Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 19:37
IMG_0329.jpgEstrosi part avec « le sentiment du travail accompli »
Neuf mois après sa nomination rue Oudinot, Christian Estrosi a donné lundi après-midi sa démission au président de la République. Il préfère se consacrer à la mairie de Nice, où il a été élu dimanche. Son successeur sera nommé dans les jours qui viennent. « Il y a toujours quelque chose d’inachevé et il fera l’essentiel pour compléter ce que j’ai engagé », a indiqué Christian Estrosi qui a ajouté qu’il partait avec « le sentiment du travail accompli et la démonstration de grands succès remportés ».
Le futur ministre devra découvrir de nombreux dossiers qui n’ont pas été menés à terme (loi programme, nouvelle loi organique pour la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie, Grenelle outre-mer…).
Après une rapide déclaration le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer n’a guère souhaité répondre aux questions des journalistes. Dans une course effrénée, qui aurait pu mal finir, dans les escaliers du ministère, pressé par les questions, il a néanmoins consenti à s’exprimer sur la Polynésie. Il s’est réjoui des résultats des municipales : « M. Fritch a été battu par Béatrice Vernaudon à plate couture. Tous les candidats soutenus par Gaston Tong Sang et sa nouvelle formation, qui est la seule qui mérite en matière de défense des valeurs de la République et de l’autonomie de la Polynésie française en son sein, ont bénéficié du soutien de ma formation politique ». Pour Christian Estrosi, « la Polynésie ne sera plus jamais comme avant. Les Polynésiens ont dit tout leur amour pour la France à travers deux scrutins successifs »
Plus globalement, il a indiqué avoir « un pincement au cœur après avoir servi cette France des trois océans ». Il souhaitera « bonne chance à son successeur pour qu’il poursuive la feuille de route fixée par le président de la République et le Premier ministre ». Christian Estrosi estime avoir redonné « confiance à nos concitoyens d’outre-mer et le sens de la confiance envers l’Etat dans l’espoir d’un avenir meilleur construit ensemble ».
Christian Estrosi est néanmoins heureux de devenir « le seul nouveau maire UMP d’une très grande ville française ». Malgré son départ du gouvernement il a « réaffirmé au président de la République son soutien indéfectible. Je lui apporterai mon concours demain comme hier ».
David Martin (Les Nouvelles calédoniennes)
A 18 heures, ce 17 mars, Yves Jego et Alain Marleix , les favoris pour le poste de la rue Oudinot, étaient à Matignon. Mais on ne promet pas de nomination avant mardi matin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ward 17/03/2008 22:05

Enfoiré ! Ca promet ! Si.....

Articles Récents