Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 07:18

Libération de Thierry Dol

Les députés de la Martinique étaient tous à l'audition du ministre de l'Outre-mer, mardi soir, quand le président de la République a annoncé la libération des otages d'Arlit (Niger), parmi lesquels le Martiniquais Thierry Dol.

Serge Letchimy

« Je suis très ému pour les quatre otages libérés, mais plus spécifiquement pour celui que l’on connaît le mieux, Thierry Dol, et surtout leurs familles. Il faut avoir vraiment beaucoup de force pour savoir son enfant en danger et en même temps, il faut avoir une pensée pour tous. Une pensée pour l’action de persévérance du gouvernement, l’action de résistance de la famille, le dialogue, les mobilisations et bien sûr pour Thierry. Mais il faut encore avoir une pensée pour ceux qui ont pris la décision de le libérer… Il ne faut pas tomber facilement dans la stigmatisation, car même quand il y a des difficultés, il faut se dire qu’il va y avoir quelque chose de bon qui va se passer, qui peut se passer. Il faut saisir cela clairement. Il faut faire de cette épreuve terrible une épreuve de la vie et faire en sorte qu’on accueille Thierry en Martinique dans les meilleures conditions quand il reviendra. »

Jean-Philippe Nilor

« C’est un grand jour, un jour qui était attendu depuis longtemps par toute la Martinique. Je pense à Thierry Dol en premier, je pense à sa famille, ses amis, tous ceux qui l’ont soutenu sincèrement d’une manière ou d’une autre. Ils doivent ressentir un sentiment de satisfaction par rapport à cette libération. Dans la grisaille actuelle où l’on n’a que de mauvaises nouvelles, je trouve que c’est une belle étincelle, un beau rayon de soleil. C’est un beau dénouement parce que l’on a pu craindre le pire. Il aurait pu etre tué, lui et ses compagnons d’infortune, pendant ces 1139 jours pendant lesquels ils ont subi l’isolement et la captivité. C’est quelque chose qui n’est pas humain. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour tous ces hommes, toutes ces femmes, peut-être ces enfants qui, à travers le monde, sont encore des otages. C’est une injustice qu’il faut combattre. Il ne faut pas baisser les bras, ne pas courber la tête, ne pas se décourager… Il ne devrait pas exister un otage, un captif sur terre. C’est un descendant d’esclave qui parle. »

Bruno Nestor Azerot

« Je suis très heureux d’avoir appris la nouvelle en séance, puisque nous discutions du budget de la mission outre-mer lorsque le téléphone a sonné avec un message très fort disant que Thierry Dol avait été libéré avec ses camarades. C’est un moment de joie, mais j’ai également une pensée pour tous les autres otages dans le monde entier. C’est vrai que pour Thierry Dol, ça a été, mais pour les autres qui sont toujours en captivité, je me dois d’avoir une pensée. Je m’associe à la Martinique entière pour fêter Thierry Dol et pour sabler le champagne parce que le fils prodigue est revenu. »

Alfred Marie-Jeanne

« J’exprime personnellement un sentiment de reconnaissance à tous ceux qui se sont battus véritablement, hors politique politicienne, pour la libération de Thierry Dol. Je ne veux faire de reproche à quiconque, mais j’estme que cette libération aurait dû s’opérer beaucoup plus tôt. Mais dans cette matière, c’est tellement difficile et compliqué… Alors soyons contents que cela se réalise enfin. Mieux vaut tard que jamais. »

Victorin Lurel

« J’ai reçu en pleine audition budgétaire un message du président de la République m’informant que les otages avaient été libérés au Mali dont notre compatriote Thierry Dol. Il faut se réjouir de voir tous les Français libérés. C’est une très bonne nouvelle et on est tous heureux de constater qu’on a obtenu leur libération. J’ai aussi une pensée pour notre compatriote réunionnais détenu au Niger qui continue à occuper le gouvernement, pour voir comment obtenir sa libération... »

propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

carneva 07/11/2013 17:13


moi ni chaud, ni foid! le pillage des des pays peuvres par les riches nations je suis contre, se ne sont tous que des voleure de courrage et de misère.

Articles Récents