Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 07:00

Paris rend hommage à Barbès le Pointois

barbes-5.jpgLe boulevard Barbès à Paris est presque aussi connu que l'avenue des Champs-Elysées, mais personne ou presque ne sait qu'Armand Barbès (1809-1870) est né à Pointe-à-Pitre et qu'il fut un révolutionnaire. Armand Barbès était un républicain radical que Louis-Philippe fit condamner à mort et il ne dut sa survie qu'à l'intervention de Victor Hugo. Libéré en 1848, mais déçu par la IIe République, il tenta de renverser le gouvernement et fut une nouvelle fois condamné à vie. Napoléon III le gracia... Armand Barbès, l'intransigeant, "le Bayard de la Démocratie", refusa la grâce impériale et s'exila. Il mourut en Hollande alors qu'il songeait à rentrer en Guadeloupe.

barbes-4.jpgDimanche dernier, le Comité des Ultramarins pour la mémoire d'Armand Barbès, une association de circonstance a rendu hommage à la figure du révolutionnaire. Il y a d'abord eu une messe antillaise à l'Eglise Saint-Bernard, puis un cortège a remonté la rue de la Goutte d'or pour arriver au carrefour Barbès-Rochechouart où les attendait une délégation d'élus de la ville de Paris ainsi qu'une autre Guadeloupéenne, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. barbes-8.jpgQuoi que Barbès fût issue d'une famille originaire de Carcassonne, Antoine Bordin s'est exclamé, au pied de la station de métro Barbès : "Barbès le métropolitain était un Antillais !" Après les évocations par les uns et les autres de l'âme de ce quartier tout à la fois parisien, antillais, arabe et africain, la ministre et ancienne députée de Paris, qui retrouvait là une partie de ses électeurs, s'est saisie de la "conception intransigeante du progrès" d'Armand Barbès pour constater que "nombre de ses révoltes n'avaient pas abouti". Et songeant à l'opposition que le Premier ministre Manuel Valls rencontre avec les frondeurs de son propre parti, George Pau-Langevin a déclaré : " Faut-il y aller pas à pas ou faut-il le grand soir ? Même Blanqui que Barbès a combattu a plus modestement changé la vie de ses concitoyens."

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Berthe 23/09/2014 11:04


Vivre libre ou mourir !


https://www.youtube.com/watch?v=peFRF_Svp1Q&feature=player_embedded


 


 

Articles Récents