Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 06:07

Trafic de cocaïne : des peines requises de 18 mois à 12 ans de prison

Les réquisitions du procureur de la République de Créteil ont durement retenti vendredi matin dans le prétoire de la 10e chambre correctionnelle du Val de Marne qui juge neuf Guyanais et deux Martiniquais pour un trafic de plus de 400 kilos de cocaine entre Cayenne et Orly en 2014.

Les peines requises ont d'ailleurs donné "vertige et colère" à l'une des avocates de la défense. Pour les seules passeuses, les "mules", le procureur a demandé contre Eliane Bazas et Laëlle Limmois une peine de six ans ferme. La troisième passeuse, FB, sera jugée devant un tribunal pour mineur. Contre les recruteurs présumés, Naël Bellaye et Steeve Cicéron, le parquet a requis des peines différenciées de 7 et 5 ans, sans doute parce que le second a pu aider à contribuer à la manifestation de la vérité. Contre le bagagiste Tanguy Marius, il a été requis une peine de 7 ans et contre l'agent de la CCIG, Luc Libos, 8 ans. Toujours des peines fermes.

Comme les débats l'ont laissé entendre pendant ces trois jours d'audience, le rôle des organisateurs a été attribué à Claude Roseau et Delroy Peters. Le parquet a requis contre le premier dix ans et contre le second, en état de récidive légale, douze ! Le réquisitoire du parquet semble faire de Peters un organisateur aussi important que Roseau, ce que s'est acharnée à contrer sa défense, parfois justement, faute d'éléments probants. Et l'on comprend l'acharnement de la défense car pour le seul Delroy Peters, le parquet a requis en outre 500 000 euros d'amende !

Seules les deux hôtesses d'enregistrement ont bénéficié de quelque clémence du ministère public puisqu'il a requis de peines de 18 et 24 mois pour Lionella Saleg et Canelle Ho-Meou Choune. Comparaissant libres, elles pourraient ne pas retourner en prison eu égard au temps de détention préventive qu'elles ont déjà subi.

Seul Frédéric Damas échappe au jugement puisque son dossier a été disjoint pour être jugé en septembre 2016.

Hier soir, les nombreux avocats de la défense se succédaient encore à la barre pour plaider. La présidente du tribunal laissait entendre hier en fin d'après-midi que le jugement serait rendu vendredi soir, sans doute tard.

FXG, à Créteil

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents