sera investie pour défier Victorin Lurel (PS) dans la 4e circonscription. Elle sera donc aussi opposée à Marie-Luce Penchard (UMP) et à Louis Molinié (RPG)… « Le meilleur d’entre nous au premier tour affrontera Lurel au second tour », a expliqué Christine Houblon. Elle justifie son engagement par le fait que « l’UMP est partie en vrille », et que « le RPG est trop dans le conflit ». Issue du mouvement associatif, Christine Houblon avait été candidate aux régionales en 1992 sur la liste de l’UPLG dont elle a été membre jusqu’en 2003. Elle explique son revirement politique par l’échec électoral des indépendantistes et autonomistes, notamment après le referendum de décembre 2003, mais aussi car elle s’est rendu compte que derrière les nobles idéaux, les ambitions humaines pouvaient dominer, même à l’UPLG… Ce qui ne saurait, bien sûr, être le cas au Parti radical.
FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents