Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 00:55

Une délégation de Maré au FIFOdelegation-Mare.jpg.jpg

Basile Citré, maire de Maré, a cédé aux sirènes du Festival international du film océanien (FIFO) qui a débuté mardi à Papeete. Depuis dimanche, il est à la tête d’une délégation de l’île de Maré a Tahiti où se déroule jusqu’au 31 janvier la septième édition de ce festival du documentaire. Avec le maire, sont présents son 1er et son 4e adjoints, Jean-Pierre Yeiwéné et Félix Sipa, Hélène Wayaridri, conseillère municipale et son mari Robert, et les deux reporters Akel Waya et Ngoni Peu. C’est à ce dernier que l’on doit la venue des Maréens en Polynésie. Ngoni Peu a été sélectionné l’an dernier au FIFO pour son film, Le cauchemar de Goro, puis en juin dernier au festival de Rochefort où il a été primé. Et c’est à La Rochelle que tout s’est décidé quand Ngoni Peu a rencontré les deux co-fondateurs du FIFO, le Calédonien Walles Kotra de RFO et le Polynésien Heremoana Maamaatuaiahutapu, directeur de la maison de la Culture de la Polynésie. « C’est moi qui ait proposé d‘emmener le FIFO a Maré », explique ce dernier. « L’idée, explique Ngoni Peu, est de décliner a Maré ce qui se fait dans avec l’opération « FIFO dans les îles ». » Pour la 3e année, une vingtaine de films issus de la sélection officielle sont presentés aux spectateurs des différents archipels de la Polynésie, avec des séances scolaires en journée, et des séances tout public en soirée. Basile Citré est donc venu assister au festival pour discuter avec la direction du FIFO de cette perspective. Avec Akel Waya, Ngoni Peu est venu tourner un reportage sur le FIFO dans le but de presenter ce festival ancré dans son environnement océanien aux Maréens. « Nous voulons présenter ce reportage comme un document de travail. » Ainsi, on pourrait imaginer de voir une déclinaison du FIFO, avant la fin de l’année, à Maré.

FXG, agence de presse GHM

Photo : La délégation de Maré avec les deux co-fondateurs du FIFO : Akel Waya, Félix Sipa, Basile Citré, Hélène et Robert Wayaridri, Heremoana Maamaatuaiahutapu, Walles Kotra, Yeiwene et Ngoni Peu. (Photo : FXG)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents