Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:37
Le Conseil d’Etat ne menace pas Léon Bertrand à Saint-Laurent
Hier après-midi, le Conseil d’Etat a examiné la requête d’Alain Moueza qui conteste l’élection de la liste de Léon Bertrand aux dernières municipales à Saint-Laurent. Après un 1er épisode au tribunal administratif de Cayenne qui ne l’a pas suivi, en septembre 2008, l’opposant a saisi l’instance administrative suprême. M. Moueza n’admet pas que les noms des 8e et 9e de liste aient été intervertis entre la version de la liste déposée en préfecture et celle proposée aux électeurs. Comme l’avait argumenté le juge de première instance, le rapporteur public (anciennement le commissaire du gouvernement) a estimé que cela relevait d’une erreur matérielle et qu’elle n’était pas de nature à modifier le vote. D’autant que la liste de Léon Bertrand a eu 29 élus sur 33 ! Saisi aussi sur l’expulsion de M. Moueza du bureau de vote des Sables blancs où il était assesseur, le rapporteur public a rappelé que le président du bureau avait agi conformément à son rôle de celui qui fait la police du bureau dans la mesure où M. Moueza a refusé de procéder au dépouillement. Le Conseil d’Etat rendra son délibéré dans un mois.
Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 18:05
Les quatre mains de Fred et Marijosé Alie
Elle et elle, entre chienne et louve, l’ouvrage à quatre mains de Marijosé et Fred Alie, publié chez HC Editions, mélange des écrits de la mère et des peintures et croquis de la fille. Dialogue de femmes, notes et pigments, chienne et louve… Deux femmes qui se retrouvent dans la musique et qui se distinguent dans d’autres modes d’expression choisis. Mots et
cris, chants et slam, pour l’une… Graphisme pictural pour l’autre. Un pas de deux, une rythmique de danse… Marijosé a vidé ses tiroirs d’écrivain, des années 1970 à l’époque actuelle, pour en extraire ce qui fait son être, être femme, être intelligente, être sensible, et être deux… Fred, sa fille, vient à sa rencontre avec ses œuvres plastiques. Comme si elles se redécouvraient, se découvraient. Les deux femmes s’exposent, à nu. Et en s’exposant elles se reconnaissent, se trouvent de nouveaux traits, des mots communs. Entre chienne et louve, version féminine de cette heure crépusculaire, fait le lien entre celle qui a de l’expérience et celle encore à l’aube de sa vie de femme ! Assurément, c’est un livre d’art dont la fabrication soignée souligne la qualité du dialogue artistique, à la hauteur des oeuvres de Fred qui rappellent  parfois Francis Bacon, Basquiat, sans parler de son hommage à Courbet et à l’Origine du monde. Livre de femmes, oui, et ce titre pour affirmer une féminité sexuée, mais d’abord une universelle humanité. Car si Marijosé Alie aime la provocation, elle et sa fille ne sont ni chienne ni louve, mais des femmes qui, à l’instar du dramaturge autrichien et grand provocateur Thomas Bernhard, savent que c’est à elles « de faire prévaloir leurs vues, pas aux hommes ».








Photos : RDG

Repost 0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 17:06
Le Drépaction fait le plein !Succès retentissant pour le premier Drépaction qui s’est tenu samedi soir au Zénith de Paris. Plus de 5000 personnes, une vingtaine d’artistes sur scène dont Jacob Desvarieux, Bamboolaz, Sylviane Cédia, Medhi Custos, Bisso Na Bisso, Orlane, Admiral T… Mais aussi des politiques venus remettre leurs dons : Nassimah Dindar (7 000 euros du département de la Réunion), Victorin Lurel (10 000 euros de la Région Guadeloupe), Yves Jégo (15 000 euros du SEOM), Roselyne Bachelot (7 000 euros de la Santé), L’Union des groupements des producteurs de bananes (15 000 euros), Dorothée Hayot, la fille de Bernard, est venue remettre un chèque de 20 000 euros. Dans le public, on a remarqué Sébastien Folin, le conseiller du président du Sénat, Jean-Jacob Bicep, Chantal Berthelot, Alfred Almont… Partout dans la salle, des militants associatifs récoltaient les dons des particuliers. Pour Patrick Karam et Jeny Hipocrate de l’association Ensemble contre la drépanocytose, organisateurs, c’était avant tout une opération de communication sur cette maladie que nombre de spectateurs ignoraient encore alors qu’ils sont potentiellement porteurs du trait drépanocytaires. En début de soirée, Roselyne Bachelot a promis des mesures en faveur des malades, des accompagnants et des services de soin. C’est ce lundi que François Fillon doit rendre son arbitrage sur le plan drépanocytose. Pendant la semaine, les dons continuent sur le site drepaction.org. Le concert  du Zénith est retransmis sur RFO et France Ô, vendredi prochain.

En imagesAdmiral T, la pêche et la jeunesse avec lui !Bisso Na BissoVéronique Polomat, Patrick Karam, Taylor fixy et Victorin Lurel qui remet son chèque !Jacob Desvarieux met le feu avec les musiciens de BamboolazYves Jégo, épaulé par Patrick Karam qui a su retourner une salle hostile au début, a remis son chèque, puis est parti, saluant cette foule, tel un rocker !Kareen GuiockJenny Hipocrate, le Pr Galactéros de l'unité drépatocytose de l'hôpital Henri-Mondor à Créteil (inquiet pour ses moyens), le ministre de la Santé, Roselyne Bachelot qui promet une amélioration de la prise en charge des malades, et Patrick Karam qui a fait de cette maladie génétique un des fers de lance de son action à  la délégation interminstérielle à l'Egalité des chances des Français d'outre-mer.Jean-Michel Martial, somptueux quand il dit des mots empruntés à Martin Luther KingDorothée Hayot qui a porté au nom de son père 20 000 euros, et Valérie Moiran de l'APIPD, association de lutte contre la drépanocytoseJacob Desvarieux, Jean-Elisabeth Largite et Dominique PanolMedhi CustosClaudy Siar de Tropic FM, Canal Horizon et RFI, avec le pointois de Saint-Ouen, Amintas Abraham 1er "ki di yo brilé kaz a yé"Taylor Fixy et sa maman, Jenny Hipocrate, le ministre et le déléguéDaniel Dalin, président du Collectifdom et Dominique de la GuignerayeChantal néret, directrice de la communication de RFO/France Ô, avec sa mamanToute la soirée, les bénévoles ont collecté des fondsHendata M'madi Mogne conseillère municipale a Neuilly sur Marne, et Janine Maurice-Bellay, conseillère régionaleSteeve Herelius, le boxeur lourd léger d'origine guadeloupéenne, qui combattra le 27 juin pour tenter de décrocher la qualification pour une finale en janvier 2010




Repost 0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 16:10
Césaire, le legs, la soirée au Sénat en image
Gérard et Serge Larcher ont invité au Sénat Annick Thébia-Melsan et une gran,de partie des contributeurs à l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif consacré à l’héritage du père de la négritude.

La députée de Guyane, l’ancien préfet de Paris et de Guyane, M. Vochel  qui laissé son nom à l’aéroport de Paripa-Soula, le sénateur maire de Mana, Georges Patient et l’élue guyanaise du 6e arrondissement, Marie-Thérès Lacombe.

Christian Bidonnot (Topdom et Outremer Obama organization) est avec le maire de Sainte-Luce, Louis Crusol, un homme qui fut très proche de Camille Darsière.

Hervé Bourges, ancien patron de TF1 (encore public), de France Télévision, du CSA, avec le sénateur Larcher

Hervé Bourges et l’épouse de feu François Mitterrand, Danielle.

Jean-Claude Bourjac, conseiller politique de Gérard Larcher et Dominique de la Guigneraye de Spiridom.

Elie Chouraki, le cinéaste, est avec l’avocat pénaliste martiniquais, Alex Ursulet.
Dominique Desanti, écrivain, journaliste et ancienne résistante communiste, a porté aussi sa contribution.

Christine Kelly, membre du CSA, Eric de Lucy, patron des rhums Clément et de l’UGPBan, Danielle Mitterrand et Serge Larcher. On aperçoit derrière ces deux derniers Anne de Bourbon, de la maison de France !

Avec Mmes Kelly et Thebia-Melsan, le président du conseil exécutif de l’UNESCO, le Guinéen Olabiyi Babalola Joseph Yaï.

Christine Kelly, le conseiller outre-mer du président du Sénat, Dominique Vian, et Dominique de la Guigneraye.
Les deux Larcher, Serge et Gérard, le président du Sénat, dont le cousinage remonte au XVIIIe siècle !

Paul Lumumba, fils du président assassiné Patrice Lumumba, Christiane Taubira et les époux Scholastique et Félix Kimbulunga, du club de réflexion des amis de Lumumba.

Paul Lumumba et Christine Rémion-Granel.

Christiane Taubira vient saluer Danielle Mitterrand assise aux côtés des sénateurs Serge Larcher et Georges Patient.

Yann Monplaisir et Eric de Lucy dont la fondation Clément qu’il dirige a financé l’ouvrage d’Annick Théba-Melsan.
Luc Saint-Eloy, un des contributeurs, avec le maître d’ouvrage, Annick Thébia-Melsan

Eric de Lucy, Danielle Mitterrand, Serge Larcher, Georges Patient, Annick Thébia-Melsan, Hervé Bourges, Christiane Taubira et Jacques Martial.


Repost 0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 16:02
L'héritage d'Aimé Césaire
Annick Thébia-Melsan a présenté au Sénat, jeudi 11 juin, un ouvrage collectif dédié à Aimé Césaire et son héritage. « Une polyphonie avec beaucoup de contributions », a souligné Hervé Bourges. Pour construire cet ouvrage, « Aimé Césaire, le legs », Annick Thébia-Melsan a fait appel à de nombreux auteurs tous liés d’une manière ou d’une autre au poète martiniquais. On retrouve le prix Nobel Wole Soyinka, Maryse Condé, Patrick Chamoiseau, Abdou Diouf, Luc Saint-Eloy, Edouard de Lépine, Pierre Aliker, René Depestre, Paul Lumumba, Edgar Morin… La liste est longue des contributeurs rassemblés pour exprimer une idée : « Autour du legs d’Aimé Césaire, il y a de la vie, pas que de la mémoire, a indiqué Annick Thébia-Melsan, il y a forcément des siècles. Césaire savait qu’il écrivait pour l’humain. » Serge Larcher, sénateur de Martinique, pour sa part, a témoigné de sa première rencontre avec Aimé Césaire . C’était le 16 octobre 1945, alors que le candidat à la députation prononçait un discours de campagne sur la place du Diamant : « Quand je tourne le bouton de la radio, on dit qu’Hitler est mort, non il n’est pas mort… » Césaire parlait du message de chef du régime nazi, mais dans la foule, une femme enceinte s’évanouissait en entendant cela. Le lendemain, elle accouchait d’un petit garçon, Serge Larcher… L’ouvrage est édité chez Argol avec le soutien de la Fondation Clément.
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 18:15
La mauvaise stratégie de l’Elysée pour l’UMP en Guadeloupe
Finalement, c’est Gaël Yano, le député UMP de Nouvelle Calédonie qui est content ! la stratégie voulue par l’UMP Paris et l’Elysée a propulsé au Parlement européen son poulain, le ministre des sports du gouvernement de la province sud, Maurice Ponga. Inespéré ! Il est vrai que les socialistes en Guadeloupe avaient décidé de faire une campagne molle pour ne pas favoriser l’élection de Marie-Luce Penchard. « Si on faisait 3000 voix de plus, Marie-Luce Penchard était élue », rappelle Victorin Lurel. Mais la brouille de Gabrielle Carabin qui a appelé à voter Durimel (73 % au Moule !) a fini de boucler la donne. Avec en plus, un siège (inespéré, encore !) pour le Marie-Galantais Patrice Tirolien. Tout cela est venu perturber le plan de l’Elysée et de Xavier Bertrand, patron de l’UMP, qui voulaient absolument obtenir un score pour Marie-Luce Penchard, « pour l’avenir de sa carrière », selon une source UMP. Celle-ci a fait un score avec 29 %, mais elle n’a pas été élue… Ils avaient mis le paquet pourtant : Gabrielle Louis Carabin avait été convoquée à l’Elysée pour obtenir son ralliement. En vain. Maintenant, la députée du Moule attend son exclusion avec philosophie. Samedi, lors de la journée du Parlement des enfants, Xavier Bertrand a évité Mme Carabin qu’il avait pourtant bien vue ! Tout ça n’augure rien de bon pour les régionales de 2010. Qui va-t-on présenter en face de Lurel ? Le président sortant parie sur une liste hétéroclite agrégeant des opposants où on pourrait même trouver des élus GUSR, les amis de Larifla et de Gillot. Mais c’est sûr, Carabin n’en sera pas. Et au deuxième tour ? Elle pourrait peut-être même prêter renfort à Lurel pour défendre une assemblée unique dans le cadre de l’article 73. La politique en Guadeloupe est une science que l’Elysée et l’UMP nationale ne maîtrisent pas forcément, même avec Marie-Luce Penchard en première ligne !
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 17:07
Les enfants font la loiPour la 15e fois, le Parlement des enfants s’est réuni au Palais Bourbon, samedi. Au programme des députés juniors, l’examen et le vote de trois propositions de loi. L’une émanant d’une classe de CM2 de Caen (Basse-Normandie) relative à la création d’une télévision publique sans pub pour les enfants ; une deuxième proposée par le CM2 de Folelli en Corse qui vise à l’installation de casiers à code dans les centres d’hébergement et de réinsertion sociale destinés aux sans domicile fixe, et enfin, une troisième visant à accorder la gratuité des musées pour les enfants dans le cadre scolaire et la création de musées virtuels pour les régions éloignées des grands centres culturels. Cette dernière proposition de loi a été préparée par les élèves du CM2 de l’école Edmard-Malacarnet de Cayenne (Guyane). C’est la députée junior de la circonscription de Christiane Taubira, la jeune Katleen Dubois qui est venue la défendre, accompagnée de son père et de son institutrice, Lisa Hubert. Avant le vote en séance, samedi après-midi, les députés juniors des Antilles et de la Guyane ont pu travailler en commission avec les grands députés. Chantal Berthelot, Christiane Taubira, Serge Létchimy, Louis-Joseph Manscour, Jany Marc, Alfred Almont, Gabrielle Louis Carabin et Victorin Lurel étaient là pour les soutenir et les aider dans cette démarche qui vise à rapprocher les jeunes de la citoyenneté. Notons pour l’anecdote que le député junior de la circonscription de Victorin Lurel en Guadeloupe n’est autre que le neveu d’Elie Domota. Tout un symbole !

En images
Les deux députées junior de la Guyane. A gauche, Neijma Le Jeannic substitue Chantal Berthelot ; à droite, l'auteur de la proposition de loi sur les musées virtuels, Katleen Dubois, de la circonscription de Christiane Taubira.Naal Narayanan, député junior de la 3e circonscription de Guadeloupe, celle de Jany Marc.Laetitia Genteuil sur le fauteuil d'Alfred Marie-Jeanne, derrière elle, le substitut d'Huguette Bello.Colétin Nguala, le député junior marie-galantais de la première circonscription, et Romélie Nouville, de la 2e circonscription. Ils sont dans un des salons du président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer.Lisa Hubert, institutrice de la classe de CM2 de l'école Malacarnet, Katleen Dubois, la députée junior de la circonscription de Cayenne, et son père, Jean-René Dubois.Victorin Lurel, député de la 4e circonscription de Guadeloupe, le député junior Loïc Houblon et sa maman, Marie-Claude Domota, la soeur du leader de LKP.
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 16:25
Carla Bruni Sarkozy s'offre une scène américaine

Carla Bruni sarkozy, la première dame de France qui est aussi chanteuse, distribuait l'an dernier — le 28 juillet 2008 — son dernier CD (celui de Ma came) aux membres du gouvernement à l'issue d'un conseil des ministres (celui qui lançait la Lodeom). Cet été, elle devrait se produire sur scène. Pas en France, mais à New York, au Madison Square Garden. Avec elle, une centaine de choristes sud-africains. Il y aurait aussi Aretha Franklin et Queen Latifah. Répétitions en perspectives pour Carla la semaine prochaine à Londres et concert à New York le 18 juillet. On ne sait si les présidents Sarkozy et Obama y assisteront. Mais c'est un hommage à Nelson Mandela.
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 16:22
Ca bouge chez Jégo
Que Jégo reste ou quitte son ministère, il y a des mouvements dans l’air à la rue Oudinot. Jégo ne fait plus mystère de changer de directeur de cabinet et il dit chercher un bon poste pour Laurent Prévost. Celui-ci ne partirait pas seul puisque ceux qui partageaient son avis pendant la crise aux Antilles feraient aussi leurs valises : comme Xavier Brunetière, conseiller social ? "Brunetière ne quitte pas le cabinet pour le moment", rétorque-t-on au SEOM. Olivier Magnaval  a déjà quitté son poste de conseiller outre-mer à Matignon pour devenir préfet Défense en région Rhône-Alpes. On parle aussi du départ d’Isabelle Richard, la conseillère économique qui s’est chargée du lourd dossier de la LODEOM. "Elle est en fin de détachement", précise notre source. Le conseiller militaire, l’Amiral Lajous serait aussi partant, mais pour un poste qui lui siérait mieux (il est vrai qu'il n'a plus la précieuse aide des bureaux d'études !), "C'est normal, Lajous doit réintégrer la marine", dit le cabinet du SEOM. Anne-Gaëlle Werner, conseillère parlementaire, avait déjà fait ses adieux à la rue Oudinot, il y a quelques semaines. Des rumeurs courent sur l’entrée de Catherine Jégo au sein du cabinet, mais aucune sur celle d’un ultramarin.
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 15:55

Laura Isabel Ramirez reine du carnaval tropical de Paris
La nouvelle reine du carnaval tropical de Paris (qui aura lieu le 4 juillet) a été élue vendredi soir sans une salle parisienne. Elles étaent cinq en lice après une présélection de quelque soixante candidates issues de la Région parisienne. Le jury composé de Jabob Desvarieux, Franky Vincent, France Zobda, Claudy Siar, Soledad Franco, Christèle Preteriens Laurent, Gilbert Pierre Jean Bureaux comte de Pusy La Fayette et Frédéric Tyrode Saint-Louis a finalement jeté son dévolu sur la colombienne Laura Isabel Ramirez, une étudiante de 20 ans en littératures et langues étrangères à la Sorbonne et chorégraphe pour le groupe Colombia Caribe. Sa première dauphine est Yvane Goua, une Guyanaise de 29 ans, diplômée en gestion et management des ressources humaines.
La troisième place échoit à Stacey Dejean, une Guadeloupéenne de 18 ans qui prépare son bac economique et social. La Guyanaise Elina Allen (24 ans) et Sophie Féléicité (30 ans), danseuse au sein du groupe carnavalesque Ethnik 97 et championne d’Ile de France de Tae kwon do 2009) n’ont pas non plus démérité !
Rendez-vous le 4 juillet à 14 heures pour un parcours allant de Nation à la Grande Halle, porte de Pantin, pour la dernière de Kreyol factory.
Repost 0

Articles Récents