Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 00:14

Le bilan des « billets Karam »Masson-Rochet-pusseau-karam-besnard.jpg

188 991 sièges ont été vendus au tarif le plus bas de la grille pour les Antilles, la Guyane et la Réunion depuis la signature, il y a un an de la charter d’engagement volontaire des compagnies aériennes deservant les DOM. L’engagement de réserver 15 % de sièges au prix le plus bas de la grille tarifaire  a été dépassé : 16 à 17 % pour Air France, 20 à 22 % pour Corsairfly (65 000 passagers), et 46 000 sièges pour Air Caraïbes au lieu de 36 000 prévus. Chez Air France, ces prix ont été de 479 euros pour les Antilles et 979 euros pour la Réunion et ont été attribués à ceux qui partaient plus de 21 jours. Corsairfly a indiqué un prix moyen de 799 euros pour les Antilles et de 1049 pour la Réunion et annoncent pour 2010 499 et 899 euros pour les Antilles et la Réunion. Air Caraïbes a proposé des tarifs de  420 à 490 euros tout au long de l’année. Concernant les déplacements pour cause de deuil, 4000 personnes ont bénéficié d’un tarif préférentiel. « Ca fonctionne bien la semaine mais pas les week-ends quand les administrations sont fermées », a regretté Marc Rochet d’Air Caraïbes. Les franchises d’excédent de bagages ont été améliorées comme le prix des bagages non accompagnés. Seule la disposition prévoyant de réserver une réduction de 33 % aux personnes défavorisées n’a pas été mise en œuvre. « Le passage au RSA dans l’Hexagone et au RSTA dans les DOM a modifié les critères d’évaluation et rendu la chose plus compliquée », selon Patrick Karam. Celui-ci a demandé à François-Xavier Bieuville, directeur de l’ANT d’étudier la manière de définir le public prioritaire. Il reviendrait ensuite à l’ANT de distribuer un coupon de réduction aux personnes défavorisées se trouvant dans la nécessité de voyager.

Congés bonifiés et allègements de charge

charte-avion-013.jpgMarc Rochet est intervenu pour évoquer la problématique des congés bonifiés qui « bloquent l’entrée et la sortie de la période des grandes vacances » et qu’il souhaiterait voir assouplis. Rappelant qu’un chantier avait été ouvert du temps d’Yves Jégo, il a demandé que « l’Etat se remette au travail ». Patrick Karam qui intégrait au dispositif les compagnies aériennes desservant Wallis, Mayottte, Saint-Pierre et la Nouvelle-Calédonie, a indiqué par ailleurs que la Polynésie française serait bientôt concernée par la charte. « Nous sommes en fin de négociations avec Christian Vernaudon, le président d’air Tahiti Nui. » Enfin, Patrick Karam qui s’était battu en vain pour qu’Air Austral intègre la liste des compagnies signataires, a voulu tacler son président Gérard Ethève : « Air Austral annonce avoir vendu 22 % des sièges au prix des deux premières grilles. Seule compte la première ! » Olivier Besnard a demandé que Corsairfly puisse bénéficier des mêmes mesures d’allègement de charges sociales que sa concurrente Air Caraïbes. « Je soutiendrai cette démarche qui va dans le sens de l’équité auprès de Marie-Luce Penchard », lui a répondu le délégué.

FXG, agence de presse GHM


Signataires depuis jeudi de la charte Karam pour la Nouvelle-Calédonie, Jean-Michel Masson, président d'Air Calin et Antoine Pusseau, directeur général d'Air France, répondent à nos questions.

ITW Jean-Michel Masson, Air Calin

jean-michel-masson-air-calin.jpg" Un investissement de plusieurs dizaines de millions de francs CFP "

Combien de sièges allez-vous mettre à disposition au meilleur prix de votre grille tarifaire ?

Ce sera de l’ordre de 1600 sièges pour les passagers Wallis Paris, pendant les trois mois de pointe du 1er décembre à fin février et, d’une manière générale pour toutes les dispositions prises par Air France, elles seront applicables y compris sur la partie du vol assuré par Air Calin entre Nouméa et Wallis.

Et sur la partie du vol Paris Nouméa que vous assurez avec Air France, le dispositif s’applique aussi ?

Oui parce que Air France achète une partie de la capacité des avions d’Air Calin qui desservent Tokyo, Osaka ou Séoul et les commercialisent avec ces nouveaux tarifs qu’elle applique sur ses liaisons entre Paris et Nouméa. Nous, nous prenons le relais entre Nouméa et Wallis de manière à ce que les Wallisiens et les Futuniens bénéficient du même type d’avantages intégralement, de bout en bout.

Ca représente quel investissement pour votre compagnie ?

C’est trop tôt pour le dire… On verra à l’utilisation au bout d’un an mais c’est un investissement de plusieurs dizaines de millions de francs CFP mais qui nous paraît important car il est essentiel que Wallis et Futuna ne soient pas exclus du dispositif.

A quoi vous engage cette charte ?

Ca nous engage à réserver ces 15 % de place entre Nouméa et Wallis, à proposer via la carte Visa Air France des paiements étalés, à mettre en place un tarif décès Wallis Paris au meilleur prix de notre grille tarifaire sans contrainte, applicable toute l’année, à proposer une tarification plus avantageuse sur les bagages non accompagnés, et enfin, lorsque le moment sera venu et que l’autorité sera capable de désigner les personnes défavorisées qui doivent voyager de leur appliquer la réduction de 33 % également sur la partie du trajet assurée par Air Calin.

 

 


Antoine Pusseau, directeur général d’Air France

Antoine-Pusseau.jpg" Des billets de 1500 à 1800 euros "

Quelle est l’offre sur la Nouvelle-Calédonie à laquelle vous engage la charte ?

On étend l’offre qu’on avait proposée l’année dernière sur les DOM, c’est-à-dire qu’on propose que 15 % des places en classe économiques sont mises en vente au tarif le plus bas pendant la période de pointe, de décembre à février.

Comment ça se passe sur la partie du vol assurée par Air Calin ?

Il n’y a pas de problème. On a un accord avec Air Calin et, de toute façon, les vols Air France vont de Paris à Nouméa même si sur le tronçon Paris Japon ou Paris Corée, c’est Air France qui opère et que sur la deuxième partie, c’est Air Calin. La charte est valable sur l’ensemble du parcours.

On pourra espérer  trouver des billets à quel prix ?

Ce sont des billets qui coûteront de 1500 à 1800 euros. Jusqu’à présent les tarifs étaient au moins à 2000 euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents